IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

214 Pages V  « < 188 189 190 191 192 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Que lisez-vous actuellement ?, Oui, les metalorgiens lisent-ils ?
DEJuMe
posté 29.07.2010 - 09:56
Message #3781


Fukushima mon Amour
***

Groupe : Membres
Messages : 7374
Inscrit : 13.07.04 - 20:40
Lieu : Ă  perdre
Membre n° 747




QUOTE(Neocreed @ 28.07.2010 - 10:31) *
Bon la je suis en train de lire Sur la route de Kerouac mais le poche que j'ai est une traduction de Jacques Houbard (1976) et je la trouve plutot médiocre. Je suis pas capable de le lire en anglais donc connaissez-vous une traduction meilleure de ce livre?

Lis du Bukowski.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Neocreed
posté 29.07.2010 - 10:07
Message #3782


La nef des fous
***

Groupe : Membres
Messages : 5505
Inscrit : 07.02.06 - 22:19
Lieu : au Sud d'aucun Nord
Membre n° 8029




j'prefere beigbeder
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sickness
posté 02.08.2010 - 16:05
Message #3783


Joie
****

Groupe : Membres
Messages : 14502
Inscrit : 03.06.04 - 17:03
Lieu : Suisse
Membre n° 534




j'avais attaqué La déchirure (the killing fields), roman historique sur la vie de Sydney Schanberg au Cambodge entre 1972 et 1979: prenant et très intense. j'ai enchaîné sur le recueil de nouvelle d'Anne-Lise Grobéty: La fiancée d'hiver.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 07.08.2010 - 11:17
Message #3784


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




question : est-ce que du Peter Sotos ça se trouve facilement en France ou est-ce que c'est pas la peine de continuer de chercher (en sachant que je peux pas commander sur l'Internet) ?


sinon je viens de finir Substance Mort de Philip K. Dick, considéré comme l'un de ses meilleurs je crois. Y a des thèmes très intéressants, en particulier sur l'identité, sur le Temps, et aussi bien sûr sur la drogue. On sent vraiment très bien le désespoir de PKD, sa peur du système qui apparaît comme terriblement dégueulasse et ironique, ainsi que son regard sombre mais lucide sur lui-même et sur les drogués (il a écrit ce bouquin en connaissance de cause). En ce qui concerne le thème de la drogue, c'est moins intéressant qu'un William S Burroughs, mais les questions posées sont intéressantes et ne sont d'ailleurs pas centrées sur la drogue, et j'aime particulièrement sa vision du monde moderne et ses personnages principaux, des loosers complètement hallucinés. D'un point de vue purement littéraire, même si j'ai du mal avec son style d'écriture y a qq idées vraiment géniales, comme des textes incrustés en plein récit, des poésies en Allemand ou des textes scientifiques.

Du coup j'hésite: je reprends la lecture de Ubik que j'avais pas trop accroché au début mais qui a l'air très pertinent sur la suite (comme Substance Mort quoi) ou les nouvelles d'Interzone de Burroughs, un peu gentillettes pour du WSB mais bien cool aussi. Ha une voix me dit aussi d'apprendre mon code mais je lui réponds d'aller se faire foutre.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
älva
posté 07.08.2010 - 11:59
Message #3785


Chanteur charismatique
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 9212
Inscrit : 16.11.06 - 21:14
Lieu : Nantes
Membre n° 12941




Tiens justement je viens de finir Immunité et autres mirages futurs, le recueil des premières nouvelles de Dick, écrites vers 52-53. Le style est encore un peu maladroit (il n'a que 25 ans) et les thèmes sont encore assez classiques quoiqu'on entrevoie déjà sont penchant ultra-pessimiste (les fins heureuses sont rares) et son obsession de la "réalité illusoire" (dans Reconstitution historique par exemple).

Il s'agit d'anticipations qui ont souvent lieu après une 3ème guerre mondiale dévastatrice dans un univers post-apocalyptiques. On retrouve aussi du voyage temporel, de la société tyrannique qui efface la notion d'individu, des robots trop évolués... Bref encore rien de vraiment exceptionnel (disons qu'à l'époque il est encore sain d'esprit, ça doit être lié) mais c'est très intéressant pour qui veut approfondir l'oeuvre du monsieur.

Ce message a été modifié par älva - 07.08.2010 - 12:02.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Blixa
posté 07.08.2010 - 13:52
Message #3786


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1953
Inscrit : 23.12.07 - 03:07
Lieu : Paris
Membre n° 19136




l'été, c'est l'occasion de lire des bouquins sur les maths. Pas que je sois obnubilé par ça, mais j'aimerais pouvoir enrichir mes cours de considérations historiques, artistiques et philosophiques et ce ne sont pas mes cours de Fac qui vont m'y aider.
Du coup, je suis obligé de me former tout seul...

Denis Guedj - Les mathématiques expliquées à mes filles

je suis un peu tombé sur ce livre par hasard et l'ayant commencé par le passage sur le zéro, j'étais plutôt satisfait de l'avoir acheté. Malheureusement, hormis ce passage (que je devrais pouvoir utiliser en cours), c'est plutôt décevant: les idées se succèdent à un rythme effréné ce qui empêche tout approfondissement, j'ai l'impression d'avoir affaire à un zapping permanent...
Le niveau mathématiques n'est guère élevé et pour l'instant, hormis qq racines grecques de mots utilisés en maths, je n'ai pas appris grand chose... Ce livre ne va pas révolutionner mon enseignement
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 12.08.2010 - 13:02
Message #3787


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




fini: Ubik, toujours de PKD

autant j'avais un peu de mal au début avec cet univers sci-fi très poussé, autant arrivé à un certain point ça devient complètement génial. On croit être embarqué dans une aventure, puis sans prévenir tout s'accélère, tout dévie, les idées géniales qui sentent bon le PKD nous viennent de tout les côté, chaque dénouement laisse place à une intrigue encore plus obscure, et ça ne s'arrête jamais. C'est immense. eXistenZ et Scanner puissance 10 trente ans avant leurs sorties, par ailleurs le pourquoi du comment m'a pas mal fait penser à Neuromancien (le gamin virtuel/en semi vie qui piège les gens et les contrôle avec ses propres projections mentales).

C'est moins sombre que Substance Mort, mais c'est clairement plus halluciné, plus mystique, beaucoup moins terre-à-terre au niveau des thèmes et des questionnements mais franchement intéressant. Je comprends pourquoi il est considéré comme l'un ou LE chef-d'oeuvre du mec.


du coup mnt je vais probablement continuer Capitale de la Douleur de Paul Eluard, effectivement c'est très proche de ce que je recherchais.

D'ailleurs Maldoror, j'ai vraiment du mal avec son style, bien que son Chant contient quelques passages assez savoureux.

Ce message a été modifié par T3T5U0 - 12.08.2010 - 13:02.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 14.08.2010 - 01:40
Message #3788


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




Han là je suis en train de dévorer à moitié bleu Journal d'un Vieux Dégueulasse de Charles Bukowski

aaaah putain que c'est bon. Un vieux raté plein d'alcool et de vice qui crache tout ce qu'il a à dire (et putain dieux sait qu'il en a à dire) sans se foutre un instant de la Bôté du Verbe, alignant ses pensées sans aucun respect de la ponctuation ou dieux sait - encore une fois quelle connerie on a inventer pour se substituer au fond. il aligne au file de cours chapitres des évènements de sa vie et des histoires - j'imagine complètement inventées, genre celle du kid avec des ailes dans le dos qui se fini dans un bain de sang et de foutre, il me semble que c'est peu crédible - dans lesquelles il déverse dans un cynisme fataliste et une franchise absolue des visions parfaitement dégueulasses et pleines de sens, pertinentes et touchantes de dure lucidité. j'en suis pas très loin mais c'est facilement dans mes bouquins préférés avec le festin nu. d'ailleurs c'est assez marrant de voir jack Kerouac érigé en maître de la poésie moderne et W. Burroughs se faire trainer dans la boue hahah.

bon soir.

Ce message a été modifié par T3T5U0 - 14.08.2010 - 01:52.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pentacle
posté 16.08.2010 - 18:02
Message #3789


♪♫♪♪♫♫♪♪
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13513
Inscrit : 09.10.06 - 17:22
Lieu : Brest / Rennes
Membre n° 12294






Le premier va me permettre d'approfondir Joy Division.
Le second ne m'a coûté que trois fois rien et ça avait l'air fun.

Ce message a été modifié par Pentacle - 16.08.2010 - 19:18.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
samizo kouhei
posté 17.08.2010 - 13:32
Message #3790


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 477
Inscrit : 10.02.08 - 19:02
Membre n° 19658






J'ai fini les 750 pages de ce tome inaugural (au prix de quelques heures de sommeil) et ça déménage quand même très fort(disparition prématurée de personnages importants, coupage dans le vif de certaines intrigues). Par contre, même sur HBO, je crois que tout ne pourra pas être adaptable. :-D
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kanashibari
posté 17.08.2010 - 21:15
Message #3791


Vektor Hugo
***

Groupe : Membres
Messages : 9954
Inscrit : 14.03.06 - 20:58
Lieu : luxembourg / Strasbourg
Membre n° 8632




POuah je ne connais pas du tout, ça me donne trop envie, ça fait des années que j'ai arreté de lires tout les bouquins heroique/épique/fantastique ...

La je suis en train de finir "Le fait du Prince" et puis j'entame "Metaphysiques des tubes", tout deux d'Amélie Nothomb. Faut que je relise "Cosmétique de l'ennemi" aussi, le livre qui m'a fait aimer l'écrivaine. A part ça faut que je me remette au thriller de Tom Clancy aussi ...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
binouze
posté 21.08.2010 - 18:37
Message #3792


IcĂ´ne rock
****

Groupe : Membres
Messages : 13395
Inscrit : 23.11.03 - 12:47
Membre n° 172




Après avoir fini Perle de Chine d'Anchee Min


j'ai commencé et terminé un livre que j'ai eu pour mon anniversaire :




Maintenant, je ne sais pas si je dois continuer ma lecture de Kawabata, ou, alors commencer un des deux romans de Pearl Buck ou alors piocher dans mes nombreux autres livres... :s Que c'est compliqué !



Sinon Perle de Chine est un très bon livre (pour celui qui s'intéresse à l'histoire de la Chine et de ses habitants), et il m'a donné envie de lire ce que Pearl Buck a écrit. Pour The Reader, je n'ai pas été déçu, et demain je compte me regarder le film (que j'avais déjà vu lors de sa sortie au ciné), pour voir les différences apportées entre le livre & son adaptation au cinéma.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Plunk
posté 07.09.2010 - 22:57
Message #3793


Sophistructuralist
***

Groupe : Membres
Messages : 8112
Inscrit : 20.07.08 - 21:33
Lieu : Animal Ă  crinière
Membre n° 21094




Je viens de finir Le Bizarre incident du chien pendant la nuit, de Mark Haddon. Je l'ai lu en une journée, je crois pas que ça m'était déjà arrivé.

Le héros est un gamin autiste (ou quelque chose dans ce genre) de 15 ans, du genre à se réciter des nombres premiers pour se détendre, à ne pas supporter qu'on le touche ou à se dire que s'il voit trois voitures rouges d'affilée sur le trajet de l'école le matin, ce sera une bonne journée, mais s'il en voit trois jaunes d'affilée, ce sera une mauvaise journée.
Le chien de sa voisine a été assassiné (je sais pas si on peut utiliser ce verbe pour un chien mais bon...), et il enquête pour savoir qui est le tueur, comme dans Sherlock Holmes, qu'il adore. Ce qu'il va découvrir va compromettre le fragile équilibre de sa vie.


Forcément, si je l'ai lu en une journée, c'est que j'ai adoré. happy.gif Si vous voulez avoir une petite idée de ce qu'il se passe dans la tête de Sheldon Cooper, je pense que ce livre en donne une description assez proche. biggrin.gif L'auteur retranscrit très bien ce mode de pensée très particulier, focalisé sur les détails, très littéral... Un cerveau trop performant, en quelque sorte, et du coup il sature.
C'est aussi assez bouleversant de voir tous les dégâts que ce gamin fait autour de lui, à quel point il rend la vie de ses proches infernale, et tout ça sans qu'il ne s'en rende compte et bien sûr sans aucune intention de faire du mal.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 09.09.2010 - 21:41
Message #3794


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14055
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251




Achat du soir, bonsoir :




Histoire de me remettre Ă  niveau et de palier Ă  la perte de mes cours d'IUT.
Cet ouvrage est une initiation à la psychologie sociale de la communication, dans laquelle théorie et méthodologie sont étroitement liées, garantissant une approche rigoureuse des situations de communication: la communication interindividuelle, l'écoute active, les méthodes d'entretien, la dynamique des communications dans les groupes, la conduite des réunions, les relations entre communication et influence sociale, conformisme, innovation, rôle des majorités et minorités.


Quelqu'un sait ce que celui-ci vaut ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SP64
posté 09.09.2010 - 22:14
Message #3795


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 490
Inscrit : 21.04.10 - 00:12
Lieu : Toulouse
Membre n° 26469




CITATION(Rick Astley @ 09.09.2010 - 22:41) *
Histoire de me remettre Ă  niveau et de palier Ă  la perte de mes cours d'IUT.
Cet ouvrage est une initiation à la psychologie sociale de la communication, dans laquelle théorie et méthodologie sont étroitement liées, garantissant une approche rigoureuse des situations de communication: la communication interindividuelle, l'écoute active, les méthodes d'entretien, la dynamique des communications dans les groupes, la conduite des réunions, les relations entre communication et influence sociale, conformisme, innovation, rôle des majorités et minorités.
Quelqu'un sait ce que celui-ci vaut ?

Mon dieu, de la psychologie... ^^




Je me remet à la lecture cette année, et je vais commencer par terminer ce livre que
j'avais à peine débuter il y a un moment maintenant.

The Last Pope est une intrigue politico-religieuse autour du Vatican avec lutte de pouvoir et autres magouilles, ça m'avait semblé assez sympa comme synopsis.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 09.09.2010 - 22:25
Message #3796


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14055
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251




J'ai bouffé 2 ans de com' en IUT. Et là, je peux enfin m'en servir au taff. Et manque de pot, j'ai oublié 95% des choses, donc je dois me remettre dedans wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
KilmĂĽ
posté 13.10.2010 - 22:06
Message #3797


ça marque un quai
***

Groupe : Membres
Messages : 3125
Inscrit : 09.01.08 - 21:10
Lieu : Lille
Membre n° 19317




CITATION(vince-shi @ 28.07.2010 - 11:13) *
Gallimard vient tout juste de le rééditer avec une nouvelle traduction et les vrais noms des personnages conformément à la volonté de l'auteur.

Tiens j'étais passé à côté de ça. Bonne nouvelle.


Et je ne savais pas oĂą poster ma demande: je cherche de livre De MĂ©moire Indienne de Tahca Ushte et Richard Erdoes.
Impossible de mettre la main dessus à un prix décent... même en occaz.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Swampbear
posté 16.10.2010 - 23:58
Message #3798


Roadie
*

Groupe : Membres
Messages : 31
Inscrit : 16.10.10 - 02:41
Membre n° 27600




Je lis le H.S. des Inrockuptibles sur la littérature américaine,
Puis le H.S. de Beaux Arts sur la BD américaine,
Et aussi Top Secret 51 (j'aime les O.V.N.I).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 24.10.2010 - 22:31
Message #3799


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




haha ça a l'air sympa Top Secret 51 !



là j'ai repris la lecture de Lettres du Yage de William S. Burroughs; bouquin épistolaire réédité moult fois (donc on a là le fruit d'un long travail de recherches) composé à partir des lettres que Burroughs envoyait à son pote Ginsberg durant son voyage au Mexique (après avoir été désintoxiqué, donc pas de cavales follement lamentables à la Junky), à la recherche de cette fameuse drogue amazonienne, le yage (prononcer ya-hé) également connue sous le nom d'ayahuasca, et de ses prétendues propriétés télépathiques. Parce que depuis que j'ai vu le docu de Kounen et la conférence de Narby, ce truc m'obsède. Alors quand c'est l'auteur du Festin Nu qui en parle, c'est doublement gagno.


pour le moment j'en suis à peine à la moitié, mais je prends bien mon pied. Dans la première partie, Burroughs nous fait part de sa vision crue et lucide d'une Amérique du Nord décadente, corrompue et étouffantes, avec quelques anecdotes immondes mais assez savoureuses de noirceurs sous sa plume tranchante. Pour le moment j'ai pas encore beaucoup lu sur l'ayahuasca, mais c'est intéressant de voir que ce qu'il en dit est pas super cohérent avec ce que j'ai vu sur le net.

Par contre, je sais pas du tout ce que vient foutre cette parenthèse délirante sur l'arrivée au pouvoir de Roosevelt, on dirait un extrait du Festin Nu qui se serait égaré; c'est vraiment kiffant mais je pige pas ce que ça fait là.


à suivre, mais va falloir que je me bouge le cul, parce que non seulement la lecture c'est pas mon truc (sauf quand je suis un peu bourré) mais en plus j'ai l'Odyssée a lire pour le lycée.


edit: la fin c'est du délire total, l'expérience du rituel au yagé est vraiment intéressante et finalement colle avec ce que j'avais vu/lu/entendu ailleurs, et les derniers mots écrits par Ginsberg et Burroughs sont géniaux, de la poésie en cut-up avec citations de Hassan-i-Sabbath, gros win.

Ce message a été modifié par T3T5U0 - 29.10.2010 - 13:12.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 02.11.2010 - 12:14
Message #3800


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




@ turtle(voir le topic des écoutes pour avoir le début de la conversation): Sur l'Internationale Situationniste, pour l'instant j'ai lu que des docs internet. Il en va de même pour les grandes figures du mouvement(merci wiki). Concernant l'oeuvre de Debord, j'ai lu une première fois la société du spectacle, sans connaissance de l'auteur/IS. Je n'ai pas compris grand-chose mais, en allant du côté du cinéma et en m'intéressant plus sérieusement au sujet, j'ai repris la lecture de la Société du Spectacle. Sinon, j'ai commencé la lecture de la revue de l'Interntionale Lettriste, Potlach. Disponible gratuitement sur le web. Je te cacherais pas que le cinéma a bcp joué dans l'intérêt que je porte à Debord/IS/IL.
Donc, je commence, doucement, à m'intéresser au sujet. Si tu as des conseils de lectures d'auteurs situationnistes ou ayant étudié le mouvement, je suis preneur.

Ce message a été modifié par mich - 02.11.2010 - 12:16.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

214 Pages V  « < 188 189 190 191 192 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 17.11.19 - 05:13


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting