IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

467 Pages V   1 2 3 > » 

mich
Écrit : 09.08.2014 - 18:01


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Ahah ouais Joe Matt, j'avais adoré son Spent, ce qui m'a conduit vers les deux autres du trio(J'avais lu Brown ou Seth d'ailleurs chez toi).
Je note pour Doucet, Drechsler, Bechdel et Mussat.

Sinon, j'ai bien entamé l'univers des Cités Obscures. Pas grand-chose à dire à part le fait qu'il faut aimer les narrations à la Borges pour trouver génial les histoires. Je dirais même qu'avoir lu au moins un recueil de nouvelles de l'auteur argentin aide à mieux comprendre l'univers de Shuiten et Peeters. Le dessin est très soigné, chaque tome essayant d'avoir son style. Souvent cette personnalité va se retrouver dans les influences utilisées(l'art nouveau pour l'un, le far-west pour un autre, etc). Et cela donne au final des tomes qui peuvent se lire indépendemment des autres(du moins ceux que j'ai lu). A noter qu'il y a des hors-séries(écrits par les mêmes auteurs) qui complétent des mini-cycles autour d'un tome.

C'est, je pense, une oeuvre assez unique, où les cités deviennent très vite les personnages principaux, et chaque tome peut être lu comme le développement d'un argument philosophique.
  Forum : LittĂ©rature, Bds, Manga, Comics, ... · Prévisualisation du message : #829609 · Réponses : 1679 · Lectures : 168163

mich
Écrit : 08.08.2014 - 21:24


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Pour Kubrick, tourne-toi vers ses premiers films: killer's kiss et the killing. Deux oeuvres où il reprend avec brio les codes, le langage du film noir. Pas forcément hyper personnelles commes oeuvres, mais déjà Kubrick étale sont talent de metteur en scène. Puis, toujours dans sa période en N/B, il y a Path of Glory qui crève la pellicule avec Kirk Douglas.

Pour les frères Coen, peut-être que tu préfères leurs comédies. Essaie Arizona Junior, film déjanté sur le vol d'un bébé avec Nicolas Cage sous coke. Fargo, c'est dommage, j'ai l'impression que tu passes à côté. C'est un film sur les illusions humaines et sur leurs faiblesses et incompétances. Une farce noire sans fioritures en somme. Du coup, j'hésite à te conseiller The Man who wasn't There qui tourne toujours autour d'hommes et de femmes dépassés par les évènements.

Après c'est presque inhérent à l'oeuvre des Coen, ils mettent en scène des anti-héros, des hommes presques paumés dans leurs rêves devant des situations qui à leurs échelles deviennent entières. Le fait que presque tous leurs films se passent dans un seul et même lieu(Minnesota pour Fargo, LA pour Lebowski, Santa Rosa pour The Man who wasn't there etc) met le spectateur devant le fait accompli et toute l'absurdité de(s) histoire(s).

Et j'ai beaucoup dit presque, car j'ai lâché leur filmo à No Country For Old Men.

Tiens pour faire écho à Raging Bull, tu peux regarder The Wrestler de Darren Aronofsky. On suit un Mickey Rourke vieux et perdu dans sa nostalgie de gloire d'antan du catch. Touchant dans son humanité, c'est finalement assez cru dans la façon de confronter le protagoniste avec la réalité.

Enfin je vais faire un doublé: puisque tu as aimé Joe Pesci et les Affranchis, jette-toi sur Once upon a Time In America de Sergio Leone. Chronique de gangsters pendant et après la prohibition. Leone a fait un travail de dingue avec sa mise en scène, son intrigue découpée et puis un jeu d'acteurs(James Woods, De Niro, Pesci) immersif à souhait. On est pas si loin du Leone des westerns, avec son style bien à lui de plonger ses personnages dans les profondeurs des environnements(qui rappelle beaucoup John Ford) sauf que là c'est le vide et l'immensité des villes que Leone utilise.
Ah et puis comme tu as du temps, profites-en pour mater quelques oeuvres des acteurs principaux. On est en 1984, James Woods a joué dans Videodrome l'année précédente...
  Forum : CinĂ©ma, Films, SĂ©ries, Anime, Nanars, ... · Prévisualisation du message : #829586 · Réponses : 8145 · Lectures : 348713

mich
Écrit : 07.08.2014 - 22:31


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


la pochette de violent soho me fait penser Ă  Horrified de Repulsion...

du coup j'écoute Repulsion. C'est décidément toujours aussi addictif. Tube de l'étay
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #829541 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 07.08.2014 - 00:45


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Merci les amis pour les conseils.

Si j'ai pas encore mis la main sur les autres travaux de Davodeau, j'ai kiffé Peeters, que j'ai lu en fait dans la foulée de L'ascension du Haut-Mal. Pas encore lu Persepolis, Maus est un must-read et je note Blankets.
  Forum : LittĂ©rature, Bds, Manga, Comics, ... · Prévisualisation du message : #829517 · Réponses : 1679 · Lectures : 168163

mich
Écrit : 07.08.2014 - 00:41


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Fini la première saison de Halt & Catch Fire.

On est plongé au début des eighties, quand IBM était le taulier, Apple continuait de faire évoluer son Apple II et monsieur et madame tout-le-monde se foutait royalement de l'informatique et pensait que de toute façon c'était une mode à la con. On suit une petite entreprise fictive qui voit débouler un de quatre matins, un frais et impétueux gaillard en costard qui vient de quitter IBM pour se faire une place dans ce marché bien juteux. Il débauche un technicien de génie qui noie dans l'alcool son échec passé et une jeune rebelle parfaite incarnation de Néo en fille mais avec 16 ans d'avance. Tous les trois veulent construire THE machine...(bon on est en 83, alors la THE machine c'est du DOS, pas d'interface graphique et 7kilo à la pesée, bref la bête de rêve)

On retrouve le shéma classique du drame avec les destins croisés, les ambitions différentes etc. C'est sympa, plutôt bien écrit et assez intéressant sur l'enjeu que représentait l'informatique. Je regrette d'ailleurs que cela ne soit pas plus développé, mais je comprends que suivre 40min de lignes de codes et jargon technique soit pas vendeur. Par contre, je trouve un peu dommage que la série soit si vite parti dans quelques facilités pour donner du contenu aux personnages.

Mais en série de l'été, ça passe plutôt bien et 10 épisodes c'est pas le pire supplice. Puis bon entendre parler de Adventureland et Zork c'est cocasse.
  Forum : CinĂ©ma, Films, SĂ©ries, Anime, Nanars, ... · Prévisualisation du message : #829516 · Réponses : 3562 · Lectures : 168739

mich
Écrit : 07.08.2014 - 00:25


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Addaura: Burning for the Ancient



Dans la droite lignée des Wolves of the Throne Room et Fen: ya qu'à poser le casque sur les oreilles et se laisser guider.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #829515 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 06.08.2014 - 02:01


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




Topé en vacances et sans le faire exprès, dans la fameuse boutique Mille Sabords à la Rochelle.

C'est l'histoire simple d'un auteur de bd ignard en vin et vignes et d'un vigneron ignard en bd. Pendant plus d'un an, l'auteur va suivre le vigneron dans son travail et le vigneron va découvrir le monde de la bd à travers des lectures et des rencontres. Une histoire humaine où chacun y va de sa gaucherie dans le domaine de l'autre. Une rencontre qui est arrivée à Etienne Davodeau et qu'il a retranscrit dans cet ouvrage.

Du coup, j'ai eu envie de poursuivre un peu plus mes lectures dans ce vaste monde la bd dite autobiographique. Et n'ayant pas de problèmes de bronzage, j'ai passé les chaudes heures à l'ombre à lire l'ascension du haut-mal de David B. Bon il paraît que c'est une référence, un pilier du genre. J'ai enchainé les 6 tomes et si par moment le texte se perd un peu, l'univers graphique est assez ouf. On pourrait presque enlever le texte, tellement les dessins sont si expressifs.






  Forum : LittĂ©rature, Bds, Manga, Comics, ... · Prévisualisation du message : #829492 · Réponses : 1679 · Lectures : 168163

mich
Écrit : 06.08.2014 - 01:39


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Deathspell Omega: Veritas Diaboli Manet in Aeternum: Chaining the Katechon



Mine de rien, ça fait 6 ans que cet EP est sorti. 22min qui sont toujours autant d'actualité et qui n'ont rien perdu en qualité sonore.

Je suis toujours épaté par la maîtrise de la composition qui ne s'essouffle jamais et qui ne se perd pas dans mille directions. Elle suit une partition parfaitement construite sans fioritures et ajouts douteux. On se retrouve en face d'une oeuvre baroque qui joue sur les passions pour tromper l'auditeur.

Dans un genre différent, ça me rappelle l'EP I de Meshuggah, où le groupe avait composé une piste unique dans leur répertoire.

  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #829491 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 31.07.2014 - 20:51


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Tu peux rajouter The Limits of Control si tu veux passer 2h de trip sans presque aucun dialogues. Et en Jarmush accessible, faut compter Broken Flowers avec un Bill Murray dopé à Mulatu Astatké. Et dans les tendres années de Jim, goûte à Down by Law où les acteurs oublient(presque) qu'ils sont dans un film et puis le trio Benigni/Tom Waits/John Lurie est assez génial.

Et une fois que tu as digéré tout ça et que tu en redemandes, fait un crocher par Year of the Horse où Jarmusch a suivi son pote Neil Young en tournée. Puis en fait, tu boucles la filmo avec Permanent Vacation, Stranger of Paradise, Mystery Train et Night of Earth. Ou pas. Vive les vacances.
  Forum : CinĂ©ma, Films, SĂ©ries, Anime, Nanars, ... · Prévisualisation du message : #829392 · Réponses : 8145 · Lectures : 348713

mich
Écrit : 31.07.2014 - 01:59


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


c'est rigolo Missfist.

My Useless Life: Negatives Memories



C'est moins rigolo, mais ça joue pas dans la même catégorie.

Black metal avec du Katatonia dedans. C'est très ambiancé, vaguement dépressif, mais ça se prête bien à une écoute nocturne.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #829375 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 06.07.2014 - 00:03


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Sur les conseils d'Ypok, j'ai topé et testé: Timeline et Saboteur.

Succés pour les deux.

Le premier est plus accès "apprendre en s'amusant" où l'on doit deviner quand une invention a été crée et compléter ainsi une frise chronologique.
Le deuxième est jeu de collaboration où l'on doit réussir à creuser un tunnel pour trouver la pépite d'or. Bien sur, dans le groupe il y a un ou des saboteurs qui tenteront de faire chier les autres.

Moins d'une heure la partie pour les deux et fun. Et(le dernier) moins de 15€ chaque.
  Forum : CafĂ© · Prévisualisation du message : #828981 · Réponses : 195 · Lectures : 41155

mich
Écrit : 05.07.2014 - 23:53


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Le film aussi fait l'entité =)


David Sylvian: Blemish



Le genre de son qui s'écoute en fin de soirée. Des ambiances qui se superposent pour donner au disque une même identité. C'est simple, calme et ça emmène tranquillement vers le sommeil.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828980 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 05.07.2014 - 21:56


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Mark Lanegan: Whiskey for the holy ghost



A cause de la pluie et de l'été.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828977 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 05.07.2014 - 10:06


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Elizabeth Cotten: Freight Train & others North Carolina Folk Songs and Tunes



L'impression de ponger la tête la première dans un quotidien oublié. Elizabeth Cotten fait revivre des bouts de vie avec son jeu particulier et sa voix unique. De quoi se réveiller en douceur et regarder au-delà de l'atlantique.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828967 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 28.06.2014 - 13:10


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Bert Jansch: Bert Jansch



Où la parternité avec le blues et la folk américaine commence à être reniée pour un univers d'alcool, de taudis et de crasse londonnienne.

Bert Jansch: Jack Orion



La rencontre avec John Renbourn lui a laissé des séquelles. L'appel des highlands sans tumbleweeds, les deux pieds dans la tourbe.

Bert Jansch: Moonshine



1973. Le marché de la folk psyché-médiéval-flûte jethrotullienne est en explosion. Pourquoi pas lui? Scottish style.


De quoi laisser filer un week-end, en regardant loin derrière soi.

  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828822 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 14.06.2014 - 17:08


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


The Sound: From The Lions Mouth



Dancefloor polaire.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828646 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 13.06.2014 - 15:19


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Reverend Bizarre: Harbinger of Metal



BO de la fonte de la banquise.
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828629 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 09.06.2014 - 19:05


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


The Opposition: Breaking The Silence



Londres, synth-bass, 1981. Une cold-wave assez éthérée qui préfére se poser plutôt que de s'agiter partout. Un petit côté "po" se greffe sur certains titres, mais ça n'altère pas la qualité globale du disque.

Pulp baby
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828539 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 05.06.2014 - 18:02


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Artcane: Odyssee



4 français adorateurs de King Crimson, ont sorti un unique album en 1977. Outre l'utilisation d'un riff complet du papa anglais dans l'une des compositions, Artcane offre une sympathique synthèse de la sphère prog/psych de l'époque. Le morceau fleuve Artcane I suit cette démarche en se construisant avec différentes ambiances progressives. Les rares paroles(en français) finissent de compléter le tableau un peu perché du contenu. 41min qui passent toutes seules.

A dada sur mon bidet
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828487 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 05.06.2014 - 02:04


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


DG 307: Kniha psaná chaosem


C'est un vieux groupe de République Tchèque en activité depuis le début des années 70. On est en 1996, ça chante en tchèque, ça fait du rock avec violoncelle, violon en plus des essentiels guitare, basse et batterie. Hommage aux vétérans du post-punk / new-wave.

i
c
i (instrumental)


Niels Petter Molvaer: Baboon Moon



Jazz enfûmé par Bohren und Der Club of Gore. Moins saturé, aussi addictif.

Y
O
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828473 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 04.06.2014 - 19:28


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


En ce moment, j'ai des envies de films d'animation. Alors, après avoir revu certains classiques, j'ai fouillé le net et j'ai vu Dead Leaves.

50min de trip sous ecstasy des phantasmes d'un adolescent élevé par les comics, les jeux vidéos, la contre-culture avec un gros Q. L'animation est fluide, énervé, coloréé. Le scénario suit une construction par niveaux(comme un bon vieux jeu rétro, genre beat'em all capcom) et l'histoire tient sur un timbre passé à la déchiqueteuse: un mec avec une télé en guise de tête, une femme harleyqueenesque sont amnésiques et font le dawa en ville. Ils sont arrếtés et incarcérés à la prison Dead Leaves.

C'est jouissif, complétement taré et décalé. un petit, mais guttural oui.


Oh, et comme on disait avant: UP.

  Forum : CinĂ©ma, Films, SĂ©ries, Anime, Nanars, ... · Prévisualisation du message : #828467 · Réponses : 513 · Lectures : 70810

mich
Écrit : 03.06.2014 - 04:29


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Modern Eon: Fiction Tales



The Chameleons et Joy Division qui copulent comme des bĂŞtes dans une chambre froide. Parfait pour une nuit blanche de printemps.


Ici
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #828402 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 23.02.2014 - 02:19


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Je suis moins enthousiaste que vous pour le dernier Jarmusch. Sur la forme et sur le fond, le film se tient (très) bien. Mais, je suis sorti en ayant eu l'impression que le monsieur en avait trop fait, comme si c'était un "best-of" de tout ce qu'il savait faire.
  Forum : CinĂ©ma, Films, SĂ©ries, Anime, Nanars, ... · Prévisualisation du message : #826716 · Réponses : 4695 · Lectures : 228754

mich
Écrit : 23.02.2014 - 02:12


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Soft Machine: Third



Prog b(ad)ass
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #826715 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

mich
Écrit : 11.06.2013 - 13:29


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916


Le dernier QOTSA m'a fait chié. Pourtant il partait très bien cet album avec ce premier titre à la basse crade et à l'ambiance d'un giallo.

Terminus: Fragile Thought Patterns

le gratteux d'Esoteric qui fait du Meshuggah.


Fire! Orchestra: Exit!

Fire! revisite le big band à grands coups d'experimentations. Moins surprenant que leur collaboration avec Orem Ambarchi de l'année dernière, mais Fire! n'a rien perdu de son talent à défoncer les codes et à pondre des grooves inattendus, du moins pour le genre. Cependant, certains passages chantés décousent un peu l'ensemble, rendant le disque moins direct.


ici
  Forum : Discussions · Prévisualisation du message : #821300 · Réponses : 6153 · Lectures : 318517

467 Pages V   1 2 3 > » 

New Posts  Sujet ouvert (nouvelles réponses)
No New Posts  Sujet ouvert (pas de nouvelle réponse)
Hot topic  Sujet chaud (nouvelles réponses)
No new  Sujet chaud (pas de nouvelle réponse)
Poll  Sondage (nouveaux votes)
No new votes  Sondage (pas de nouveau vote)
Closed  Sujet fermé
Moved  Sujet déplacé
 

Version bas débit Nous sommes le : 18.06.19 - 05:55


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting