IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> *shels - Plains Of The Purple Buffalo, Top 2011 oblige !
Radioshack
posté 02.09.2011 - 23:16
Message #1


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181






*shels
Plains of the Purple Buffalo
Note: 18/20
Année: 2011

"Wake up! Breath"... ce sont ces quelques mots qui sont marqués autour du compact disk. Et en effet, réveille-toi et respire avec ce Plains of the Purple Buffalo, 2ème album du groupe *shels. Mais avant tout, reprenons depuis le début...

4 ans après le cataclysme qu'a laissé Sea of the Dying Dhow, chef d'oeuvre post-rockien de cette scène indé pour un premier opus, *shels, le projet de l'ex-leadeur de Mahumodo et le chanteur du nouveau groupe Ancients, remet le couvercle avec Plains of the Purple Buffalo. Tout droit tiré du roman The Neverending Story de Michael Ende, Plains of the Purple Buffalo se concentre davantage sur la maîtrise du chant de Mehdi Safa et sur une musique plus sereine, atmosphérique et moins brut comme on a pû l'entendre sur le premier full-length.

L'album commence par Journey to the Plains, implacable titre qui dès sa première écoute nous retourne complétement l'esprit, tiens tiens tiens, cela ne nous rappelle-t-il pas quelque chose ? Ne serait-ce donc pas la pièce maîtresse de l'album comme pour Sea of the Dying Dhow et son morceau épique The Conference of the Birds, délaissant les autres titres de l'album ? Eh bah non. Plains of the Purple Buffalo ne s'arrête pas à son premier morceau et nous réserve bien d'autres surprises.

En effet, notons le magnifique artwork qui est signé Jim Hollingworth, de plus Plains of the Purple Buffalo nous propose 17 minutes de plus que le précédant album, soit d'une durée généreuse d'1 heure et 17 minutes pour 13 morceaux. La tracklist étant toujours hétérogène, les morceaux passent de 1:59 à 9:04 sans problème, car oui c'est comme ça chez *shels, on aime la diversité. En terme de musique, cette diversité qu'on a connu avec Sea of the Dying Dhow, on la sent moins avec le dernier. Cependant on constate la place d'Arif Driessen et sa trompette (le responsable du cross-over de l'épique The Conference of the Birds) qui est mise plus en avant sur cet opus (Plains of the Purple Buffalo – Part 2, The Spirit Horse, et Waking notamment, l'intro de Leaving the Plains, et quelques apparitions sur Journey to the Plains, Vision Quest et Bastien's Angels) rendant la musique de *shels une musique plus particulière que précédemment, unique. Unique comme la voix de Mehdi Safa, explorant davantage sa maîtrise vocale sur les titres comme Butterflies (On Luci's Way), Plains of the Purple Buffalo – Part 2 , Vision Quest, et The Spirit Horse entre autre, tandis que le scream est aussi présent que sur le premier full-length (Journey to the Plains, Crown of Eagle Feathers, et légèrement sur Bastien's Angels mais en moindre mesure). On retrouve une fois de plus le fameux morceau Atoll déjà présent sur les anciennes productions, mais à chaque fois métamorphosé, ce nouvel Atoll aborde un aspect plus féérique, rejoignant l'ambiance de ce nouvel album (accompagné de Plains of the Purple Buffalo - Part 2, Butterflies (On Luci's Way)). On assiste également à de nouveaux morceaux hybrides, mélant calme, sérénité et colère grondante, telle que sur Searching For Zihuatanejo où la première partie ambiant se noie par les coups d'une batterie tumultueuse rejoint par les appels d'une voix desespérée, et sur Bastien's Angels (aux airs de The Killing Tent de Sea of the Dying Dhow) où la trompette et le simple crie perçant de Mehdi Safa contre-balance la sérénité de ce doux morceau. Des morceaux instrumentaux sont encore présents, on pense à Plains of the Purple Buffalo - Part 1, rappelant The White Umbrella intro, du précédant effort, avant d'amorçer le morceau à part entière. On pense encore à Atoll mais aussi à Waking. Même si l'album a perdu de son intensité on retrouve notamment et surtout Journey to the Plains, Crown of Eagle Feathers, Leaving the Plains, Plains of the Purple Buffalo - Part 2 et pourquoi pas même The Spirit Horse, ces morceaux qu'ont se rappelera sûrement le plus à la fin de l'album. *shels nous a réservé également des ballades, des ballades oniriques, peut-être même nostalgique ou mélancolique et très bien travaillées et arrangées, avec Vision Quest et Conqueror.
Aussi, n'oublions pas le premier single de cet album, Butterflies (On Luci's Way) une sorte d'ode aux sonorités symphoniques. Les 9 minutes composant ce titre phare du nouvel opus montre *shels sous une nouvelle facette, avec une mélodie accrocheuse où s'entre-mêle instruments et voix pour un tout, féérique.
Enfin, c'est sur Leaving the Plains que l'album se conclût, une sorte de Journey to the Plains-like qui en terme d'outro pour Plains of the Purple Buffalo est le morceau épique de fin.

Pour conclure ce deuxième effort, le seul aspect négatif est que cet album manque cruellement d'énergie de la part de la batterie qui n'est pas assez mis en avant, de plus qu'on peut lui trouver un petit côté grandiloquent après plusieurs écoutes. Peut-être est-ce dû à la durée de l'album, celui-ci s'étendant sur plus d'1 bonne heure ? Ce qui est sûr c'est qu'on est pas déçus de cet opus, produit par le label indépendant de Mehdi Safa, Shelsmusic, et qu'il figure bel et bien dans le Top 2011 des meilleurs productions de cette année.

A écouter : Journey to the Plains, Vision Quest, Butterflies (On Luci's Way), Plains of the Purple Buffalo - Part 2 et Crown of Eagle Feathers mais en priorité, tout.

tracklist:

01 - Journey To The Plains
02 - Plains Of The Purple Buffalo - Part 1
03 - Plains Of The Purple Buffalo - Part 2
04 - Searching For Zihuatanejo
05 - Vision Quest
06 - Atoll
07 - Butterflies (On Luci's Way)
08 - Crown Of Eagle Feathers
09 - Bastien's Angels
10 - Conqueror
11 - The Spirit Horse
12 - Waking
13 - Leaving The Plains

les lyrics: http://www.shelsmusic.com/label/plains.php

Ce message a été modifié par Radioshack - 31.12.2011 - 13:55.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Radioshack
posté 11.12.2011 - 12:07
Message #2


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181




des observations, améliorations, etc ? dites dites happy.gif

Ce message a été modifié par Radioshack - 31.12.2011 - 14:02.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phil!
posté 03.01.2012 - 22:25
Message #3


i hate your fun
***

Groupe : Administrateurs
Messages : 9771
Inscrit : 29.02.04 - 22:37
Membre n° 353




"marqués autour du compact disk"
soit cd, soit disc.
Pour la suite je suis pas fan des phrases qui commencent par Et ou Mais, alors deux consécutives...

"le cataclysme qu'a laissé"
J'aurai plutôt dit "laissé par"

"remet le couvercle"
tu voulais dire couvert. (et je me permets un lol parce que ça m'a fait sourire)
et aussi remettent

"comme on a pû l'entendre sur le premier full-length"
pas de ^ sur pu. Bien que je n'ai écouté aucun album de *shels est-ce que remplacer entendre par deviner (par exemple) n'a pas plus de sens?

"Eh bah non"
C'est moche.
Ces quelques phrases sur le 1er titre de l'album donnent une mauvaise impression du 1er album, à croire qu'un seul titre était bon alors qu'avant tu disais que c'était un chef d'oeuvre.

"En effet, notons le magnifique artwork qui est signé Jim Hollingworth, de plus Plains of the Purple Buffalo nous propose 17 minutes de plus que le précédant album, soit d'une durée généreuse d'1 heure et 17 minutes pour 13 morceaux. La tracklist étant toujours hétérogène, les morceaux passent de 1:59 à 9:04 sans problème, car oui c'est comme ça chez *shels, on aime la diversité"
Je ne comprends pas l'intérêt de comparer la longueur de 2 albums, surtout pour 17 minutes d'un album de post-rock.

"rendant la musique de *shels une musique plus particulière que précédemment, unique. Unique comme la voix de Mehdi Safa"
Outre la 1ère coquille, je trouve la tournure très bancale.

Bon en fait je vais m'arrêter là parce que je vais relever la plupart de tes tournures de phrases. ("de plus qu'on peut")

De manière générale (outre tes tournures de phrases):
Trouver une solution pour ne pas citer à chaque fois le nom des morceaux (long en plus), ça alourdit la lecture.
La chronique est un peu décousue malgré un effort d'organisation. Exemple: "En effet, notons le magnifique artwork qui est signé Jim Hollingworth," qui arrive en début de paragraphe (+ répétition du "en effet" déjà utilisé en début de chro) et le "de plus" qui ne vient pas appuyer grand chose si ce n'est la longueur de l'album.
Je n'aime pas la complicité instaurée avec le lecteur ("tiens tiens tiens, cela ne nous rappelle-t-il pas quelque chose ?" par exemple). Peut être parce que le groupe m'est inconnu, ça aurait pu mieux passer avec un gros truc ultra connu.
Le 18/20 m'a l'air excessif, et laisse à penser que tu as peu de recul sur cet album/groupe (voir même fanboy).

Et de plus en plus de coquilles à mesure que la chronique touche à sa fin.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Plunk
posté 04.01.2012 - 10:40
Message #4


Sophistructuralist
***

Groupe : Membres
Messages : 8112
Inscrit : 20.07.08 - 21:33
Lieu : Animal à crinière
Membre n° 21094




@Radioshack : Oublie pas qu'il a un cul à la place de la tête, hein.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Radioshack
posté 07.01.2012 - 18:03
Message #5


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181




CITATION(Phil! @ 03.01.2012 - 22:25) *
"remet le couvercle"
tu voulais dire couvert. (et je me permets un lol parce que ça m'a fait sourire)
et aussi remettent


remet, si c'est le projet (projet de Mehdi Safa, en somme), non ?

merci pour les indic' en tout cas, j'vais tâcher d'améliorer tout ça
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phil!
posté 08.01.2012 - 12:27
Message #6


i hate your fun
***

Groupe : Administrateurs
Messages : 9771
Inscrit : 29.02.04 - 22:37
Membre n° 353




J'ai compris que c'était le projet de deux personnes.
"le projet de l'ex-leadeur de Mahumodo et le chanteur du nouveau groupe Ancients"
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Radioshack
posté 09.01.2012 - 13:16
Message #7


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181




Ah en effet, vu sous cet angle là, parce qu'en fait c'est la même personne
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Radioshack
posté 26.02.2012 - 19:10
Message #8


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181






*shels
Plains of the Purple Buffalo
Note: 17,5/20
Année: 2011

Plains of the Purple Buffalo, qui tire son nom du roman The Neverending Story de Michael Ende, est le 2ème album du groupe americano-britannique *shels. Cet effort se concentre davantage sur la maîtrise du chant de Mehdi Safa et *shels a travaillé sur une musique plus sereine, atmosphérique et moins brut que les albums et EPs précedents. Certains se diront peut-être post-rock, d'autres se poseront comme question « quel est ce groupe ? » tout en regardant la pochette de l'album, signée Jim Hollingworth, parsemée de bisons violets courant dans une plaine aux airs féeriques. Alors on l'ouvre, on examine le disque et on s’aperçoit que tout autour du cylindre central sont marqués ces quelques mots : « Wake Up ! Breath ».

On lance alors la galette et on écoute.

Les premières secondes entamant l'introduction de Plains of the Purple Buffalo pourraient envisager une certaine maturité dans la production, le travail et la musique du groupe. Ce morceau s'appelle Journey to the Plains et dure 7 minutes. De simples accords d'une guitare Jasmine (Takamine) débute ce « voyage ». Survient alors une trompette emballant le rythme en compagnie de la basse ; mais s'en est fini. La voix de Mehdi Safa explose et il en va de toute son énergie, de sa hargne au cœur des riffs de guitares (tant électriques que frénétiques), d'une batterie déchaînée et de la sauvagerie d'Arif Driessen à la trompette. Journey... nous livre ce message : Wake Up ! Et en effet, il y a de quoi, avec un morceau hybride comme celui-ci où le post-rock s'entrechoque avec un post-metal plus core-osif que jamais.

Une bonne cuillère de post-rock, trois gouttes de post-hardcore, quelques pincées de post-metal, une pointe d'ambiant et voilà la recette de la musique de *shels. Saupoudrez le tout d'une voix tant éthérée que sauvage, pour obtenir un effet tout aussi délicieux, et ce sont vos oreilles qui vont en prendre plein la face. Parce que oui ! *shels remet le couvert avec sa musique si particulière, comme on peut le deviner avec l'étonnant Sea of the Dying Dhow de 2007 (bon cru !).

Entre la voix de Mehdi Safa (des envolées lyriques jusqu'aux hurlements stomacaux), et la musique post-trucdéjàcité de *shels, on ressent des vibrations, du feeling, un effet.

L'agressivité du groupe se fait remarquer par des sons comme Crown of the Eagle Feathers et Journey... surtout, avec un côté nettement plus post-hardcore voir post-metal que les autres compos.

La magie est tout aussi imposante sur l'album que l'agressivité, avec Plains of the Purple Buffalo – Part 2 et ses cœurs chantant les louanges parmi l'incontestable présence de la trompette. Sans parler du premier single de l'album, Butterflies (On Luci's Way), une sorte d'ode aux sonorités symphoniques. Les 9 minutes, composant ce titre phare du second opus, montrent *shels sous une nouvelle facette, avec une mélodie accrocheuse où s'entremêle instruments et voix, pour un tout féerique.

Le groupe nous livre également des morceaux instrumentaux (Plains of the Purple Buffalo – Part 1, Atoll, Waking).

On assiste à des morceaux hybrides, mêlant calme, sérénité puis colère grondante. Par exemple sur Searching For Zihuatanejo où la première partie ambiant se noie sous les coups d'une batterie tumultueuse, rejoint par les appels d'une voix désespérée. Bastien's Angels fait partie de ce genre de morceau, où la trompette et le simple cri perçant de Mehdi Safa contrebalancent la sérénité de ce doux morceau.

Ils nous réservent également des ballades, des ballades oniriques (nostalgiques pour certains, mélancoliques pour d'autres), très bien travaillées et arrangées (Vision Quest, Conqueror et The Spirit Horse).

Enfin, c'est sur Leaving the Plains que l'album se conclut : une sorte de The Spirit Horse où l'intro à la guitare est remplacée par la majestueuse trompette. Il assure pour ce second full-length, le morceau épique de fin.

Mehdi Safa et sa bande nous proposent ici des morceaux où la production est à la hauteur. D'ailleurs Plains of the Purple Buffalo est produit par le propre label de Mehdi Safa : Shelsmusic (Black Sheep Wall, Ef, Admiral Angry entre autres). On comprend mieux l'ampleur du disque à présent.

On constate qu'une réelle intensité émane de cet album. *shels est franc. Il a déjà conquis un certain nombre de personnes qui ont posé l'oreille dessus ; leur musique spéciale sait toucher les auditeurs et autres mélomanes. Après avoir retenu notre souffle pendant bien une heure et quart, on peut enfin respirer une bonne bouffée d'air frais, avec l'idée d'avoir écouté un album figurant bel et bien dans le Top 2011 des meilleures productions.


A écouter : Journey to the Plains, Vision Quest, Butterflies (On Luci's Way), Plains of the Purple Buffalo - Part 2 et Crown of Eagle Feathers.

tracklist:

01 - Journey To The Plains
02 - Plains Of The Purple Buffalo - Part 1
03 - Plains Of The Purple Buffalo - Part 2
04 - Searching For Zihuatanejo
05 - Vision Quest
06 - Atoll
07 - Butterflies (On Luci's Way)
08 - Crown Of Eagle Feathers
09 - Bastien's Angels
10 - Conqueror
11 - The Spirit Horse
12 - Waking
13 - Leaving The Plains

les lyrics: http://www.shelsmusic.com/label/plains.php


CITATION(Phil! @ 03.01.2012 - 22:25) *
Le 18/20 m'a l'air excessif, et laisse à penser que tu as peu de recul sur cet album/groupe (voir même fanboy).


Oui je comprends, j'ai pensé à une note aussi importante par le fait que PotPB a fait 1er album des meilleures productions de 2011 en battant Explosions in the Sky, Russian Circles et This Will Destroy You entre autre, sur la page facebook de Post-Rock: http://www.facebook.com/postrock.instrumental (27 000 personnes aiment cette page)
8ème au le classement de The Silent Ballet http://thesilentballet.com/articles/releas...es-of-2011-10-1
et le 1er janvier, 68ème sur le classement Rate Your Music juste davant The King of Limbs de Radiohead
et pas mal de webzine l'ont chroniqué tel que COREandCO (9/10) http://www.coreandco.fr/chroniques/*shels-...ffalo-2851.html
4,5/5 sur Sputnik music http://www.sputnikmusic.com/review/44336/*...Purple-Buffalo/
et j'en passe. De plus que dans mon entourage la plupart des personnes à qui j'ai fais connaître *shels et fais écouter leur dernier album ont beaucoup aimé.

Je pense que 17,5 peut-être justifié.

Ce message a été modifié par Radioshack - 01.03.2012 - 11:39.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Phil!
posté 01.03.2012 - 01:46
Message #9


i hate your fun
***

Groupe : Administrateurs
Messages : 9771
Inscrit : 29.02.04 - 22:37
Membre n° 353




J'ai rien à faire alors j'ai relevé des coquilles.
CITATION(Radioshack @ 26.02.2012 - 19:10) *
et moins brut que les albums et EPs précedEnts.
la pochette de l'album, signéE Jim Hollingworth, parseméE de
Les premières secondes entamant l'introduction de Plains of the Purple Buffalo pourraient envisager
et est d'une durée de 7 minutes. = et dure 7 minutes? ça évite la répétition "héhé"

où le post-rock s'entre-choque. OSEF totalement mais le trait d'union?
avec une mélodie accrocheuse où s'entre-mêle instruments Même remarque inutile sur le trait d'union
Mehdi Safa contrebalancent la sérénité Jamais 203 OSEF

Shelsmusic (Black Sheep Wall, Ef, Admiral Angry entre autreS)
sait toucher les auditeurs et autres mélomanEs.

Go to the top of the page
 
+Quote Post
Radioshack
posté 01.03.2012 - 11:36
Message #10


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181




Wow, y a de ces fautes... merci d'avoir corrigé ces coquilles Phil' ! La chronique est prête pour Metalorgie alors ? (:
j'espère que ça va t'inciter à écouter leurs albums...

Ce message a été modifié par Radioshack - 01.03.2012 - 11:40.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 17.07.18 - 10:26


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting