IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

214 Pages V  « < 192 193 194 195 196 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Que lisez-vous actuellement ?, Oui, les metalorgiens lisent-ils ?
Fragone
posté 15.03.2011 - 09:43
Message #3861


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




Nationalisme, Antisémitisme et Fascisme en France. Michel Winock.



Génèse de la pensée nationaliste en France. Où l'auteur démontre que la frontière entre gauche et droite n'était pas aussi étanche au début du siècle dernier et que l'antisémitisme y sévissait allègrement. Pour appuyer ses propos, il dresse le portrait d'acteurs de la vie intellectuelle et politique ayant eu des accointances avec le nationalisme (Bernanos, Péguy), jusqu'au fascisme (Céline, Drieu la Rochelle). A lire notamment le violent réquisitoire à l'encontre de Céline et la définition de l'homme fasciste dans le chapitre consacré à Drieu.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Turtle
posté 17.03.2011 - 23:31
Message #3862


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 3721
Inscrit : 14.12.05 - 17:43
Membre n° 7222




@ Yoda: A rebours est acheté et trône dans ma bibliothèque depuis dix ans. Hélas, la folie des listes qui s'entrecroisent,
et des envies qui dictent ses lois... Tu connais ça. Donc je ne l'ai pas encore lu. Je sais pourtant déjà que c'est un chef d'œuvre.
Je le lirai à la suite du Oblomov de Gontcharov, pour mettre en parallèle ces fameux livres où "il ne se passe rien".

D'ici lĂ , j'attends de lire tes avis. wink.gif

@ Chorizo: Très belle plume Cocteau, très très belle plume. On gagnerait à faire lire Les enfants terribles dans les écoles.
Sa bataille de boule de neige, sa fin machiavélique - l'image de l'araignée !-, ses relations noueuses. C'est grand.
La Machine Infernale est aussi sacrément marquante. A mettre en parallèle avec Les Mouches de Sartre, La Guerre de Trois n'aura pas lieu et Electre de Giroudoux, et Antigone d'Anouilh.
Thomas l'imposteur a son petit charme Ă©galement. Idem pour L'Aigle Ă  deux tĂŞtes.

Et j'espère que tu as jeté un coup d'œil sur son ciné aussi wink.gif

@ Fragone: Tu t'es plongé dans une des périodes les plus fascinantes de notre histoire mon salaud.
Fascinante parce que jusqu'à présent caricaturée et dénaturée par simplicité. La raison ? Il faut mentir sur l'entre deux guerre pour se rassurer, pour croire qu'on aurait été différent, ou que cela, aujourd'hui, ne se reproduirait pas.
Et pourtant, pourtant, quand on lit les livres de Drieu la Rochelle - Gilles principalement, qui est accessoirement un des plus grands livres du XXe siècle -,
on est effrayé de voir comme les lignes de flottaison étaient balbutiantes, comme la haine de la IIIe République loqueteuse, corrompue et inefficace,
pourvu conduire à tous les excès, à tous les parcours, même les plus lugubres. C'est effroyable.
Ils ont connu un monde à la dérive, et n'ont pas su demeurer en équilibre. Voilà tout.

Hâte qu'on en parle!
Et Winock, c'est toujours très bien.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
arienor
posté 18.03.2011 - 00:04
Message #3863


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 334
Inscrit : 31.10.04 - 04:37
Lieu : lyon
Membre n° 1855






très précis et bien écrit, j'ai quand même un peu de mal avec la thèse de l'auteur. Je sais pas mais ces officiers SS qui ont des états d'âmes j'y crois moyennement, je veux dire être officier SS ce n'est pas neutre on n'y rentre pas comme ça pour suivre des ordres, ça implique d'épouser toutes les thèses racialistes du 3eme reich. Et puis ce vieux cliché du SS fin et bien éduqué ça a vécu, c'est bien plus souvent des barbares, n'oublions pas le fameux "quand j'entends le mot culture , je sors mon pistolet"......
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kanashibari
posté 18.03.2011 - 19:09
Message #3864


Vektor Hugo
***

Groupe : Membres
Messages : 9954
Inscrit : 14.03.06 - 20:58
Lieu : luxembourg / Strasbourg
Membre n° 8632




Tres interessant ton livre Fragone!! D'ailleurs quelqu'un a lut "Mélancolie française" d'Eric Zemmour? J'aime beaucoup Eric Zemmour en tant que personnage, même si je désapprouve ses idéologies, j'adore son franc parler, son coté "provocateur" et son coté "je raconte tout ce que je pense quitte à "passer" pour un islamophobe anti-feministe raciste nationaliste anti-gauchiste de 1er" laugh.gif . Et puis voilà, c'est un peu LA star de "On n'est pas couché" haha. Non mais sérieusement moi il me fascine, j'aimerai bien savoir s'il vaut la peine ce bouquin.

Ce message a été modifié par kanashibari - 19.03.2011 - 19:01.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Slim
posté 18.03.2011 - 19:25
Message #3865


Chanteur charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 4073
Inscrit : 05.04.07 - 17:14
Lieu : Strasbourg
Membre n° 15860




QUOTE(kanashibari @ 18.03.2011 - 19:09) *
Tres interessant ton livre Fragone!! D'ailleurs quelqu'un a lut "Mélancolie française" d'Eric Zemmour? J'aime beaucoup Eric Zemmour en tant que personnage, même si je désapprouve ses idéologies, j'adore son front parlé, son coté "provocateur" et son coté "je raconte tout ce que je pense quitte à "passer" pour un islamophobe anti-feministe raciste nationaliste anti-gauchiste de 1er" laugh.gif . Et puis voilà, c'est un peu LA star de "On n'est pas couché" haha. Non mais sérieusement moi il me fascine, j'aimerai bien savoir s'il vaut la peine ce bouquin.

A part pour l'islamophobie,Alain soral devrait te plaire, Zemmour lui doit beaucoup.

Ce message a été modifié par Slim - 18.03.2011 - 19:25.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chorizo
posté 18.03.2011 - 23:28
Message #3866


artisuseless
***

Groupe : Membres
Messages : 8541
Inscrit : 28.01.04 - 20:26
Lieu : France
Membre n° 293




CITATION(kanashibari @ 18.03.2011 - 19:09) *
j'adore son front parlé



Go to the top of the page
 
+Quote Post
kanashibari
posté 19.03.2011 - 19:00
Message #3867


Vektor Hugo
***

Groupe : Membres
Messages : 9954
Inscrit : 14.03.06 - 20:58
Lieu : luxembourg / Strasbourg
Membre n° 8632




Euh je ne sais pas comment ça s'écrit ph34r.gif

EDIT: Ah non trouvé, ça du étre un lapsus parce que je regardais un interview de Marine...

Ce message a été modifié par kanashibari - 19.03.2011 - 19:02.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sickness
posté 21.03.2011 - 13:03
Message #3868


Joie
****

Groupe : Membres
Messages : 14502
Inscrit : 03.06.04 - 17:03
Lieu : Suisse
Membre n° 534




QUOTE(kanashibari @ 19.03.2011 - 19:00) *
EDIT: Ah non trouvé, ça du étre un lapsus parce que je regardais un interview de Marine...

Marine Le Pen c'est bien la présidente du Franc National ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 21.03.2011 - 13:47
Message #3869


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




ouep
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fragone
posté 22.03.2011 - 16:54
Message #3870


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




@Turtle. Une période et un domaine fascinants à tous les niveaux effectivement. D'apprendre que la question sémite était loin d'être une affaire réglée dans la sphère politique n'avait rien de surprenant (affaire Dreyfus). En revanche, apprendre qu'elle ne l'était pas non plus à gauche l'est davantage, dans la bouche d'un Jaurès ou d'un Proudhon, certaines expressions prennent une tournure assez étrange. Bref, il y avait de quoi se mélanger les pinceaux. Loin en tout cas d'être un épiphénomène puisque ces idées trouveront un premier aboutissement entre 40 et 44 en France. C'est aussi çà la France, pays des droits de l'Homme mais aussi de la collaboration d'Etat avec l'état nazi, de la guerre d'Algérie et j'en passe.

Pour illustrer les "lignes de flottaison balbutiantes" (Turtle copyright), lire "La dérive fasciste" de Philippe Burrin, sur le parcours des trois personnages Doriot, Déat et Bergery.



Sur la collaboration, deux incontournables, "Les collaborateurs" (P. Ory) et bien sûr "la France de Vichy" de R. Paxton, le premier à avoir mis à mal la mémoire sélective des politiques français sur cette période sombre.


Ce message a été modifié par Fragone - 22.03.2011 - 16:55.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Turtle
posté 22.03.2011 - 17:12
Message #3871


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 3721
Inscrit : 14.12.05 - 17:43
Membre n° 7222




Vraiment hate qu'on se voit pour en discuter.
Je cite souvent "le cas Doriot" pour encourager la vigilance de ceux qui croient qu'ĂŞtre Ă  l'extrĂŞme-gauche immunise contre
ces dérives.
On pourrait également parler de Georges Sorel, qui par ses réflexions sur la violence, pourtant destiné au "radicalisme syndical"
et à son rêve de "grève général" a abondamment alimenté la pensée fasciste.
Et puis, Maurras se réclamait d'Auguste Comte. Proudhon est clairement ambigu. Bref, c'est terrible de voir ces liens.

J'ai d'ailleurs écrit un petit papier sur notre période actuelle et sur la menace que je perçois dans le "glissement" de la société actuelle
vers des réflexes qui me rappelle l'entre-deux guerres et qui ont conduit à ce que l'on sait.
Si ça intéresse...

[...]

"Lisez Gilles de Drieu la Rochelle mes très chers amis,
tout est déjà là. L'abîme est à nos pieds, au seuil de nos portes.

On est en train de se laisser glisser insidieusement dans les mĂŞmes habits bruns que pendant l'entre deux-guerres. L'air se colore de teintes sombres.
Le mal se banalise Ă  nouveau. Et rien ne semble pouvoir inverser la pente.

La critique du "capitalisme" rejoint celle du règne des "nantis",
les scandales politico-financiers s'enchainent et viennent nourrir une amertume contre la "laide République" dont les mamelles commencent à être flétries et qu'on rend coupable de tous les maux.
La guerre de tous contre tous reprend ses droits, la crise économique accroit les fossés et exacerbent les rivalités, la désignation d'un coupable devient nécessaire (le rom, le musulman, le jeune, le trader); en somme: le sang doit couler pour abreuver les soifs puisque l'eau vient à manquer.

Et les poncifs alors viennent fleurir sur ce tas de purin: "tous pourris", "l'UMPS", "la droite et la gauche, c'est la même chose", "votons extrême droite pour faire réagir la République". En répétant cela, les valeurs disparaissent, le sens des repères disparait. L'axe bien/mal a vécu.

Tout converge pour démontrer qu'on est à la veille d'un nouveau 6 février 1934.

Et les politiques ne s'en rendent pas compte,
trop englués dans une défense sclérosée qui ne s'appuie que sur un seul et même argument éculée: "Le FN est hors du jeu républicain". Ils ne se rendent pas compte que c'est là justement sa force.
C'est un parti fasciste et raciste. Cela devrait suffire Ă  le disqualifier, pensent-ils.

Et alors ? Cela a déjà empêché l'histoire de voir des peuples votés pour des partis racistes et fascistes ?
A-t-on si peu de mémoire ?

La percée du FN n'est pas la percée de gens qui se sont réveillés racistes un matin. Le point d'encrage n'est plus là.
La percée du FN est la polarisation de la haine de la République actuelle et de son personnel politique.

Nous sommes à l'aube d'une crise d'envergure, car la lassitude gagne toutes les sensibilités politiques.
Le moral des "ménages" n'a jamais été aussi bas. Les sondages sont aux abois. Le médiateur cherche à remédier au "burn-out" généralisé, tandis que la société du spectacle bat son plein pour qu'on ne regarde plus sa propre décrépitude et qu'on s'oublie dans les paradis artificiels et spectaculaires.
Le "ça ne peut plus durer" pullule, la putréfaction gagne les artères, le "ras le bol" devient la nouvelle religion civile.

Bilan ? Les forces citoyennes sont en train de se liguer contre la RĂ©publique.
Demain, la situation ne sera plus qu'une pièce jetée en l'air dont on ne sait si elle retombera sur pile ou face.
Le pile serait la repolitisation du citoyen,
la surveillance accrue des satellites parasitaires qui empoisonnent le jeu politique (lobby, corruption, conflits d'intérêts, accointance),
le réveil d'une éthique et d'une responsabilisation allant de l'électeur à l'élu.

Le face sera la récupération tôt ou tard par un parti d'extrême-droite, qui jouera sur l'argument imparable du "à droite ou à gauche, c'est la même donc laissez nous notre chance":
"N'en avez-vous pas assez ? - Siiii !!!
Ne voyez-vous pas que depuis 1958, droite et gauche se sont succédées pour les mêmes résultats et les mêmes horreurs ? - Siii !!!
Ne voyez vous pas que ce sont ces gens qui nous ont mené à la crise ? - Siii !!!
Ne voyez-vous pas comme ils sont loin du peuple, corrompus et tous identiques ? - Siii !!!
Alors votez pour nous. - Oui !!!
".
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fragone
posté 22.03.2011 - 20:51
Message #3872


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




Le parcours de certains a de quoi faire frémir, en effet. G. Sorel que tu cites reste peut-être un des plus ambigus admirateur et inspirateur de Mussolini, lui-même à l'origine libertaire et qui finira dictateur fasciste. Ca ne fait pas de lui automatiquement un proto-fasciste, soyons clairs, de même pour Niezsche et Hitler, mais çà illustre assez bien le flou qui peut régner aux frontières des tendances. Bernanos, dans son obsession à se situer au-dessus des partis, n'hésite pas non plus à se révéler d'obédience monarchiste - la France juive de Drumont est un de ses livres préférés - et de dénoncer l'invasion de l'Ethiope par Mussolini. Plus près de nous, Mitterrand, partisan de la collaboration qui reçoit la francisque pétainiste en 43 (en revanche lui s'est toujours défendu de tout antisémitisme, ce qui a été confirmé).

La critique du capitalisme cristallise les mécontentements. Bien vu de parler de çà. Pour justifier d'un comportement antisémite, l'anticapitalisme faisait justement partie des arguments invoqués à l'encontre des juifs, soupçonnés de piller les forces et d'appauvrir la France (Drumont).
"La percée du FN n'est pas la percée de gens qui se sont réveillés raciste au matin". Effectivement, de la même manière, le FN rassemble les griefs à l'encontre d'une classe politique n'ayant eu de cesse d'instrumentaliser un parti foncièrement dangereux, en l'invitant à prendre part à un débat démocratique qu'il abhorre, en jouant aux vases communicants avecs ses électeurs, contribuant à transformer la Politique en une mascarade de laquelle sont précisément exclus les votants. Le risque est grand que celà ne soit plus bientôt un jeu et que le jouet leur pète entre les doigts.

Le FN est aussi le révélateur, l'héritier d'une xénophobie ancrée également dans la tradition française, dont les sémites ont les premiers fait les frais. Outre les juifs, l'attention s'est reporté aujourd'hui sur les roms, les musulmans, bref les étrangers. Action française, Cagoule, Camelots du roi, poujadisme, gud, occident, le siècle a été marqué par une présence quasi permanente d'un terreau très à droite sur notre territoire, constituant le socle sur lequel prospère le FN depuis 40 ans.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sickness
posté 28.03.2011 - 14:14
Message #3873


Joie
****

Groupe : Membres
Messages : 14502
Inscrit : 03.06.04 - 17:03
Lieu : Suisse
Membre n° 534




Les pionniers de l'or vert, Dominique Nora

QUOTE
On doit à la Silicon Valley (Californie) la révolution des semi-conducteurs (années 70), celle de la micro-informatique et des biotechnologies (années 80), celle de l'Internet (années 90). Elle est aujourd'hui le laboratoire mondial de l'économie verte, où une poignée d'aventuriers est en train d'inventer notre avenir. Ils s'appellent Elon Musk, Shai Agassi, Saul Griffith, Bill Gross, Matt Golden... Ces noms ne vous disent rien, mais ce sont les futurs Bill Gates du green business.

Véritables pionniers de la nouvelle frontière américaine, ils sont jeunes, millionnaires, brillants, et leurs projets - souvent utopiques à première vue - vont redessiner la carte économique et énergétique de la planète.

Ils inventent la voiture électrique de deuxième génération, les panneaux solaires dont nos toits se couvriront bientôt, le carburant à base d'algues qui remplacera notre sans-plomb. Ils repensent la façon dont on produit, dont on travaille, dont on se déplace, se loge, se distrait, se nourrit ; nos relations aux autres, à la faune, à la flore.

Attention, ces "American écolos" ne sont pas de doux rêveurs animés par le seul souci du bien-être des générations futures, mais de redoutables hommes d'affaires dont l'activité pèse déjà des centaines de millions de dollars. Ils nous invitent à passer de la société de surconsommation à l'éthique de la frugalité : bienvenue dans le monde de demain !


très intéressant, même si je pense que le livre ne dresse que le "bon" côté (écolo) de ces entreprises. à voir, je n'en suis qu'au premier chapitre.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
arienor
posté 05.04.2011 - 17:01
Message #3874


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 334
Inscrit : 31.10.04 - 04:37
Lieu : lyon
Membre n° 1855






fascinant de voir comment une grande partie de la population allemande s'aveuglait et dédouanait Hitler de tous les maux, alors que par ailleurs on en voulait aux chefs nazis locaux.
c'est vraiment un travail très précis et très bien illustré.

@Turtle: ce que tu as écris est très interressant, tu as un lien ou tu aurais d'autres articles ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fragone
posté 06.04.2011 - 13:45
Message #3875


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




Pierre Laborie, Les français des années troubles. Recueil de textes écrits et assemblés par P. Laborie, prof à Toulouse II et maintenant à l'EHESS. Il aborde la période de Vichy sous un angle plus délicat à matérialiser puisqu'il s'agit de comprendre le comportement des français durant ces années, tout en dépassant les conclusions simples qui voulaient que le pays soit maréchaliste au début de la guerre et pro-résistant à la fin. Ses analyses offrent des pistes très intéressantes, comme cette théorie du "penser-double" d'une population souhaitant se préserver mais en même temps ne pouvant indéfiniment fermer les yeux sur le sort réservé aux juifs ou l'excellent paragraphe consacré à l'épuration, vécue par certains comme une tentative d'exorcisme ou d'exutoire, une manière de se racheter de ne peut-être pas avoir fait ce qu'il fallait quand il le fallait.

Go to the top of the page
 
+Quote Post
binouze
posté 06.04.2011 - 14:32
Message #3876


IcĂ´ne rock
****

Groupe : Membres
Messages : 13395
Inscrit : 23.11.03 - 12:47
Membre n° 172




J'ai fini Shanghai girls de Lisa See et du coup je cherchait un bouquin a lire. Et en faisant un tri dans mes papiers, je suis tombée sur mes bulletins de lycée ... Je pense du coup reprendre ma lecture de :
Go to the top of the page
 
+Quote Post
arienor
posté 06.04.2011 - 19:45
Message #3877


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 334
Inscrit : 31.10.04 - 04:37
Lieu : lyon
Membre n° 1855




CITATION(Fragone @ 06.04.2011 - 14:45) *
Pierre Laborie, Les français des années troubles. Recueil de textes écrits et assemblés par P. Laborie, prof à Toulouse II et maintenant à l'EHESS. Il aborde la période de Vichy sous un angle plus délicat à matérialiser puisqu'il s'agit de comprendre le comportement des français durant ces années, tout en dépassant les conclusions simples qui voulaient que le pays soit maréchaliste au début de la guerre et pro-résistant à la fin. Ses analyses offrent des pistes très intéressantes, comme cette théorie du "penser-double" d'une population souhaitant se préserver mais en même temps ne pouvant indéfiniment fermer les yeux sur le sort réservé aux juifs ou l'excellent paragraphe consacré à l'épuration, vécue par certains comme une tentative d'exorcisme ou d'exutoire, une manière de se racheter de ne peut-être pas avoir fait ce qu'il fallait quand il le fallait.



ça l'air très intéressant, tant sur cette période on a de choses contradictoires et incomplètes. 50 ans après bien au chaud dans nos pantoufles il est facile de donner des leçons( je ne dis pas que c'est ce que dit ce livre) mais quand la bouffe est rationnée, que le moindre acte patriotique peut t'amener au peloton comment réagirions nous ?

Bref condamnons la totale adhesion mais n'oublions pas qu'en 40 la grand majorité des gens étaient de simples citoyens ayant faim.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fragone
posté 11.04.2011 - 14:33
Message #3878


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




Tu poses les bonnes questions Arienor mais le but de l'historien est justement d'offrir un raisonnement autre que celui que l'on peut avoir au bistrot du coin après trois ou quatre pastis. L'objectif n'est pas de trouver des circonstances atténuantes ou de tirer directement dans le tas mais de tenter d'expliquer les actions et les comportements, de comprendre le passé pour anticiper l'avenir. Après il reste un homme avec ses défauts, ses qualités, et ses convictions qui apparaîtront tôt ou tard dans les écrits.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
furia55
posté 17.04.2011 - 07:55
Message #3879


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 209
Inscrit : 04.10.09 - 16:31
Lieu : pret de nancy
Membre n° 24391




Raoni "Memoire d'un chef indien" de Jean-pierre Dutilleux.

Go to the top of the page
 
+Quote Post
raikage
posté 18.04.2011 - 11:08
Message #3880


le jeune sage^^
***

Groupe : Membres
Messages : 7845
Inscrit : 18.08.07 - 18:01
Lieu : Localisation.
Membre n° 17808




Fragone, tu es prof. D'Histoire ou bien pas du tout et c'est juste une passion ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post

214 Pages V  « < 192 193 194 195 196 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 18.09.20 - 15:08


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting