IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

214 Pages V  « < 177 178 179 180 181 > »   
Reply to this topicStart new topic
> Que lisez-vous actuellement ?, Oui, les metalorgiens lisent-ils ?
raikage
posté 08.11.2009 - 11:47
Message #3561


le jeune sage^^
***

Groupe : Membres
Messages : 7843
Inscrit : 18.08.07 - 18:01
Lieu : Localisation.
Membre n° 17808




CITATION(Pentacle @ 08.11.2009 - 11:07) *
Petites lectures divertissantes du dimanche.

La famille Tuvache tient de génération en génération un magasin où l'on vend tous les ingrédients et outils possibles et inimaginables pour se suicider.
Seulement le petit dernier de la famille possède une joie de vivre débordante mettant en péril le magasin.
Petit roman rempli de situations cocasses, absurdes et forcément plein d'humour noir.

Je l'ai lu en seconde pour le prix littéraire de ma région et j'avais bien aimé. Tu m'en diras des nouvelles.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pentacle
posté 08.11.2009 - 12:00
Message #3562


♪♫♪♪♫♫♪♪
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13512
Inscrit : 09.10.06 - 17:22
Lieu : Brest / Rennes
Membre n° 12294




Bah celui là je l'ai fini et j'aime bien aimé oui, pour son humour noir, son ton décalé et léger...
Pas mal de situations tordantes :
- Les statistiques de l'an dernier : un suicide tout les quarante minutes, cent cinquante mille tentatives, douze mille morts. C'est Ă©norme...
- Oui, c'est Ă©norme le nombre de gens qui se loupent.

Le genre de petit roman à lire en une ou deux heures. Très sympa donc.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Nuke
posté 08.11.2009 - 22:31
Message #3563


Epicus Metallicus
***

Groupe : Membres
Messages : 2835
Inscrit : 28.01.04 - 14:50
Lieu : Lyon
Membre n° 292






Résumé :

Après la fin de la Guerre de Sécession, le Gun Club de Baltimore et son Président, Barbicane, lancent le projet à première vue insensé de projeter un boulet de canon sur la Lune. Après plusieurs réunions, le Gun Club s'organise et lance une collecte de fonds en direction de toute la planète. L’argent récolté, le projet prend forme et un immense canon, le Colombiad, voit le jour.

Le Gun Club reçoit alors un télégramme du Français Michel Ardan, qui propose de fabriquer un projectile creux dans lequel il pourrait se loger pour aller sur la lune.

Encore un super roman de J.Verne avec comme d'habitude un mélange de données scientifiques, de personnages charismatiques (J.T. Maston, Impey Barbicane et Michel Ardan sont énormes rolleyes.gif ) et des machines fabuleuses.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
älva
posté 08.11.2009 - 22:44
Message #3564


Chanteur charismatique
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 9212
Inscrit : 16.11.06 - 21:14
Lieu : Nantes
Membre n° 12941




Ah ça viendrait de là alors (oui je suis inculte).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Robix66
posté 08.11.2009 - 23:31
Message #3565


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1294
Inscrit : 27.08.08 - 14:55
Membre n° 21408




CITATION([BoOmeR] @ 08.11.2009 - 22:31) *



Résumé :

Après la fin de la Guerre de Sécession, le Gun Club de Baltimore et son Président, Barbicane, lancent le projet à première vue insensé de projeter un boulet de canon sur la Lune. Après plusieurs réunions, le Gun Club s'organise et lance une collecte de fonds en direction de toute la planète. L’argent récolté, le projet prend forme et un immense canon, le Colombiad, voit le jour.

Le Gun Club reçoit alors un télégramme du Français Michel Ardan, qui propose de fabriquer un projectile creux dans lequel il pourrait se loger pour aller sur la lune.

Encore un super roman de J.Verne avec comme d'habitude un mélange de données scientifiques, de personnages charismatiques (J.T. Maston, Impey Barbicane et Michel Ardan sont énormes rolleyes.gif ) et des machines fabuleuses.

raaah merci, j'avais lu celui là (bon, j'en ai lu une bonne partie en fait des Jules Vernes rolleyes.gif), et j'étais persuadé qu'il y avait une suite Autour de la Lune que je pensais avoir acheté, mais j'arrivais pas à remettre la main dessus, et je me suis demandé si j'avais pas rêvé et si ce livre existait vraiment...
Je viens de vérifier :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Autour_de_la_Lune

Il existe donc, ça m'enlève un poids tongue.gif

Ce message a été modifié par Robix66 - 08.11.2009 - 23:33.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Nuke
posté 09.11.2009 - 08:27
Message #3566


Epicus Metallicus
***

Groupe : Membres
Messages : 2835
Inscrit : 28.01.04 - 14:50
Lieu : Lyon
Membre n° 292




CITATION(älva @ 08.11.2009 - 22:44) *
Ah ça viendrait de là alors (oui je suis inculte).


Possible vu la popularité de Jules Vernes ^^ en tout cas ça s'écoute bien ce truc bananagratte.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 09.11.2009 - 08:56
Message #3567


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




CITATION(Pentacle @ 08.11.2009 - 12:00) *
Bah celui là je l'ai fini et j'aime bien aimé oui, pour son humour noir, son ton décalé et léger...
Pas mal de situations tordantes :
- Les statistiques de l'an dernier : un suicide tout les quarante minutes, cent cinquante mille tentatives, douze mille morts. C'est Ă©norme...
- Oui, c'est Ă©norme le nombre de gens qui se loupent.

Le genre de petit roman à lire en une ou deux heures. Très sympa donc.



Je note. Cette réplique m'a tué
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 21.11.2009 - 14:06
Message #3568


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




Bon, j'ai rendu le bouquin fort intéressant mais que j'avais du mal à lire, parce que je suis, honte à moi, une feignasse doublé d'un médiocre lecteur.


Et je me suis lancé de suite sur un truc qui n'a rien à voir: "Le Corps de l'Artiste" de Tracey Warr et Amélia Jones, un gros bouquin glacé qui retrace l'évolution de l'art qui s'intéresse au corps, comme outils, comme source, comme support, comme sujet de discours, etc. Tout un tas de travaux principalement occidentaux et asiatiques (surtout des performances) avec photos et textes explicatifs, qui ont marqué le XX siècle. Bien sûr y a également quelques pages écrites qui retracent plus en détail l'évolution des tendances, du contexte historique et sociologique qui ont inspirés et influencés les artistes, et vice-versa.
Enfin pour plus d'explications allez voir ici

Ca va des trucs conceptuels et/ou décalés que "moi aussi je peux le faire c'est pas de l'art" comme Niki de Saint-Phalle (pas le meilleur exemple mais le premier qui me vient à l'esprit) au vraiment trash, genre activisme viennois, Nitzsch & co. J'ai d'ailleurs enfin compris le but de ce mouvement, qui est en fait bien plus fort que ce que je pensais. Enfin bon, difficile d'en dire davantage, sinon que c'est extrêmement intéressant, que ça donne envie de faire des trucs de fous en art plastique (en cours j'entends, mais pas seulement) et que ça serait presque une bonne raison d'exhumer le topic des arts glauques

je vous en dirais peut-ĂŞtre davantage une fois le bouquin fini
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chorizo
posté 04.12.2009 - 09:21
Message #3569


artisuseless
***

Groupe : Membres
Messages : 8541
Inscrit : 28.01.04 - 20:26
Lieu : France
Membre n° 293




Henry Miller, Tropique du cancer.

Miller, un mec qui quitte tout ce qu'il avait aux Etats-Unis pour vivre et chercher l'inspiration dans le Paris des années 30 où il va errer et laisser s'exprimer ses pensées. Navigant de troquets minables en chambres d'hôtels cafardeuses, de petits boulots miteux (ah, la description de Dijon comme un camp de concentration est saisissante) en rencontres pathétiques, Miller trace l'amère portrait d'un monde pourri, qui asservit l'Homme en ne lui laissant rien d'autre que de la merde comme nourriture quotidienne. Alors, ouais, Miller pourrait se voir comparer à Bukowski ou à Fante, pour le côté écrivain miséreux à la marge. Mais il y a chez cet homme, un lyrisme impressionnant, tentative de révolte pour accéder à sa liberté et se mettre au-dessus de son quotidien. Des pages durant, Miller monologue, râle, ricane, s'emporte, métaphorise, critique, crie, rêve et méprise. De comparaisons improbables en associations d'idées décalées, il trace un remarquable portrait de l'Artiste dans son époque, sans concessions et avec beaucoup d'humour également.
Il y a dans ce livre un élan cru et véhément, sans limites, qui emporte et fascine. Ce livre m'a fait une très, très grosse impression.

Wikipedia
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 04.12.2009 - 10:17
Message #3570


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Ah vraiment bon ce Tropique Du Cancer, il y a certains passages, qu'on pourrait comparer à des monologues internes plus qu'à de la narration, qui sont vraiment des explosions d'un certain lyrisme décadent. C'est, outre quelques histoires extravagantes qu'il raconte, ce qui fait la fascination que peut exercer ce livre.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Plunk
posté 14.12.2009 - 20:12
Message #3571


Sophistructuralist
***

Groupe : Membres
Messages : 8112
Inscrit : 20.07.08 - 21:33
Lieu : Animal Ă  crinière
Membre n° 21094




Hé, ça existe un bouquin de démonologie ? J'en aimerais bien un, ça doit être fun.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
franz
posté 14.12.2009 - 21:27
Message #3572


EmmaĂĽs way of life!
***

Groupe : Membres
Messages : 2739
Inscrit : 06.11.07 - 20:12
Lieu : Douai
Membre n° 18670




CITATION(mich @ 09.11.2009 - 08:56) *
Je note. Cette réplique m'a tué

Je l'ai lu il y a quelque mois! Il ets génial et se lit super vite.
Ma copine me l'a prété, si tu veux je lui demanderai de le ramener le 30 janvier wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 14.12.2009 - 21:56
Message #3573


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




Ok pour le 30 janvier, mais pas avant.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Nuke
posté 15.12.2009 - 16:56
Message #3574


Epicus Metallicus
***

Groupe : Membres
Messages : 2835
Inscrit : 28.01.04 - 14:50
Lieu : Lyon
Membre n° 292




Les trois mousquetaires de Alexandre Dumas... ça se profile bien pour l'instant

Ce message a été modifié par Nuke - 06.01.2010 - 09:17.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
appleminis
posté 21.12.2009 - 22:14
Message #3575


Allan Théo
***

Groupe : Membres
Messages : 2995
Inscrit : 02.01.05 - 17:30
Lieu : Paris
Membre n° 2616




Je viens de finir "L'île aux cannibales" de Nicolas Werth. Mon avis ici
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Scrutinized
posté 03.01.2010 - 13:30
Message #3576


Chanteur charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 4167
Inscrit : 03.01.06 - 23:47
Membre n° 7476




Je Commence pendant mes poses entre deux cours



Je suis qu'au début mais ca s'annonce assez interessant, bon par contre il existe qu'en anglais donc je lis ca assez lentement.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 04.01.2010 - 21:19
Message #3577


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




Commencé depuis quelque jours:



de Edward Bernays


La Bible de la propagande moderne ou "relations publiques", ou plus simplement la communication moderne (marketing surtout), ou comment les découvertes alors révolutionnaires de Freud sur le pouvoir de l'inconscient ont permis un pas de géant dans la manipulation des masses, et le développement de "gouvernements invisibles" (comme les appelle son auteur) qui pensent à la place du peuple pour que la société puisse avancer de façon uniforme et le mieux réglées possible...
Intéressant de noter aussi que bien que son auteur (neveux de Freud au passage) défende une certaine éthique des relations publiques, ce bouquin a autant servis à la pub qu'aux propagandistes Nazis. C'est dire la puissance du machin.

Sans pouvoir vous en dire davantage parce que j'avance pas bien vite, c'est un pavé de révélation, d'autant que l'auteur ne cache pas sa vision des choses et énonce clairement son point de vue. Une base en ce qui concerne la communication, le nerf de cette utopie en laquelle on nous force à croire appelée "démocratie"... le plus fou c'est qu'en lisant certains passages je me dis que bien que ça puisse paraître dégueulasse, la vision que le type a de la société est carrément juste.

Ce message a été modifié par T3T5U0 - 04.01.2010 - 21:31.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Scrutinized
posté 04.01.2010 - 23:15
Message #3578


Chanteur charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 4167
Inscrit : 03.01.06 - 23:47
Membre n° 7476




Ahah ça a l'air "sympa" en tout cas...

va falloir que t'en dises plus quand t'avances dans ce livre. (je lui ai déja gardé une place dans ma wishlist biggrin.gif)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Plunk
posté 05.01.2010 - 11:50
Message #3579


Sophistructuralist
***

Groupe : Membres
Messages : 8112
Inscrit : 20.07.08 - 21:33
Lieu : Animal Ă  crinière
Membre n° 21094




CITATION(T3T5U0 @ 04.01.2010 - 21:19) *
Commencé depuis quelque jours:



de Edward Bernays
La Bible de la propagande moderne ou "relations publiques", ou plus simplement la communication moderne (marketing surtout), ou comment les découvertes alors révolutionnaires de Freud sur le pouvoir de l'inconscient ont permis un pas de géant dans la manipulation des masses, et le développement de "gouvernements invisibles" (comme les appelle son auteur) qui pensent à la place du peuple pour que la société puisse avancer de façon uniforme et le mieux réglées possible...
Intéressant de noter aussi que bien que son auteur (neveux de Freud au passage) défende une certaine éthique des relations publiques, ce bouquin a autant servis à la pub qu'aux propagandistes Nazis. C'est dire la puissance du machin.

Sans pouvoir vous en dire davantage parce que j'avance pas bien vite, c'est un pavé de révélation, d'autant que l'auteur ne cache pas sa vision des choses et énonce clairement son point de vue. Une base en ce qui concerne la communication, le nerf de cette utopie en laquelle on nous force à croire appelée "démocratie"... le plus fou c'est qu'en lisant certains passages je me dis que bien que ça puisse paraître dégueulasse, la vision que le type a de la société est carrément juste.

Ah oui, y a aussi un doc de la BBC basé sur le livre : The Century of Self, que ça s'appelle, et je connais parce que Trail of Dead ont nommé leur dernier album après ce doc.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
samizo kouhei
posté 05.01.2010 - 18:54
Message #3580


Star locale
**

Groupe : Membres
Messages : 477
Inscrit : 10.02.08 - 19:02
Membre n° 19658






On est loin du premier cycle de l'Assassin Royal (un chef d'oeuvre), mais très sympa quand même : la rupture est abrupte après un tome 2 qui pouvait presque faire office de conclusion.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

214 Pages V  « < 177 178 179 180 181 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 21.10.19 - 05:55


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting