Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Que lisez-vous actuellement ?
Forums Metalorgie > Cultures / Loisirs > Littérature, Bds, Manga, Comics, ...
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86
Assatur
si ça en intéresse certains le prochain livre de Marc-Edouard Nabe sort demain, dans aucune librairie



1000 exemplaires, 28 euros, 695 pages, ça se commande ici : http://marcedouardnabe.com/

apparemment ils vont rééditer le Régal des vermines et ça c'est génial génial génial
mich
Faudrait déjà que je me penche sur ses autres bouquins, je connais le type de réputation et j'ai pas encore trouvé l'occasion de le lire. Tu me conseilles le régal des vermines pour commencer ou pas?

Deux achats impulsifs aujourd'hui:

Anthologie de l'OuLiPo - Edition de Marcel Benabou et Paul Fournel

Sur la route - Jack Kerouac
Neocreed
marc édouard naze
Assatur
QUOTE
Anthologie de l'OuLiPo - Edition de Marcel Benabou et Paul Fournel


ouch c'te tuerie !!

et ouais, chope le Régal si tu le trouves dans ta bibliothèques ou si t'as 150 euros à débourser sur ebay en attendant la réédition
Kilmü
CITATION(mich @ 26.01.2010 - 21:34) *
Sur la route - Jack Kerouac

Tu vas te régaler !!
Lis le avec une carte des USA, c'est encore plus interessant.
appleminis
CITATION(Kilmü @ 26.01.2010 - 21:49) *
Tu vas te régaler !!
Lis le avec une carte des USA, c'est encore plus interessant.


bizarrement, je n'ai jamais reussi à me faire à ce livre ... je n'ai jamais pu rentrer dedans !!
Gaou-Guinou
L'ombre du vent de Carlos Ruis Zafon
l'histoire d'un ado dont le pere libraire emmene un soir au cimetierre des livres oubliés, une sorte de bibliotheque geante et secrete, pour lui faire choisir un livre dont il sera le gardien et la memoire vivante. Le gamin, daniel, choisira L'Ombre du Vent, dernier roman de Julian Carax, auteur maudit et oublié...et il n'aura ensuite pour seul but que de retracer l'histoire de son auteur en fouillant dans son passé

bouquin vraiment cool, entre le fantastique et le récit initiatique, une declaration d'amour au roman
franz
CITATION(appleminis @ 26.01.2010 - 22:18) *
bizarrement, je n'ai jamais reussi à me faire à ce livre ... je n'ai jamais pu rentrer dedans !!

T'as plus qu'une seule solution :


...
Assatur
Salinger est mort, bordel
Plunk
Merde, je savais même pas qu'il était encore vivant, désolé. sad.gif

J'avais commencé L'Attrape-cœurs il y a quelques temps. Faudrait que j'y retourne, pourquoi pas en VO cette fois.
Neocreed
parait qu'il est mort d'un infarctus.
Scrutinized
QUOTE(Scrutinized @ 03.01.2010 - 13:30) *
Je Commence pendant mes poses entre deux cours



Je suis qu'au début mais ca s'annonce assez interessant, bon par contre il existe qu'en anglais donc je lis ca assez lentement.


Ce livre est une livre de base qui demande de pousser plus loin la démarche après la lecture si cela vous a interessé... Il donne néanmoins d'excellentes bases, historiques, mythologiques autant que pratiques.

Il se sépare en trois parties : Heroes and Ancestors, qui nous parle de l'histoire de l'Asatrù, de la civilisation nordique jusqu'à son renouveau,
Gods and Goddesses, qui nous parle des mythes mais aussi de la pratique magique ou de dévotion,
Toast, Boasts and Oaths, qui parle de vivre l'Asatrù au jour le jour, mais aussi des questions, des conflits, des différents mouvements

Franchement conseillé a tout ceux qui'interessent de prêt ou de loin a tout ce qui est pagan..
manulerider
CITATION(Assatur @ 26.01.2010 - 21:14) *
si ça en intéresse certains le prochain livre de Marc-Edouard Nabe sort demain, dans aucune librairie



1000 exemplaires, 28 euros, 695 pages, ça se commande ici : http://marcedouardnabe.com/

apparemment ils vont rééditer le Régal des vermines et ça c'est génial génial génial



Ah putain je débarque, je lis jamais ce topic. J'imagine que c'est trop tard, par contre Au régal des Vermines ça le ferait que je puisse m'en choper un exemplaire. EDIT : ah non, il en reste, hop commandé.

Sinon pour coller au topic, je relis Voyage au bout de la nuit de Celine en ce moment, un de mes bouquins favoris.
Assatur
un message parfait.
SlayHunter
Clair. Et lis Mort à Crédit si c'est pas déjà fait. Beaucoup plus sale et nihiliste (certains te diront indigeste, faut pas les écouter), et puis la vraie "petite musique" de Céline apparaît enfin.
manulerider


Noté, Mort à Crédit était de toute manière dans les plans de ma vie, mais je crois pas l'avoir vu en librairie. J'ai un tas de bouquins d'avance à lire. Enfer et damnation.
mich
Mise à part au régal des vermines qui est indisponible pour l'instant, un bouquin de Nabe à conseiller pour débuter? Je me suis renseigné sur le personnage, je pense que ses écrits vont me plaire.
Metal for Ever
CITATION
Ce livre est une livre de base qui demande de pousser plus loin la démarche après la lecture si cela vous a interessé... Il donne néanmoins d'excellentes bases, historiques, mythologiques autant que pratiques.

Il se sépare en trois parties : Heroes and Ancestors, qui nous parle de l'histoire de l'Asatrù, de la civilisation nordique jusqu'à son renouveau,
Gods and Goddesses, qui nous parle des mythes mais aussi de la pratique magique ou de dévotion,
Toast, Boasts and Oaths, qui parle de vivre l'Asatrù au jour le jour, mais aussi des questions, des conflits, des différents mouvements

Franchement conseillé a tout ceux qui'interessent de prêt ou de loin a tout ce qui est pagan..


Tu as une idée ou peut-on se le procurer relativement facilement?

Sinon bientôt je vais m'attaquer au bouquin de Nicolas Walzer edition Camion Blanc Anthropologie du metal extreme.

J'ai lu recemment ds bouquins de Maxime Chattam Prédateurs et un autre je sais plus le nom. Bon comme toujours c'est des thrillers sur des serials killers donc très glauque, faut avoir digéré son quatre heure avant de lire la description de certaines des scènes de crime, sympatoche.

Pour l'instant je suis sur des classiques de Lovecraft et d'Howard (Conan) et aussi sur un classique de Mickael Moorcock de fantasy "Le cycle d'Hawkmoon" basé sur la notion du multvers, des réincarnations du Champion Eternel, bref l'heroic fantasy comme on en faisait dans les années 60-70.
Bien sympa au vu de l'imagination dégagée (même si ce cycle se base sur un monde parallèle relativement proche du moyen âge que l'on connaît quoique.. c'est tellement barré au niveau des technologies impossible de se dire si tel ou tel truc se rapproche d'une époque).
manulerider
Je sais pas pour Nabe, c'est tellement rare de pouvoir en choper que je n'ai rien lu de lui malheureusement, mais je me suis plus d'une fois intéressé au personnage et à ce qu'on peut trouver sur lui sur le net. Il est assez fascinant.


Sinon, Anthropologie du metal extreme est une sombre merde. Bonne lecture quand même.
Manumal
Par contre les bouquins de Nabe continuent à coûter pas mal apparemment...
mich
Cherchant un bouquin sur Le Monde Britannique, j'ai fais un coup double:

Guy Debord: La Société du Spectacle

Guy Debord: Commentaires sur la Société du Spectacle
Scrutinized
QUOTE(Metal for Ever @ 01.02.2010 - 23:51) *
Tu as une idée ou peut-on se le procurer relativement facilement?


j'avais commandé ça par amazon personnellement, il est pas dur à trouver, c'est juste que comme je l'ai écrit dans le message précédent il n'existe qu'en anglais.
goathead
Je lis simplement divers polars de Harlan Coben car je trouve que c'est 1 très bon auteur (de polar bien sûr) et Albert Camus avec L'étranger que je trouve pour le moment plutôt intéressant smile.gif
Euka
Harlan Coben j'en avais lu 5/6. Un gros défaut, il a tendance à garder la même structure dans chacun de ses livres, les mêmes retournements de situation, la même manière d'aborder une enquete. C'est fort dommage car cela devient redondant et une fois 2 bouquins lus, tu as deviné la trame de tous les autres...
goathead
Oui malheureusement mais je trouve que ça se voit davantage dans toute la série sur Myron Bolitar.
Je sais pas si tu parlais de ces bouquins là ou des autres...
Dernièrement j'ai lu Dans les Bois que j'ai trouvé super surtout au niveau de l'énigme.
damien-pontus
Je viens de finir 100 ans de solitude par gabriel garcia marquez

l'histoire de l'amérique du sud synthétisée dans une famille habitant un village perdu

Excellent bouquin
manulerider
CITATION(mich @ 03.02.2010 - 21:31) *
Cherchant un bouquin sur Le Monde Britannique, j'ai fais un coup double:

Guy Debord: La Société du Spectacle

Guy Debord: Commentaires sur la Société du Spectacle



Hey je m'étais mis ça sur ma liste, mais j'ai jamais eu l'occasion de le trouver son bouquin, pourtant ça doit être assez facile. Ce que j'ai pu lire sur le sujet m'a passionné. En plus j'ai en admiration le mouvement lettriste qu'il a un temps fréquenté. Allez hop, vive amazon.

Au passage, je conseille vivement son film "In girum imus nocte et consumimur igni", déclaration d'amour à Paris, manifeste nihiliste et révolutionnaire en forme d'electrochoc littéraire, même si je n'ai pas vu les autres.
mich
9€ les deux à la FNAC, pas de quoi creuser son découvert
Plunk
J'ai envie de lire Guy Debord à cause de Refused, tout comme j'ai envie de lire Foucault à cause d'Isis.
Le problème, c'est que je le fais pas.

Le problème, c'est que je lis pas assez et je vais y remédier. Je démarre avec un bouquin que j'ai commencé à lire juste pour mon plaisir et pas pour des raisons scolaires, ce que j'ai dû faire que 5 ou 6 fois dans toute ma vie. Le bouquin, c'est ça :



J'en suis qu'à la page 42 () mais je m'éclate. C'est hilarant, j'adore ! laugh.gif Ce genre d'humour complètement loufoque me rappelle un peu les Monkey Island. smile.gif





(J'ajouterai que j'ai aussi envie de lire Moby Dick à cause de Mastodon)
yoda_superstar
Ah ben si t'as accroché c'est bon !! tu vas te régaler à coup sûr au moins pour les 3 premiers volumes (le 2 et le 3 sont encore plus drôles que le premier).. j'ai bien aimé les 4 et 5 mais certains les trouvent faibles (d'ailleurs je me rappelle plus bien ce qu'il s'y passe).
franz
CITATION(Plunk @ 04.02.2010 - 20:00) *
J'ai envie de lire Guy Debord à cause de Refused, tout comme j'ai envie de lire Foucault à cause d'Isis.
Le problème, c'est que je le fais pas.

Le problème, c'est que je lis pas assez et je vais y remédier. Je démarre avec un bouquin que j'ai commencé à lire juste pour mon plaisir et pas pour des raisons scolaires, ce que j'ai dû faire que 5 ou 6 fois dans toute ma vie. Le bouquin, c'est ça :



J'en suis qu'à la page 42 () mais je m'éclate. C'est hilarant, j'adore ! laugh.gif Ce genre d'humour complètement loufoque me rappelle un peu les Monkey Island. smile.gif

Il est comment? Parce que le film m'avait bien plu!
Manumal
Actuellement,

l'invention de l'Europe d'Emmanuel Todd.
Todd explique les trajectoires historiques des pays européens par leurs fondements anthropologiques respectifs.
Famille nucléaire égalitaire (libérale et égalitaire), famille souche (autoritaire, inégalitaire), famille communautaire (autoritaire, égalitaire) ... déterminant les directions différentes des peuples devant des phénomènes tel la réforme, la déchristianisation, la réception des différentes idéologies du XXème siècle etc.
Bien garni en cartes, et vraiment super intéressant.
yoda_superstar
CITATION(franz @ 04.02.2010 - 20:43) *
Il est comment? Parce que le film m'avait bien plu!


Tu poses la question en quotant un commentaire qui dit comment il est, et après un post qui confirme ce commentaire..

Encore un coup de l'accent circonflexe !!
franz
Je sous entendais par rapport au film en fait.
Eh oui...l'accent circonflexe, vivement que je résolve ce truc (toujours aucune idée de ce qui s'est passé d'ailleurs! C'est fou!)
Plunk
CITATION(franz @ 04.02.2010 - 21:50) *
Je sous entendais par rapport au film en fait.
Eh oui...l'accent circonflexe, vivement que je résolve ce truc (toujours aucune idée de ce qui s'est passé d'ailleurs! C'est fou!)

Ben... j'ai pas vu le film. biggrin.gif
yoda_superstar
CITATION(franz @ 04.02.2010 - 21:50) *
Je sous entendais par rapport au film en fait.
Eh oui...l'accent circonflexe, vivement que je résolve ce truc (toujours aucune idée de ce qui s'est passé d'ailleurs! C'est fou!)


Bon, disons que le film est relativement fidèle au bouquin (à part les persos où là gros wtf : je suis désolé mais Mos Def n'est pas rouquin et Zooey Deschanel n'a certainement rien d'oriental.. bien que j'aime bien ces deux acteurs).. après il manque plein de trucs évidemment, mais y aura jamais le style de l'écriture, la tonne de détails, etc. J'ai beaucoup aimé le film, le livre est juste génial.
mich
Encore un craquage littéraire:

Pierre Bourdieu:

Sur la télévision
La domination masculine



Emile Durkheim:

Le suicide
Les règles de la méthode sociologique


Roger Chartier:

Au bord de la falaise. Pour le cours d'épistémologie de l'histoire.


J'ai commencé Guy Debord, très intéressant mais faut pas lire ça en pensant à autre chose. Quel est le rapport avec Refused?
Plunk
CITATION(mich @ 05.02.2010 - 18:08) *
J'ai commencé Guy Debord, très intéressant mais faut pas lire ça en pensant à autre chose. Quel est le rapport avec Refused?

Y a clairement une grosse influ sur The Shape of Punk to Come, et une ambiance générale très Internationale situationniste (avec peut-être une pointe de second degré, d'ailleurs).
Plunk
J'ai pas mal avancé sur H2G2 et c'est une révélation ! wub.gif wub.gif Je me fends littéralement la poire, un humour complètement sauvage comme je l'aime. laugh.gif lol:
goathead
J'en ai eu marre de H.Coben je me suis mis à Boris Vian avec l'arrache coeur, le 1er livre de Vian que je lis c'est assez... étrange mais plutôt sympa
vince-shi
Ces derniers temps, j'ai notamment lu :

Cormac McCarthy - Méridien de Sang ou le rougeoiement du soir dans l'ouest.

Sans doute dans mon top 3 tous romans confondus. Dans les années 1850, un enfant, qui sera appelé "l'enfant" durant tout le roman, quitte son foyer et part vers le désert, autour de la frontière Mexique - États-Unis. Il s'engage dans une bande chargée par des gouverneurs mexicains d'exterminer les indiens, rémunérée au nombre de scalps. 90 % du roman raconte les errements et les massacres perpétrés par la bande dans une nature d'une beauté absolument éblouissante, tellement que les atrocités décrites en deviennent parfois dérisoires. Terrifiant, saisissant de beauté, parfait. Génial, génial, génial.
Au passage, c'est basé sur des faits réels, du moins le juge Holden et Glanton (le chef de la bande) ont vraiment existé, et étaient vraiment payés pour du scalp (comme beaucoup d'autres à l'époque).


Je suis également sur la fin de Mason & Dixon de Thomas Pynchon, un autre géant de la littérature américaine contemporaine. C'est l'histoire du géomètre et de l'astronome anglais qui ont tracé la frontière entre le Maryland et la Pennsylvanie, frontière qui deviendra plus tard la délimitation entre les États du nord et les États du sud pendant la guerre de sécession. Le roman se passe donc entre ces deux États, mais les personnages passent aussi par le Cap, Sainte Hélène ou même Sumatra. Au final ce sont plus de 1000 pages complétement folles, souvent hilarantes, où l'on croise des chiens qui parlent, des canards mécaniques vivants, où les lieux sont parfois plus grands à l'intérieur qu'à l'extérieur, sur fond de conspiration jésuite et de métaphores astronomiques ou astrologiques. Pynchon est un génie, et je pèse mes mots. Passionnant mais vraiment hardcore à lire, d'autant plus que c'est écrit dans un style inspiré du 18ème siècle. Une ligne d'inattention et on ne comprend plus rien à ce qu'il se passe.
Pour ceux qui sont intéressés, il existe un wiki (en anglais) spécialement dédié à toute l'oeuvre de Pynchon, très utile pendant la lecture de ses romans. Celui de Mason & Dixon, ici.

Je compte bien commencer très vite Contre-jour, l'avant dernier roman du même Pynchon, qui raconte en 1500 pages l'histoire d'une bande d'anarchistes qui traverse le monde en dirigeable entre le milieu du 19ème et le début de la Première Guerre mondiale.
yoda_superstar
J'ai toujours été tenté de lire du Pynchon, et ta description me conforte dans cette idée, mais voilà les pavés quoi.. faut vraiment se consacrer au bouquin et pas perdre le fil, ce que j'ai un peu du mal à faire. Enfin..
Daturama
Les bienveillantes de Jonathan Littel.

J'imagine que tout a été dit et redit sur ce livre. J'avais abandonné au milieu pour lire du Bukowski, et grosse erreur, au final vu que je décide de reprendre méthodiquement du début et de prendre des notes pour les personnages (parceque ca peut donner le tournis).
vince-shi
Dans ce cas il faut aller vers ses premiers romans, genre V. ou Vente à la criée du lot 49 qui sont normalement longs, le deuxième est même plutôt court.

Voilà la 4ème de couv de V. qui devrait te donner super envie : "Que signifie V. ? Victoire, vol d'oiseaux, ou encore Vheissu, un pays imaginaire et mystérieux ? C'est la question que se pose Herbert Stencil depuis qu'il a repéré le fameux signe dans le journal intime de son père défunt. Très vite, V. devient une énigme aux nombreuses significations, une figure féminine aux multiples visages, la clé de voute de la vaste réalité. Un récit vertigineux, dans le sillage de Kerouac et de Joyce.
(le nom de l'album de Thrice, Vheissu, vient de là, comme on voit le personnage de V for Vendetta lire V. dans la BD, avis aux amateurs)

Vente à la criée du lot 49 c'est l'histoire d'une femme qui se retrouve légataire d'une collection de timbres et qui finit par découvrir l'existence d'un système de poste alternatif qui existerait depuis des siècles dans le plus grand secret. Elle fait une enquête et c'est gueunial. Par contre tu n'aura pas la qualité de traduction de Mason & Dixon et Contre-jour, mais bon.
SlayHunter
CITATION(vince-shi @ 08.02.2010 - 14:33) *
Ces derniers temps, j'ai notamment lu :

Cormac McCarthy - Méridien de Sang ou le rougeoiement du soir dans l'ouest.

Sans doute dans mon top 3 tous romans confondus. Dans les années 1850, un enfant, qui sera appelé "l'enfant" durant tout le roman, quitte son foyer et part vers le désert, autour de la frontière Mexique - États-Unis. Il s'engage dans une bande chargée par des gouverneurs mexicains d'exterminer les indiens, rémunérée au nombre de scalps. 90 % du roman raconte les errements et les massacres perpétrés par la bande dans une nature d'une beauté absolument éblouissante, tellement que les atrocités décrites en deviennent parfois dérisoires. Terrifiant, saisissant de beauté, parfait. Génial, génial, génial.
Au passage, c'est basé sur des faits réels, du moins le juge Holden et Glanton (le chef de la bande) ont vraiment existé, et étaient vraiment payés pour du scalp (comme beaucoup d'autres à l'époque).


Rah ce livre j'ai du le recommencer bien trois fois mais il est vraiment très dur à lire en anglais. Je regrette vraiment de jamais être allé plus loin que la trentaine de pages parce que ce type a un style assez unique, il happe le lecteur en trois figures de style totalement surannées...
Je devrais peut-être relire No Country for Old Man, en anglais cette fois...

Sinon je pars un petit peu dans tous les sens dans mes lectures en ce moment, et hier! la révélation: De l'inconvénient d'être né, de Cioran.
Environ 900 fragments d'un pessimisme et d'un scepticisme abusés, écris avec tellement de cynisme et d'humour qu'on continu la lecture même si on adhère pas à la totalité de sa pensée (et on peut d'ailleurs se le permettre, vu que le type n'a jamais construit de véritable système qui fait tenir toute sa pensée debout, contrairement à la majorité (chaque?) philosophe).
La construction en fragments a pas mal d'avantages en plus: le livre se relis très aisément, est assez accessible, mais demande tout de même une certaine réflexion: forme brève oblige, le lecteur est quasiment obligé de réfléchir sur ce qu'il vient de lire, trouver des exemples qui illustrent/infirment tels fragments, etc... et c'est justement lorsqu'on a effectué ce court travail que le livre devient incontournable.
Mon futur livre de chevet, assurément, j'avais plus été aussi enthousiaste sur le compte d'un auteur depuis Céline.
Quelques citations:

La peur de la mort n'est qu'une projection dans l'avenir d'une peur qui remonte à notre premier instant.

Il ne faut pas s'astreindre à une œuvre, il faut seulement dire quelque chose qui puisse se murmurer à l'oreille d'un ivrogne ou d'un mourant.

Avoir commis tous les crimes, hormis celui d'être père.

Rares sont les jours où, projeté dans la post-histoire, je n'assiste pas à l'hilarité des dieux au sortir de l'épisode humain. Il faut bien une vision de rechange, quand celle du Jugement ne contente plus personne.

Quelle déception qu'Epicure, le sage dont j'ai le plus besoin, ait écrit plus de trois cents traités! Et quel soulagement qu'ils se soient perdus!

Si le dégoût du monde conférait à lui-seul la sainteté, je ne vois pas comment je pourrais éviter la canonisation.
Jean-Bob

Possiblement génial.
vince-shi
CITATION(SlayHunter @ 08.02.2010 - 18:29) *
Rah ce livre j'ai du le recommencer bien trois fois mais il est vraiment très dur à lire en anglais. Je regrette vraiment de jamais être allé plus loin que la trentaine de pages parce que ce type a un style assez unique, il happe le lecteur en trois figures de style totalement surannées...
Je devrais peut-être relire No Country for Old Man, en anglais cette fois...


The Road est très facile à lire en anglais, tu peux te lancer.
manulerider
Wah ça lit du gros en ce moment! McCarthy et Pynchon sont parmi mes auteurs favoris. Effectivement pour Pynchon faut se les farcir ses bouquins, j'ai pas réussi à finir le dernier, Contre-Jour, que j'ai pour autant trouvé passionnant.

Vince, je te conseille Don Delillo, qui, dans un style proche de McCarthy développe des intrigues et des photographies géopolitiques assez dingues et précises, moins centrées sur la psychologie de l'être (quoi que le dernier, l'homme qui tombe, soit très humain. J'te recommande vivement Les Noms, fresque complexe dans le monde des expatriés américains à fins professionnelles dans les pays du moyen orient où se détache une intrigue des plus originales. Là aussi l'écrit en lui même est assez détruit, personnages peu ou pas identifiés, constructions qui perdent, mais ça oblige à se concentrer sur d'autres aspects.


Bref, sinon, que dire des Bienveillantes, sinon qu'il est à lire en écoutant Der Blutharsch héhé
Daturama
J'aime bien le parcourir sur du wagner, avec un petit vin Alsacien.
vince-shi
CITATION(manulerider @ 09.02.2010 - 09:42) *
Wah ça lit du gros en ce moment! McCarthy et Pynchon sont parmi mes auteurs favoris. Effectivement pour Pynchon faut se les farcir ses bouquins, j'ai pas réussi à finir le dernier, Contre-Jour, que j'ai pour autant trouvé passionnant.

Vince, je te conseille Don Delillo, qui, dans un style proche de McCarthy développe des intrigues et des photographies géopolitiques assez dingues et précises, moins centrées sur la psychologie de l'être (quoi que le dernier, l'homme qui tombe, soit très humain. J'te recommande vivement Les Noms, fresque complexe dans le monde des expatriés américains à fins professionnelles dans les pays du moyen orient où se détache une intrigue des plus originales. Là aussi l'écrit en lui même est assez détruit, personnages peu ou pas identifiés, constructions qui perdent, mais ça oblige à se concentrer sur d'autres aspects.
Bref, sinon, que dire des Bienveillantes, sinon qu'il est à lire en écoutant Der Blutharsch héhé


Oui, j'ai Outremonde de Don Delillo sur ma table de nuit, mais le pavé quoi ! Jme suis également commandé L'avenir n'est plus ce qu'il était de Richard Fariña, qui pourrait te plaire. Voici la description amazon :

CITATION
Météore des lettres et de la musique américaines, Richard Farina fut le temps de quelques mois l'une des voix les plus singulières de la contre-culture issue des campus new-yorkais dans les années 1960. Poétique, inclassable, largement autobiographique, L'avenir n'est plus ce qu'il était s'attache comme dans un long trip aux pas vagabonds de son héros, que la quête insatiable du danger et de l'expérience mènera d'aventureuses soirées étudiantes jusqu'au fracas de la révolution cubaine... Ami de Thomas Pynchon et lié à la scène folk de Greenwich Village, de Bob Dylan à Joan Baez, Richard Farina mourut deux jours après la publication de cet unique roman.


Edit : C'est le même problème avec William T. Vollmann, dont je rêve de lire les livres mais dont aucun ne fait moins de 1000 pages... Surtout que le mec pond des pavés environ tous les 6 mois, genre Central Europe, son petit dernier qui fait bien bien envie. Il écrit de la non-fiction aussi, vous avez peut être déjà entendu parler du Livre des violences (résumé de 700 pages d'un ouvrage paru en 7 tomes au États-Unis et qui décortique tous les types de violences) ou de Pourquoi êtes-vous pauvres ?
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.
CommunitySEO 1.2.3 © 2019  IPB SEO Module