Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : Que lisez-vous actuellement ?
Forums Metalorgie > Cultures / Loisirs > Littérature, Bds, Manga, Comics, ...
Pages : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, 17, 18, 19, 20, 21, 22, 23, 24, 25, 26, 27, 28, 29, 30, 31, 32, 33, 34, 35, 36, 37, 38, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 47, 48, 49, 50, 51, 52, 53, 54, 55, 56, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 67, 68, 69, 70, 71, 72, 73, 74, 75, 76, 77, 78, 79, 80, 81, 82, 83, 84, 85, 86
Caillou
Ptain, celui-là j'en garde un souvenir affreux.


C'est fou de voir comme le programme se renouvèle...
samizo kouhei
J'ai fini American Psycho hier. Un récit d'un incroyable cynisme qui plante le décor peu reluisant d'une certaine Amérique des années 80, entre individualisme forcené, frime de tous les instants (cf les descriptions minutieuses des tenues de Bateman et de ses congénères et le mépris pour les "sales pauvres"), désoeuvrement (on ne voit jamais Bateman travailler mais toujours dans les restos et les bars et travailler son apparence, baisant et se poudrant le nez à l'occasion), creusement des inégalités sociales (des clodos aux abords des restos à la mode) mais aussi peur du SIDA. En fait, Bateman n'a pas une mentalité particulièrement choquante dans son milieu (haine des pauvres, des Noirs et des homos) mais il passe à l'acte, sans que personne ne se rende compte de ses pulsions meurtrières. Il faut vraiment avoir le coeur accroché à la description de certaines scènes atroces, même si en fin de compte, je me demande si tout ce qui est raconté est bien réel (le narrateur a des troubles mentaux qui ne cessent de s'aggraver tout au long du bouquin, même s'il sauve les apparences) et si ce n'est pas une métaphore particulièrement outrancière de l'Amérique dorée de l'époque reaganienne.
Fan's
Je lis l'Ecume des jours de Boris Vian pour le lycée et bien ca va c'est assez intéressant.
Sinon de mon côter, je me fais une cure de Patricia Cornwell depuis 2 mois, c'est Cadavre X en ce moment
Biclarel
Ca remonte à deux mois, mais le dernier livre qui m'a marqué, c'est le célebre Neuromancien de William Gibson, qui a lancé le mouvement Cyberpunk dans la littérature et par la même révolutionné la S-F.

La narration est pas toujours facile à suivre et l'histoire est relativement compliqué, surtout quand on est pas habitué à la lecture, comme moi. Par contre, ce qui m'a cloué ce sont toutes les trouvailles de l'auteur, certaines ambiances décrites, la personnalité des personnages et même de l'univers du bouquin tout entier... Plein de petits trucs qui au final donnent beaucouo d'intérêt au livre, même si on n'a pas bien compris le pourquoi du comment de l'intringue.
älva
+1, un de mes bouquins favoris. smile.gif

C'est très inventif et étonnement moderne pour quelque chose sorti en 84.
A lire en écoutant du dub bien sûr.^^
raikage
Enfance de Nathalie Sarraute.
Une autobiographie sous forme de dialogue avec elle même.
Canaën
C'est pas celui où elle délire sur Rocambole?
raikage
CITATION(Canaën @ 17.09.2008 - 12:00) *
C'est pas celui où elle délire sur Rocambole?

Je l'ai pas encore lu en entier, je te dirais ça quand je l'aurai finit, étant donné qu'il est court.
SlayHunter
Première Ligne de Jean Marie Lalahitou (jme souviens plus de son nom quoi, mais ça y ressemble).
Un écrivain se suicide dans le bureau d'un éditeur qui a refusé son livre, et normalement c'est suivi d'une descente aux enfereuh mais j'ai pas le courage de lire la suite. L'auteur essaie de rendre ses personnages exécrables mais il leur manque personnalité, psychologie etc...
Et quand on veut avoir un style dépouillé à la Cormac McCarthy il faut au moins aller à la ligne pour les dialogues, sinon c'est simple on comprend qued'.

Prix Goncourt Lycéens s'il vous plaît. Ce livre a le potentiel d'être encore plus nul que le Soleil des Scorta (prix Goncourt encore une fois), ça serait un putain d'exploît.
mich
J'entame le tome 2 du cycle Fondation. Il est encore plus passionnant que le premier
Biclarel
CITATION(älva @ 16.09.2008 - 12:58) *
+1, un de mes bouquins favoris. smile.gif

C'est très inventif et étonnement moderne pour quelque chose sorti en 84.
A lire en écoutant du dub bien sûr.^^


Du Dub? Connais pas, c'est quoi? Sur Youtube, j'ai trouvé que Dub Incorporation mais je trouvve pas ça très adapté blink.gif

Sinon avec duTurmion Kätilöt aussi c'est cool cool.gif
älva
Aaah tu te souviens pas des rastas et du dub de Sion?

Si moi je trouve qu'avec un dub bien gorgé d'effets et légèrement indus ou electro ça passerait nickel.
Gaou-Guinou
j'ai fini American Gods, excellent bouquin. On sent qu'avec des connaissances en mythologie on kifferait encore plus mais c'est déjà tres tres plaisant


je relis maintenant L'Etranger de Camus, lu au college/lycée j'avais envie de le relire. Ce livre c'est ecrit par Aker en fait, le narrateur est le mec le plus blasé et apathique du monde
Garik
Après avoir fini Ecstasy de Welsch ( le mec qui a écrit Trainspotting ) , dans son style inimitable et foutrement génial , avec son cortège de situations marginales de tout bord, perversité et de critiques acerbes, je me fini Nestor Burma et Le Monstre avant de réattaquer Le Poisson Scorpion de Nicolas Bouvier , parce que Bouvier , il démonte.
Akerfeldt
Faudra que je le lise alors, je connais que la Peste de Camus. Faudra que je lise ces essais sur l'absurde comme Le Mythe de Sisyphe parce que quand un ami m'a cité "L'absurde naît de cette confrontation de l'appel humain et le silence déraisonnable du monde" (je crois que c'est ça) j'avoue que je suis pas un grand amateur de lettre mais ça m'a saisi. En plus l'absurde c'est grand je trouve.
Manumal
l'absurde c'est absurde !!
:tauto:
Biclarel
@ Alvä: Si si, c'est vrai que pour Sion ça paraît évident, mais j'avais pas fait attention à cette histoire de dub, y'a déjà tellement d'éléments que le narrateur décrit à peine comme si on devait dénà plus ou moins les connaître que j'ai pas fait plus attention que ça.

Mais clair que remixé indus/electro ça passerait super bien, surtout pour le début à Chiba, la partie où l'ambiance m'a le plus marqué (m'a fait pensé à un niveau de Timesplitters 2). D'ailleurs, la BO de Animatrix est pas mal pour se mettre dans l'ambiance générale du bouquin.
Gaou-Guinou
CITATION(Akerfeldt @ 19.09.2008 - 12:18) *
Faudra que je le lise alors, je connais que la Peste de Camus. Faudra que je lise ces essais sur l'absurde comme Le Mythe de Sisyphe parce que quand un ami m'a cité "L'absurde naît de cette confrontation de l'appel humain et le silence déraisonnable du monde" (je crois que c'est ça) j'avoue que je suis pas un grand amateur de lettre mais ça m'a saisi. En plus l'absurde c'est grand je trouve.



pareil, IMPOSSIBLE de remettre la main dessus alors que j'ai trop envie de le relire, putain d'épique ce bouquin



sinon vu que j'ai kiffé american gods, vous me conseillez quoi de Neil Gaiman ?
Manumal
Dans la Peste y a un passage assez épique sur la condamnation à mort ouais, de Tarou si j'me souviens bien.
Euka
Gaou > De bons présages

L'Apocalypse aura lieu samedi prochain, après le thé ! Ainsi en ont décidé, d'un commun accord, les forces du Bien et du Mal. L'Antéchrist va fêter ses onze ans. Son éducation a été supervisée par un ange, Aziraphale, et un démon, Rampa, résidents sur Terre depuis l'époque de la première pomme. Mais voilà, suite à un coup du sort, l'enfant a été échangé à la maternité. Le vrai Antéchrist se nomme Adam et vit dans la banlieue londonienne. Et ça, ça change tout ! Une course contre la montre commence alors pour l'ange et le démon qui, finalement, se disent que la race humaine ne mérite pas son sort...



Neverwhere

Une rue de Londres, un soir comme un autre. La jeune fille gît devant lui sur le trottoir, face contre terre, l'épaule ensanglantée. Richard la prend dans ses bras, elle est d'une légèreté surprenante. Et quand elle le supplie de ne pas l'emmener à l'hôpital, il a le sentiment de ne plus être maître de sa volonté. Dès le lendemain, elle disparaît et, pour Richard, tout dérape : sa fiancée le quitte, on ne le connaît plus au bureau, certains, même, ne la voient plus... Le monde à l'envers, en quelques sorte. Car il semblerait que Londres ait un envers, la " ville d'En Bas ", cité souterraine où vit un peuple d'une autre époque, invisible aux yeux du commun des mortels. Un peuple organisé, hiérarchisé, et à la tête duquel les rats jouent un rôle prépondérant. Plus rien ne le retenant " là©haut ", Richard rejoint les profondeurs. Fable fantastique ou roman de fantasy contemporain, Neverwhere est inclassable, surprenant, original. Plein d'idées, de rebondissements, de clins d'oeil référentiels et de personnages iconoclastes.
Kilmü
éh mais ça à l'ai pas mal ce bouquin là.
älva
CITATION(älva @ 30.08.2008 - 12:32) *
@ Gaou : Aaaah complètement génial ce livre. Epique et sombre mais sans jamais oublier d'être drôle voire cynique, du Gaiman quoi (un de mes auteurs de S-F préférés d'ailleurs).
Le final est grandiose je trouve, tu verras. Ca a été une petite claque pour moi à l'époque. smile.gif Faut que je me remette à lire putain.

Du même auteur je te conseille De bons présages, avec Pratchett justement. L'avènement de l'antéchrist version Gaiman/Pratchett, donc assez décalé et loufoque (les 4 cavaliers de l'Apocalypse sont des bikers ahah).

Neverwhere aussi, basé sur un concept intéressant : dans les entrailles de Londres se trouve un monde magique, le Londres d'En Bas. Les noms des stations viendraient par exemple de lieux du Londres d'En Bas (ex: sous Blackfriars on trouve un monastère). On appelle ça de la fantasy urbaine, c'est un des premiers ouvrages du genre parait-il. Ca change de la fantasy classique c'est plutôt bien pensé.


sleep.gif
Euka
Ouais, mais il a pas l'air d'avoir lu ton message ^^
Gaou-Guinou
la flemme de rechercher surtout ^^
DeathJustice
J'avoue que j'ai vécu de Pablo Neruda principalement et en même temps Le marché des amants de Christine Angot : le premier est sympa sur la période où il travaille pour le consulat du chili, après ça devient un peu chiant (mais en même temps je le lis pas par plaisir mais par obligation) et pour le marché des amants j'en suis encore qu'au début alors je n'ai pas encore d'avis dessus.
Chorizo
Pourtant, la poésie de Neruda wub.gif
DeathJustice
non mais là c'est pas de la poésie (j'aurais préférée à la limite) c'est son autobiographie donc bon c'est pas que c'est pas intéressant mais presque
Mey
Enfin finis Acid Test de Tom Wolf.

Je continue sur ma lancée psychédélique avec Festin Nu de William Burroughs.
Canaën


Roman policier/historique.
Robix66
Un classique de la sf :
You(niverse)
Le fait du Prince d'Amélie Nothomb, d'une traite mais une histoire vraiment linéaire et je viens de commencer la trilogie Millenium
Chorizo
Je viens de terminer Demande à la poussière de John Fante, fante-astique auteur pré-Bukowski.
Et j'entame La ville et les chiens de Vargas Llosa.
Assatur
QUOTE(Chorizo @ 22.09.2008 - 15:29) *
Je viens de terminer Demande à la poussière de John Fante, fante-astique auteur pré-Bukowski.


Coïncidence, j'en suis presque à la fin. Il m'en manque plus que Mon chien stupide et j'aurai lu tout Fante. Vince, t'avais lu les Compagnons de la grappe il me semble, nan ? Je crois que c'est celui que j'ai préféré.
vince-shi
Non, pas encore, mais je finirai bien par m'y atteler. Et les autres tu en as pensé quoi ?
Assatur
Et bien j'ai adoré en fait, c'est drôle et vivant, vraiment plaisant. Après si t'en as lu un, tu les as tous lus, faut le dire.
Gaou-Guinou
Fini rapidement L'Etranger de Camus
gros gros kiff quand meme, ca gagne enormement a etre relu apres quelques années

j'hesite à enchainer La Peste de Camus ou à partir sur L'Assomoir de Zola ou La Conjuration des Imbeciles de John Kennedy Toole...j'crois que je vais lire ce dernier
DEJuMe
Ouais l'étranger jl'ai relu cette été, j'ai bien pris mon pied.

J'ai attaqué Bye Bye Blondie de Virginie Despentes, livre sans prétention, très facile à lire et aux bonnes références musicales.
SlayHunter
J'avais surkiffé L'Étranger mais alors La Peste... je me suis arrêté au bout de 60 pages. :$ Le côté "chronique" me déplaisait.
Gaou-Guinou
de ce dont je me souviens La Peste c'est magique
relis le


sinon j'ai attaqué La conjuration des imbéciles et au bout de trois chapitres je surkiff déjà ce gros boulet d'Ignatius qui est la définition meme de la paranoia haha
clometal
J'entame "L'insoutenable légèreté de l'être" de Milan Kundera.
Sickness
QUOTE(Gaou-Guinou @ 22.09.2008 - 20:57) *
L'Assomoir de Zola

j'ai eu beaucoup de peine avec celui-là, mais pas si mauvais dans le fond ...
samizo kouhei


David Eddings Ceux qui Brillent

Dans ce tome 2 de la Trilogie des Périls, les masques tombent (avec la révélation coup de théâtre sur le fauteur de troubles depuis la Trilogie des Joyaux) et les soucis arrivent enfin pour Emouchet et ses amis.

Kilmü
CITATION
j'ai eu beaucoup de peine avec celui-là, mais pas si mauvais dans le fond ...

Pareil.
J'en ai été écoeuré !
Vu que c'était en cours, c'était un peu une lecture forcée donc bon.

Faudrait que je rééssaye.
Turtle
@ Akerfeldt: Oui le Mythe de Sysiphe et l'Homme Révolté sont deux essais pas mal sympathique,
une forme d'initiation aux premiers questionnements philosophiques, et en même la version de l'absurde de Camus plus encré dans l'humanisterie que celle de Sartre.

La meilleure oeuvre de Camus reste les Justes, pas mal pompé sur Dostoeiveski mais fantastique quand même.
Tout le reste est de bonne qualité quoiqu'il en soit/

@ DeathJustice: Comme Chor, je suis étonné car Neruda c'est sublime d'ordinaire.
Pour Angot, accroche toi, tu vas voir, spa évident.

@ Clometal: C'est pas mon préféré l'Insoutenable. La première page est génial, y a des supers trucs mais après, ça me gave un peu. L'ignorance ou Risibles amours m'ont bien plus plu par ex. Tu me diras ce que tu en penses.

@ Gaou: Oui à mon avis, ça va te plaire ce livre. Assez mythique, même si je lui trouve pas mal de défaut.
La bible du néon, son premier, dont s'est inspiré Arcade Fire pour son dernier album est à lire également.
Assatur
Turtle, le mec qui a tout lu.
Slim
c'est clair c'est impressionnant!
Turtle
C'est le signe de la vieillesse. sad.gif

En fait, c'est surtout que je me suis mis à lire des choses tôt et donc en ayant toujours
faim de littérature, ça permet de lire pas mal. Et encore à cause de mes études, j'ai l'impression
d'avoir perdu le rythme, de pas pouvoir assez me consacrer à la littérature. Et puis on lit jamais assez, j'ai tjrs une liste interminable de trucs que j'ai trop envie de lire.

Pas trop de mérite donc. Mais si je peux échanger, conseiller ou donner un avis, c'est tjrs un plaisir.

Par contre toi Assatur, à 17 piges avoir déjà lu tout Céline et tout Fante, je dis waah.
Neocreed
ouais belle perf Assatur, bravo.
Assatur
Hahaha n'en jetez plus ! Je me reconnais pas mal dans ce que tu dis Turtle, j'ai souvent trente mille trucs à lire et pas le temps pour, mais c'est un vrai plaisir pour moi, presque comme écouter de la musique. Ouvrir un bouquin et une parenthèse sur sa propre existence pour quelques instants, sans que ce soit aussi ludique que le cinéma mais avec une immersion souvent aussi forte.

J'ai entamé Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzche, belle surprise pour moi qui m'attendait à une langue de bureaucrate c'est de la poésie pure ! J'avoue capter même pas un dixième de chaque page, mais il y a une musique derrière proprement hallucinante. C'est assez aliénant en fait. Pour un Allemand ça doit être le pied de lire ça en VO...

Puis le Fante est bouclé, sacrément bon. Faut que je lise Roméo et Juliette en vue d'un DS la semaine prochaine, donc je vais commencer dès ce soir j'pense, je l'ai pas lu depuis des lustres cette pièce.
Neocreed
non mais j'insiste, je suis admiratif.
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2019 Invision Power Services, Inc.
CommunitySEO 1.2.3 © 2019  IPB SEO Module