IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

214 Pages V  « < 209 210 211 212 213 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Que lisez-vous actuellement ?, Oui, les metalorgiens lisent-ils ?
ridu
posté 20.03.2013 - 15:07
Message #4201


Paupiette charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 7060
Inscrit : 03.09.04 - 11:45
Lieu : 94700
Membre n° 1281




Dommage que tu aies loupé ma leçon sur l'apprentissage.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Assatur
posté 20.03.2013 - 15:24
Message #4202


Suinte la haine
***

Groupe : Membres
Messages : 7107
Inscrit : 16.07.06 - 10:53
Lieu : Lyon
Membre n° 10864




Le mec se fait une culture gr√Ęce √† Dan Brown et Wikipedia, mais tient quand m√™me √† passer pour un bosseur.

Tu as dit toi-même que la lecture était un divertissement, avant de nous parler de vulgarisation. Ce qui n'a rien à voir.

Si tu veux de la vulgarisation, lis Science & Vie ou continue avec les romans de gare.

Le quiproquo de cette conversation repose sur le statut ambig√ľe d'Eco, qui est une sorte de m√©dian entre "auteur salu√© par les snobs" et "faiseur de best-sellers pour classe-moyenne".

Forcément, il ne contente ni les gens cultivés ni les lecteurs de plage.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ridu
posté 20.03.2013 - 16:03
Message #4203


Paupiette charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 7060
Inscrit : 03.09.04 - 11:45
Lieu : 94700
Membre n° 1281




CITATION
Le mec se fait une culture gr√Ęce √† Dan Brown et Wikipedia, mais tient quand m√™me √† passer pour un bosseur.


Tu peux d√©finitivement pas t'emp√™cher de passer pour un connard, un r√īle o√Ļ tu excelles, tu as raison, quitte √† √™tre un con, autant √™tre le roi.

Cela dit, tu illustres parfaitement ce que je voulais dire sur Dan Brown, un écrivain avec un statut d'auteur de lectures de plage pour ceux qui veulent bien croire qu'elles se limitent à ça.

Ce message a été modifié par ridu - 20.03.2013 - 16:08.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Assatur
posté 20.03.2013 - 16:36
Message #4204


Suinte la haine
***

Groupe : Membres
Messages : 7107
Inscrit : 16.07.06 - 10:53
Lieu : Lyon
Membre n° 10864




Ridurand, il faut choisir.

Soit tu es cohérent avec toi-même, et la lecture n'est plus que divertissement, vernis culturel, et légère plus-value intellectuelle pour briller en société sans suer devant des pavés.

Soit c'est quelque chose de plus.

Mais tu ne peux pas demander aux autres d'adh√©rer √† ton illusion o√Ļ Dan Brown serait autre chose que de la litt√©rature industrielle con√ßue pour faciliter la digestion des quadras sur la plage avant la version cin√©ma.

Quant à Eco, il n'est que le Dan Brown des années 80, et à ce titre il est d'un niveau légèrement supérieurs que ses épigones contemporains, de la même manière que Sulitzer surclasse légèrement Marc Lévy et Russo.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
raikage
posté 20.03.2013 - 19:16
Message #4205


le jeune sage^^
***

Groupe : Membres
Messages : 7843
Inscrit : 18.08.07 - 18:01
Lieu : Localisation.
Membre n° 17808




CITATION(Assatur @ 20.03.2013 - 14:37) *
Cela a tellement fait hurler les snobinards germanopratins qu'il a du renoncer au projet.

CITATION(Assatur @ 20.03.2013 - 14:58) *
Ou alors : Eco est intelligent dans la mesure o√Ļ il a compris qu'un certain nombre de ridurands voulaient consommer de la culture sans se sortir les doigts du cul et d√©cide en cons√©quence de les flatter avec la seule force du ciseau.

Vu que je sais pas lire plus de deux pages sans avoir un maux de tête, j'ai pas lu Eco. Mais je me pose une question, du coup tu rentres dans la catégories des snobinards ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 20.03.2013 - 19:30
Message #4206


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




Je vois pas en quoi c'est inconcevable de chercher √† apprendre tout en se divertissant.. Si on peut prendre go√Ľt √† la culture, quelque soit le niveau de celle-ci, c'est bien parce que √ßa nous fait vibrer aussi. Apr√®s c'est s√Ľr que je me m√©fierai du potentiel culturel d'un auteur comme Brown (m√™me si je l'ai pas lu) √† peu pr√®s autant que d'un mec comme Werber, mais c'est clairement pr√©f√©rable de lire un truc qu'on accroche que de se forcer √† s'infliger un bouquin qu'on accroche pas sous pr√©texte que c'est √ßa la culture. Si on arrive pas √† prendre un minimum de plaisir ou d'int√©r√™t, on en tirera rien d'autre que de la frustration ou du d√©go√Ľt. Et je vois pas o√Ļ est-ce que Ridu essaie de se faire passer pour un bosseur...



Bon sinon, ça fait depuis un moment que je voulais synthétiser mes lectures de ce cher Ingmar Bergman, mon cinéaste fétiche, mon obsession, mon idole, allant avec la rétrospective malheureusement encore incomplète, pour des raisons de sous-titres introuvables en français (ma copine ayant trop de mal à suivre en anglais), de ses films.

Laterna Magica : Il aura fallut attendre qu'il arrive au bout de son idylle avec le grand √©cran, qui aura quand m√™me dur√© une bonne quarantaine d'ann√©es, pour que Bergman crache le v√©ritable noyau, l'essence de son cin√©ma : la magie de la vie, de l'enfance. Cette formule cul-cul et galvaud√©e ne l'est pas tant une fois termin√© ces trois cents page de confession sans tabou ni complaisance d'une √Ęme √©corch√©e vive, √©parpillant en d√©sordre les fragments de sa m√©moire comme Liv Ullman ses polaro√Įdes au d√©but de Sarabande, son ultime chef-d‚ÄôŇďuvre (dire que c'est un t√©l√©film, putain). Des traumatismes les plus intimes aux anecdotes les plus cocasses en passant par ses r√©flexions sur le th√©√Ętre ou le cin√©ma, tout est rendu avec une intensit√© intacte, analys√© avec une lucidit√© glaciale et rendu avec le ton juste. A parcourir ces pages, on retrouve autant l'√©nergie de son oeuvre aust√®re mais sublime, profonde mais √©clatante de vie, comme s'il s'agissait de son n√©gatif : une peur abyssale de la mort et une soif tout aussi d√©mentiel d'√©rotisme menant comme Dieu et le Diable le bal des passions humaine, l'obsession de l'absolue et l'angoisse du vide qui l'accompagne, l'ivresse du r√™ve et des privil√®ges de l'enfance en lutte avec une culpabilit√© √©touffante, tout √ßa en un festival d'images puissantes et de bavardages denses mais jamais vains.

Ca me d√©mange d'en faire le r√©sum√© d√©taill√© ou de rapporter tous les √©pisodes qui m'ont marqu√©s, mais √ßa serait vraiment trop long et lourdingue, autant lire le livre lui-m√™me. je me permettrais √† la limite d'√©voquer le passage tr√®s int√©ressant sur les raisons qui pouvaient rendre le nazisme acceptable voir beau pour une jeunesse √©lev√©e dans la culpabilit√© et le devoir, ou encore les nombreux passages sur ses probl√®mes de diarrh√©e, ou encore ce d√©but douloureux sur son amour trop fort envers sa m√®re qui s'efforce et souffre de ne pas lui rendre, et ces instants touchants ou son p√®re aust√®re qu'il a l'habitude de ha√Įr se r√©v√®le d'une infinie bont√©, joie de vivre, et souffrance ; sans oublier bien s√Ľr la magie parfaitement restitu√©e de ses premiers √©mois cin√©matographiques et th√©√Ętraux ou de son amour pour d'autres cin√©astes tels que Tarvoski ou Fellini (qui forc√©ment me parle puisque je les adores √©galement et pour les m√™mes raisons. Mais non, je me suis d√©j√† trop √©tal√©.



Images : Bas√©s sur les entretiens pass√©s entre lui et son ami Lasse Bergstr√∂m en vue d'√©crire un livre-interview sur l'int√©gralit√© (forc√©ment pas si int√©grale que √ßa puisqu'il a continu√© apr√®s la sortie du livre √† bosser pour la t√©l√©), il laisse de c√īt√© les entrevues et d√©cide de revenir lui-m√™me sur les coulisses de ses films, allant souvent gratter un peu dans sa vie. On y retrouve alors des extraits entiers de Laterna Magica (paru avant, en toute logique), parfois pour corriger des choses d√©j√† dites, parfois pour ne pas avoir √† r√©p√©ter ce qui ne saurait l'√™tre sans perdre l'intensit√© et la pertinence du propos. Bergman divise son Oeuvre selon les dimension auxquels chacun de ses films touche le plus. Il ne cherche pas vraiment √† analyser ses films, ni a les critiquer, mais plut√īt √† expliquer d'o√Ļ ils viennent et comment ils sont n√©s. A faire le lien entre sa vie et ses films. Je parlais plus haut d'une sym√©trie entre Laterna Magica et ses films, et bien on pourrait voir ce Image comme le conte rendu du d√©veloppement. La d√©marche √† n√©anmoins la particularit√© de m√™ler √† cette r√©trospective de ses films pleine de le√ßons int√©ressantes sur le cin√©ma et la patte de l'artiste lui-m√™me, avec ce style qui lui est si propre, cette capacit√© √† nous communiquer ses √©motions les plus infantiles tout en jugeant ses films ou lui-m√™me avec une extr√™me s√©v√©rit√©.

Ce message a été modifié par Persona - 20.03.2013 - 19:33.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Assatur
posté 20.03.2013 - 20:48
Message #4207


Suinte la haine
***

Groupe : Membres
Messages : 7107
Inscrit : 16.07.06 - 10:53
Lieu : Lyon
Membre n° 10864




Raikage : √™tre un snobinard du monde des lettres, c'est croire qu'on fait offense √† la litt√©rature quand un fabricant de best-sellers d√©cide de remanier ses bouquins pour plaire aux jeunes, alors que √ßa n'a aucune importance. Comme je l'ai d√©j√† dit, j'y vois plut√īt du pragmatisme et un instinct d'√©picier. Le jour o√Ļ un nullard mondain proposera de r√©√©crire en langage de tess' Proust et C√©line, ce sera une autre paire de manche.

Et j'ai aucun problème avec ceux qui lisent Dan Brown parce qu'ils trouvent ça pas prise de tête, tant qu'ils essayent pas de faire passer ce truc pour de la littérature.

Je trouve ta tol√©rance suspecte, Persona, au vu de tes go√Ľts. N'aie pas peur d'assumer un certain √©litisme.

QUOTE
N. C. : Aussi √©trange que cela puisse para√ģtre, les gens qui aiment vos films aiment aussi la science fiction de Spielberg, qui est lui aussi fascin√© par les enfants. Avez-vous vu ses films et qu'en pensez-vous ?

A. T. : En posant cette question, vous montrez que vous n'en avez rien à foutre. Spielberg, Tarkovski... tout cela pour vous se ressemble. Faux ! Il y a deux sortes de cinéastes. Ceux qui voient le cinéma comme un art et qui se posent des questions personnelles, qui le voient comme une souffrance, comme un don, une obligation.


http://www.cles.com/debats-entretiens/arti...-puits/page/0/1
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ridu
posté 20.03.2013 - 21:44
Message #4208


Paupiette charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 7060
Inscrit : 03.09.04 - 11:45
Lieu : 94700
Membre n° 1281




CITATION(Assatur @ 20.03.2013 - 20:48) *
Et j'ai aucun problème avec ceux qui lisent Dan Brown parce qu'ils trouvent ça pas prise de tête, tant qu'ils essayent pas de faire passer ce truc pour de la littérature.


C'était pas vraiment mon propos.

CITATION(Assatur @ 20.03.2013 - 20:48) *
Je trouve ta tol√©rance suspecte, Persona, au vu de tes go√Ľts. N'aie pas peur d'assumer un certain √©litisme.


Elle n'a rien de suspecte, c'est ton comportement qui est suspect. Tu vois, je suis expert sur un domaine dans mon boulot, mais j'ai clairement pas la m√™me fa√ßon de voir que toi, j'ai plut√īt tendance √† √™tre disponible, humble et √† rejeter l'√©litisme, plut√īt que de faire mon connard sup√©rieur qui est au-dessus de tout le monde, qui ne cherche pas √† √©lever le niveau mais plut√īt √† maintenir les gens √† l'√©cart en jargonnant √† outrance. Cependant, pour une raison qui m'√©chappe, √ßa t'emp√™che pas d'√™tre int√©ressant par moment, heureusement.

Ce message a été modifié par ridu - 20.03.2013 - 22:09.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 20.03.2013 - 22:29
Message #4209


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




double post, sry

Ce message a été modifié par Persona - 20.03.2013 - 23:01.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 20.03.2013 - 23:00
Message #4210


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




je prends ta r√©ponse comme un compliment, mais je suis pas tout √† fait d'accord. Je suis volontiers un nazi envers les artistes, les diffuseurs, critiques etc quand j'estime qu'ils gaspillent leur potentiel √† faire de la merde alors qu'ils auraient les moyens de fournir des programmes r√©ellement enrichissant, d'utiliser leur pouvoir pour √©duquer la population au lieu de l'abrutir - surtout √† notre √©poque o√Ļ l'audio visuel coule √† flot.

Mais quand je vois quelqu'un (je pense √† ma coll√®gue du rayon frais quand j'ai boss√© √† Simply Market) qui me parle avec passion du dernier film pourris qui passe au cin√©ma, que cette personne n'a pas eu la m√™me formation artistique ou litt√©raire que moi et encore moins les ambitions qui me poussent √† me cultiver et √† aiguiser mes go√Ľts persos quitte √† me faire mal,... je pr√©f√®re lui laisser son entrain et ses go√Ľts que de l'√©craser avec des discours abscons et m√©prisants qui ne pourraient que lui donner des raisons de penser que les intellectuels sont des connards dess√©ch√©s et intol√©rant.

Surtout que j'aurai jamais lu la Divine Com√©die (et √ßa n'est qu'un exemple) si j'avais pas trouv√© quelque orgueil personnel √† pouvoir me vanter que je m'√©tais enquill√© de pav√© √† 18 ans, et si j'avais pas trouv√© un r√©el plaisir d'enfant, une fascination primaire et presque enfantine √† me promener dans les paysages d√©ments qu'il d√©crit, surtout lorsque ses vers suintent (malgr√© lui ?) l'√©rotisme, la violence et le spectaculaire... Je mets tout √ßa un peu de c√īt√©, je m'efforce de prendre l'oeuvre par ses aspects les plus intellectuels - qui sont √©galement passionnants - mais ma motivation premi√®re n'est pas la connaissance.


et enfin, merci pour l'interview de Tarkovski, je la lirai avec plaisir quand j'aurai du temps. Néanmoins on peut pas accepter d'une espèce de hipster élevé dans la consommation, qui passe presque autant de temps sur des jeux-vidéos ou à fumer du shit/picoler qu'à se cultiver, qu'il tienne le même genre de discours qu'un homme qui a grandit dans la misère, la guerre, qui a passé toute sa courte vie à foutre ses tripes dans des films ambitieux et risqués et à se battre pour le bien-être fragile de sa famille tout supportant la pression du régime soviétique, la pauvreté, et enfin le cancer... non, je me dois d'être aussi tolérant que la vie l'a été avec moi, et si j'admire Tarkovski, c'est justement pour son honnêteté, sa dévotion, son courage, sa profonde sensibilité et sa grande humilité. Pas pour son élitisme.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Radioshack
posté 14.09.2013 - 15:36
Message #4211


I'm a lifelover
***

Groupe : Membres
Messages : 1093
Inscrit : 15.01.10 - 23:32
Lieu : Troncquignard-les-Michetrons
Membre n° 25181




Bon, j'me mets aux classiques en ce moment, d'une parce que je ne lis que rarement et si ça peut me pousser à rentrer dans la littérature, pourquoi pas. Et de deux, ça peut me plaire plus que d'autres qui le sont moins.

Quand je parle de classique je veux dire J'irai cracher sur vos tombes de Vernon Sullivan par exemple (dont j'ai eu rarement la chance d'avoir d√©vor√© l'√Čcume des Jours de Vian au lyc√©e quand ils nous l'ont impos√©).

Maintenant je vais me mettre à l'Attrape-coeurs de J.D. Salinger et après, on verra bien !

(et j'ai √† c√īt√© l'odyss√© du rock et la guitare pour les nuls, haha)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
raikage
posté 25.10.2013 - 17:49
Message #4212


le jeune sage^^
***

Groupe : Membres
Messages : 7843
Inscrit : 18.08.07 - 18:01
Lieu : Localisation.
Membre n° 17808




Tiens ça fait longtemps que le topic n'a pas été utilisé. Et c'est bien surprenant que ça soit moi qui le fasse remonter comme ça, mais bon, une fois n'est pas coutume.

Donc, je me suis mis à la lecture du "Vieil homme et la mer" du brave Hemingway. J'ai à peine eu le temps de commencer mais c'est exactement ce à quoi je m'attendais, tant au niveau du fond que de la forme. Donc je suis emballé pour l'instant.
Je me suis aussi pris un Soljenitsyne et un Borges. Plus de détails dès que j'aurai lu tout ça.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Crom-Cruach
posté 08.05.2014 - 20:38
Message #4213


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 163
Inscrit : 03.05.14 - 11:28
Membre n° 34394




Un BRUSSOLO tous les trois ou quatre mois: c'est le minimum.


Ce message a été modifié par Crom-Cruach - 08.05.2014 - 20:39.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Crom-Cruach
posté 08.07.2014 - 18:18
Message #4214


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 163
Inscrit : 03.05.14 - 11:28
Membre n° 34394




Bon j'ai pas post√© ce que j'ai lu entre mais une sympathique s√©rie B bien sanglante avec une h√©ro√Įne attachante repris de "La Conjuration Primitive" mais toujours autant de coquilles d'impression chez Albin Michel:


Ce message a été modifié par Crom-Cruach - 08.07.2014 - 18:18.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SkaldMax
posté 02.01.2017 - 14:43
Message #4215


The meme maker
**

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 546
Inscrit : 12.10.13 - 20:32
Lieu : Brest
Membre n° 33662




Dernièrement j'ai fini La Nausée de Sartre. Bouquin essentiellement introspectif, assez déprimant globalement mais qui offre de beaux constats amers et des moments de démence. J'ai vraiment compris ou plus exactement ressenti ce qu'était l'absurde avec ce livre, ça fout un peu le vertige par moments.

Et l√† je me suis lanc√© dans La Carte et le Territoire de Houellebecq. Je ne suis qu'au d√©but mais pour le moment je trouve son personnage et sa narration moins d√©sabus√©s que dans les deux autres que j'ai pu lire de lui (La possibilit√© d'une √ģle et Extension du domaine de la lutte). A voir.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mascara
posté 02.01.2017 - 17:02
Message #4216


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 164
Inscrit : 04.09.11 - 08:52
Membre n° 29971




Derni√®rement j'ai lu Psycho Killer par Anonyme, l'auteur de la quadrilogie du Bourbon Kid (Le Livre sans nom, L'Ňíil de la lune, Le Cimeti√®re du diable, Le Livre de la mort)
Psycho Killer, bah c'est le même style que d'habitude, hein : ça bastonne, ça flingue, c'est du Tarantino qui part dans tous les sens, et on se marre carrément !

Avant Psycho Killer, il y a eu Un stagiaire presque parfait par Shane Khun, sur une agence de jeunes tueurs √† gages qui sont plac√©s comme stagiaires dans les bo√ģtes o√Ļ ils doivent ex√©cuter leur contrat, le principe √©tant d'user de tous les artifices pour grimper dans la hi√©rarchie et supprimer le boss sur qui plane le contrat, quitte √† coucher s'il le faut, apr√®s tout c'est strictement professionnel ;-)

Et là, début 2017, après le 1er tome en décembre, je continue avec le 2ème des 5 tomes de la pentalogie La Belgariade de David Eddings.
C'est de la bonne grosse fantasy assez classique je trouve, on prend des dieux, des sorciers, des terres gouvernées par des rois, des armes de pouvoir absolu à retrouver, des chevauchées, des quêtes, des voleurs, des barbares, et un héros jeune et innocent qui ignore bien évidemment que le sort du monde repose sur lui.
À la base je ne suis pas fan de fantasy, mais pour le moment ça le fait pas mal.





Ce message a été modifié par mascara - 09.01.2017 - 14:04.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 06.01.2017 - 22:18
Message #4217


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14046
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251






Cet auteur ! <3
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mascara
posté 09.01.2017 - 14:07
Message #4218


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 164
Inscrit : 04.09.11 - 08:52
Membre n° 29971




Les commentaires sur Amazon ou Fnac de cet ouvrage sont assez énigmatiques, et le résumé est étrange...
Tu saurais m'en dire plus ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 09.01.2017 - 19:25
Message #4219


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14046
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251




Celui-ci est un recueil de textes édités dans les années 40, soit dans des journaux, soit en prévision d'autres livres.
Je recommande fortement l'auteur (si tu n'es pas dérangé par des récits très sombres, assez désabusés).

Le plus connu est "Notre besoin de consolation est impossible à rassasier".
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SkaldMax
posté 01.02.2017 - 19:41
Message #4220


The meme maker
**

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 546
Inscrit : 12.10.13 - 20:32
Lieu : Brest
Membre n° 33662




Bon j'ai un million de trucs à lire avant mais est-ce que quelqu'un ici s'est déjà enfilé le bouquin Katatonia - Sous un ciel de plomb (Camion Blanc) ?
Quitte √† l√Ęcher 32 balles autant que ce soit int√©ressant et agr√©able √† lire tongue.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

214 Pages V  « < 209 210 211 212 213 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 21.09.19 - 10:01


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting