IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

214 Pages V  « < 191 192 193 194 195 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Que lisez-vous actuellement ?, Oui, les metalorgiens lisent-ils ?
yoda_superstar
posté 16.02.2011 - 01:54
Message #3841


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




CITATION(Chorizo @ 15.02.2011 - 23:26) *
Fictions, de Borges.

Premier contact avec l'Argentin, au travers de ces quelques nouvelles. On m'avait promis un abord compliqué, ce fut le cas : l'écriture de Borges est dense, mêlant une portée philosophique à la puissance de descriptions éloquentes. Les nouvelles souffrent quelques fois d'un traitement inégal, mais il se dégage une véritable richesse dans les peintures dressées par l'écrivain, rappelant parfois les voyages labyrinthiques de Lovecraft où temps et espace finissent par se confondre.

Wiki


Les fictions de Borges sont vraiment parmi mes nouvelles favorites, cela peut être un simple récit réaliste, de la science-fiction ou alors une fable aux allures mythologiques. Je sais plus si le recueil Fictions prend également en compte L'Aleph et Le Livre De Sable (je ne pense pas) mais ce sont surtout ces deux là qui m'avaient fait un effet certain.


Sinon en ce moment je suis sur Acid Test de Tom Wolfe. Au départ c'est un simple reportage sur les Merry Pranksters, un groupe d'individus rassemblés par Ken Kesey (auteur de Vol Au-Dessus D'Un Nid De Coucou) vers 1964 pour parcourir les Etats-Unis à bord d'un bus scolaire peinturluré et prendre des acides. Tom Wolfe qui a suivi les Pranksters (qui sont également en relation avec Allen Ginsberg, Timothy Leary, Hunter S. Thompson...) en fait un véritable récit psychédélique, décrivant les situations folles vécues et les expériences de chacun, les contacts avec les flics, les bads colorés, l'orgie monumentale en présence des Hell's Angels, la réunion contre la guerre du Vietnam, les festivals, et tout ça sous les yeux du Film, témoignage vidéo de cette expérience (idée reprise par les Beatles pour leur Magical Mystery Tour, qu'ils doivent à Owsley, principal fournisseur de LSD de l'époque). Tout ça sent bien évidemment la défonce à l'herbe, aux amphétamines, au LSD (principalement) voire même au DMT. Le livre donne en plus d'un vision différente des débuts du mouvement hippie, des indications pour différencier les divers types de "trippeurs" qui n'ont pas la même démarche et sont mis à tort dans le même panier.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sickness
posté 21.02.2011 - 12:57
Message #3842


Joie
****

Groupe : Membres
Messages : 14502
Inscrit : 03.06.04 - 17:03
Lieu : Suisse
Membre n° 534




QUOTE(Metal for Ever @ 14.02.2011 - 23:43) *
J'ai entendu quelque part que le réalisateur Guillermo del Toro cherchait de la tune pour réaliser un film qui se porterait sur cette nouvelle de Lovecraft, bon apparemment c'est pas gagné car "trop dark", 'trop machin, "trop bizarre" mais je serais très curieux de la voir à l'écran (surtout que ce serait le genre de truc à ouvrir les portes de la dark fantasy en film comme l'a fait le seigneur des anneaux avec la fantasy ou heroic fantasy).

ahh merde, en lisant ce bouquin je me demandais ce qu'un réalisateur arriverait à en tirer (pas évident non plus !) ...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pentacle
posté 21.02.2011 - 19:55
Message #3843


♪♫♪♪♫♫♪♪
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13515
Inscrit : 09.10.06 - 17:22
Lieu : Brest / Rennes
Membre n° 12294




Je viens de finir les Nouvelles de Salinger. J'ai pas tout aimé, mais certaines (surtout Un jour rêvé pour le poisson-banane) m'ont quand même bien scotché. J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Salinger, sa façon de décrire les personnages, les thèmes de l'enfance toujours très présents, les déceptions, les changements d'une vie... Pour Esmé avec amour et abjection est très très forte également. Et puis Juste avant la guerre avec les esquimaux m'a paru tellement étrange que je l'ai lu deux fois.

Depuis quelques jours, puisqu'on me l'a offert, je lis de temps en temps des poèmes des fleurs du mal de Baudelaire pour réapprendre à aimer la poésie. Une très très belle plume, ce quelque chose d'insaisissable qui séduit dès les premiers mots.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Metal for Ever
posté 28.02.2011 - 19:36
Message #3844


Star régionale
**

Groupe : Membres
Messages : 533
Inscrit : 13.05.09 - 21:16
Lieu : Lille/Paris
Membre n° 23465




CITATION
ahh merde, en lisant ce bouquin je me demandais ce qu'un réalisateur arriverait à en tirer (pas évident non plus !) ...


Surtout qu'il veut vraiment être fidèle à la nouvelle.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 01.03.2011 - 07:47
Message #3845


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Récemment j'ai lu :



Le Philosophe Autodidacte de Ibn Tufayl

Livre petit format et assez court (environ 150 pages), a priori seul écrit romancé de Ibn Tufayl qui fut le mentor d'Averroès, donc un philosophe arabe lors de l'âge d'or du XIIème siècle. Le livre s'ouvre sur un préambule très intéressant qui met en garde le lecteur sur le contenu à suivre, le rapport au mystique entretenu, ainsi que les diverses influences (Avicenne et Avempace en tête) dont s'est nourri Ibn Tufayl ; il est fait référence à d'autres penseurs contemporains qui semblent tout à fait intéressants (notamment l'écriture nihiliste de Al-Farabi, à creuser). L'ouvrage se poursuit avec Le Roman de Hayy ben Yaqzân, homme né (ou non, selon les versions) de manière spontanée et élevé par une gazelle sur une île au large de l'Inde (sans doute les Maldives), n'ayant aucun contact avec le reste de l'humanité. Et c'est là, en sept étapes de sept années chacune, que l'on va suivre l'évolution de Hayy, sa découverte du monde, des éléments, des corps, de l'astronomie et de la spiritualité, le tout sous la forme d'un récit initiatique en autarcie totale. Même si le récit tient plus du mythe que de la biographie, il ouvre des perspectives intéressantes et propose une vision de la spiritualité basée sur l'observation et l'imitation de la nature, avec une grande place accordée à l'intuition de caractère divin, loin donc des obscurantismes et même de la doctrine dans le sens le plus mécanique du terme. Un condensé de réflexion qui se lit très bien et qui semble poser des bases pour un plus grand approfondissement.





Cinq Nô Modernes de Yukio Mishima (traduit par Marguerite Yourcenar)

Dans un style radicalement différent du précédent ouvrage donc, il s'agit ici d'un recueil de cinq pièces de nô de Yukio Mishima qui a adapté aux années '50-'60 des classiques du théâtre japonais, en changeant principalement les décors et situations, mais aussi les personnages (dans leur forme plus que dans leur fond évidemment) et en dépouillant allègrement le tout de l'aspect religieux systématique des anciennes versions. Je ne vais pas faire un résumé de chacune des pièces, mais on peut voir de manière générale qu'elles touchent à la société japonaise de l'époque de manière subtile mais marquante (comme pour souligner l'intemporalité des morales, devenues ici critiques d'une certaine manière, développées dans le nô), en jouant tout de même beaucoup du principe religieux (à travers les apparitions principalement) voire de l'absurde (je pense à la pièce Yoroboshi, celle qui m'a le plus marqué) toujours dans une atmosphère de déclin, avec ses teintes de couchers de soleil omniprésentes, ses métaphores pour certaines d'une splendeur peu commune.



Et là je commence (enfin !! après l'avoir emprunté plusieurs fois sans le lire) A Rebours de Huysmans. Turtle, si tu me lis je suis sûr que tu as des choses à en dire.. =)

Ce message a été modifié par yoda_superstar - 01.03.2011 - 07:51.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 01.03.2011 - 11:30
Message #3846


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : béthune
Membre n° 11916




Je note tes deux bouquins qui ont titillé ma curiosité.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Neocreed
posté 01.03.2011 - 14:46
Message #3847


La nef des fous
***

Groupe : Membres
Messages : 5505
Inscrit : 07.02.06 - 22:19
Lieu : au Sud d'aucun Nord
Membre n° 8029




Yoda, lis Huysmans en écoutant Des Esseintes
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 01.03.2011 - 17:04
Message #3848


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Si c'est suffisamment décadent ça devrait aller. D'ailleurs le gars à l'air fan puisque un album de son autre projet The Protagonist s'appelle A Rebours.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
binouze
posté 01.03.2011 - 18:01
Message #3849


Icône rock
****

Groupe : Membres
Messages : 13395
Inscrit : 23.11.03 - 12:47
Membre n° 172




CITATION(yoda_superstar @ 01.03.2011 - 07:47) *


Cinq Nô Modernes de Yukio Mishima (traduit par Marguerite Yourcenar)

Dans un style radicalement différent du précédent ouvrage donc, il s'agit ici d'un recueil de cinq pièces de nô de Yukio Mishima qui a adapté aux années '50-'60 des classiques du théâtre japonais, en changeant principalement les décors et situations, mais aussi les personnages (dans leur forme plus que dans leur fond évidemment) et en dépouillant allègrement le tout de l'aspect religieux systématique des anciennes versions. Je ne vais pas faire un résumé de chacune des pièces, mais on peut voir de manière générale qu'elles touchent à la société japonaise de l'époque de manière subtile mais marquante (comme pour souligner l'intemporalité des morales, devenues ici critiques d'une certaine manière, développées dans le nô), en jouant tout de même beaucoup du principe religieux (à travers les apparitions principalement) voire de l'absurde (je pense à la pièce Yoroboshi, celle qui m'a le plus marqué) toujours dans une atmosphère de déclin, avec ses teintes de couchers de soleil omniprésentes, ses métaphores pour certaines d'une splendeur peu commune.
Et là je commence (enfin !! après l'avoir emprunté plusieurs fois sans le lire) A Rebours de Huysmans. Turtle, si tu me lis je suis sûr que tu as des choses à en dire.. =)

Ah tiens, je savais pas que ce genre de livre existait ! du coup ça m'intéresse fortement et risque de m'y pencher dessus !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
arienor
posté 02.03.2011 - 09:17
Message #3850


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 334
Inscrit : 31.10.04 - 04:37
Lieu : lyon
Membre n° 1855






assez synthétique, dommage que ça mette antant l'accent sur la méthodologie.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 02.03.2011 - 09:34
Message #3851


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : béthune
Membre n° 11916




Je ne suis pas un spécialiste des celtes, mais si l'ouvrage met autant l'accent sur la méthodo, c'est avant tout parce que l'étude d'une civilisation d'un point de vue historique passe par une aide de l'archéologie et de ce fait, la méthodo permet de voir sur quel axe ce sont placés les auteurs parmi les autres. En histoire, l'information sur les sources et la méthode employée permettent de mieux saisir le sujet traité et donnent à l'auteur du crédit dans la véracité de son propos, il apporte les preuves nécessaires à son argumentation en somme.

Après, pour des gens extérieur au domaine d'étude, cela peut paraître rébarbatif, mais l'explication de la méthode et tout aussi important que le point du vue sur le sujet.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
NO Fun For A FX
posté 02.03.2011 - 17:18
Message #3852


Chanteur charismatique
***

Groupe : Administrateurs
Messages : 4746
Inscrit : --
Membre n° 2




CITATION(Pentacle @ 21.02.2011 - 19:55) *
Je viens de finir les Nouvelles de Salinger. J'ai pas tout aimé, mais certaines (surtout Un jour rêvé pour le poisson-banane) m'ont quand même bien scotché. J'ai retrouvé avec plaisir l'écriture de Salinger, sa façon de décrire les personnages, les thèmes de l'enfance toujours très présents, les déceptions, les changements d'une vie... Pour Esmé avec amour et abjection est très très forte également. Et puis Juste avant la guerre avec les esquimaux m'a paru tellement étrange que je l'ai lu deux fois.

Tiens je me suis acheté et lu The Catcher in the Rye récemment. Je suis pas un plus grand fana du style mais il est vrai que son traitement de l'adolescent (et de l'enfance) et du changement est intéressant. Du coup j'en ai filé un extrait aux gamins en cours en en profitant pour glisser des anecdotes autour (Oswald, Chapman...) Je pense néanmoins que tout ça leur a pas mal échappé (aaah génération qui ne connait pas la frustration...)

Et là je faisais une ptite pause avant de terminer tranquillement Macbeth. C'est pas le Shakespeare qui m'aura le plus marqué, même si je reste toujours des plus admiratifs devant sa polyvalence, son maniement de la langue (amoureux des figures de style devant l'éternel), ses portraits psychologiques, ses déroulements tragiques... entre autres choses.

Lovecraft est hype en ce moment j'ai l'impression. Je le vois mentionné un peu partout. Bientôt les adaptations grand écran...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
KORBEN
posté 06.03.2011 - 19:49
Message #3853


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 63
Inscrit : 06.03.11 - 12:22
Lieu : Cergy (95)
Membre n° 28864




Lovecraft est cultissime enfin pour moi
par contre il y a déjà eu des adaptations et loin d'être réussies
à part peut-être "réanimator" qui s'inspire d'une de ces nouvelles.

sinon, je viens de finir 2 Maxime Chattam (le sang du temps et la théorie gaïa) en dessous de la trilogie du mal, ainsi que: laboratoire de catastrophe générale (journal métaphysique et polémique 2000-2001) de Maurice G Dantec, que je ne vous conseille pas.
c'est chiant à lire, polémique provocatrice facile, trop facile.

par contre j'ai pour l'instant abandonné la lecture de: crime et folie, deux siècles d'enquêtes médicales et judiciaires de Marc Renneville.
c'est très intéressant mais le soir, ça a tendance à me projeter vitesse grand V dans les bras de Morphée, je le reprendrais pendant les vacances je pense.

le prochain en vue et aussi un gros pavé: le vatican, l'europe et le reich, de la première guerre mondiale à la guerre froide, de Annie Lacroix-Riz.
par contre je ne suis pas sur d'avoir les connaissance pour ingurgiter un tel pavé de référence, on verra bien car la quatrième de couverture est prometteuse.

heureusement que j'alterne avec des BD: sillage, sky-doll, ...(et celles de ma fille ^^) ainsi que des manga: deadman wonderland, gunnm last order, enfer et paradis. biggrin.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chorizo
posté 08.03.2011 - 22:11
Message #3854


artisuseless
***

Groupe : Membres
Messages : 8541
Inscrit : 28.01.04 - 20:26
Lieu : France
Membre n° 293




La Machine infernale de Cocteau.

Hop, un pied chez Cocteau. Fantastique pièce que cet relecture de l'Oedipe. Une leçon de drama en 4 actes. Cette pièce doit être parmi les plus prenantes que j'ai lues.
Il faut que j'approfondisse l'oeuvre de cet artiste.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 08.03.2011 - 22:37
Message #3855


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : béthune
Membre n° 11916




Bon choix pour la Machine Infernale où Cocteau ne s'arrête pas seulement à la relecture d'Oedipe, mais joue avec le Théâtre en général. Pour continuer, je te conseilles Les enfants terribles, qui m'avait bcp intrigué et malmené quand je l'ai lu ado, ça doit d'ailleurs faire partie de ses oeuvres qui se révèlent doucement à chaque âge de lecture. Puis, il y a les poèmes qui sont très intéresssants également, Cocteau joue avec les mots, la rime et laisse le lecteur le soin d'y trouver un sens, ou pas. Enfin, si tu veux plonger dans "la folie" du personnage, lis Opium, qui est une autobiographie qu'il a écrite pas pendant une cure de désintoxication. Entre confidences et dessins, Cocteau continue son oeuvre.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fragone
posté 09.03.2011 - 12:14
Message #3856


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




Pierre Giolitto - Histoire de la Milice. Ouvrage exhaustif sur la genèse et la chute d'une simple association d'anciens combattants de la guerre 14-18 qui deviendra progressivement le bras armé du régime de Vichy. Outre son fonctionnement, le recrutement, l'auteur y dresse des portraits complets de ses chefs, de figures notables tels que Touvier ou Darnand et des relations entretenues avec le gouvernement. A lire absolument surtout en cette période brûnatre.


Ce message a été modifié par Fragone - 09.03.2011 - 12:15.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
KORBEN
posté 09.03.2011 - 12:54
Message #3857


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 63
Inscrit : 06.03.11 - 12:22
Lieu : Cergy (95)
Membre n° 28864




merci Fragone, je ne le connaissais pas celui-là, il est sorti récemment ?
je pense que ca va m'intéresser ^^
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chorizo
posté 09.03.2011 - 13:31
Message #3858


artisuseless
***

Groupe : Membres
Messages : 8541
Inscrit : 28.01.04 - 20:26
Lieu : France
Membre n° 293




CITATION(mich @ 08.03.2011 - 22:37) *
Bon choix pour la Machine Infernale où Cocteau ne s'arrête pas seulement à la relecture d'Oedipe, mais joue avec le Théâtre en général. Pour continuer, je te conseilles Les enfants terribles, qui m'avait bcp intrigué et malmené quand je l'ai lu ado, ça doit d'ailleurs faire partie de ses oeuvres qui se révèlent doucement à chaque âge de lecture. Puis, il y a les poèmes qui sont très intéresssants également, Cocteau joue avec les mots, la rime et laisse le lecteur le soin d'y trouver un sens, ou pas. Enfin, si tu veux plonger dans "la folie" du personnage, lis Opium, qui est une autobiographie qu'il a écrite pas pendant une cure de désintoxication. Entre confidences et dessins, Cocteau continue son oeuvre.

Hey, merci pour ces conseils (:
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Fragone
posté 09.03.2011 - 14:06
Message #3859


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 2877
Inscrit : 01.09.04 - 19:39
Lieu : Toulouse
Membre n° 1267




CITATION(KORBEN @ 09.03.2011 - 12:54) *
merci Fragone, je ne le connaissais pas celui-là, il est sorti récemment ?
je pense que ca va m'intéresser ^^


Histoire de la Milice date de 2002. Tu le trouveras aux éditions Perrin collection Tempus en format poche.

http://www.decitre.fr/livres/Histoire-de-l...x/9782262018634
Go to the top of the page
 
+Quote Post
KORBEN
posté 09.03.2011 - 22:26
Message #3860


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 63
Inscrit : 06.03.11 - 12:22
Lieu : Cergy (95)
Membre n° 28864




merci pour les références wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

214 Pages V  « < 191 192 193 194 195 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 18.09.20 - 14:12


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting