IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

213 Pages V  « < 211 212 213  
Reply to this topicStart new topic
> Que lisez-vous actuellement ?, Oui, les metalorgiens lisent-ils ?
V.N.A.
posté 31.07.2018 - 16:47
Message #4241


Musicien
**

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 223
Inscrit : 15.08.07 - 17:13
Membre n° 17755






Outre quelques autre recueils d'Howard chez le même éditeur, je n'avais lu que le premier tome (sur trois) de Conan, et... bon, c'est toujours intéressant à lire (bien qu'un peu inégal), mais ça a clairement vieilli, bien plus que ses nouvelles horrifiques par exemple.



Auteur inconnu au bataillon, livre de poche acheté cinquante centimes en brocante, le genre que je trimballe dans les transports sans craindre de l'abîmer... je n'en attendais pas grand-chose, mais finalement le bouquin est très sympa. Rien de bien extraordinaire du point de vue de l'intrigue (si ce n'est qu'elle se déroule en Écosse), mais les personnages sont attachants, avec des réparties parfois assez cinglantes (et parfois très drôles), on ne voit pas défiler les presque 600 pages. Seul petit regret, deux-trois trucs "personnels" auraient mérité une conclusion plutôt que de s'arrêter juste à la fin de l'enquête.



Après un premier cycle de trois tomes qui mettaient la série en place (une "mosaïque romanesque" dépeinte par divers auteurs, où le virus extra-terrestre "Wild Card" tue beaucoup de monde, transforme quelques rares personnes en as (ceux qui ont des super-pouvoirs), et d'autres en jokers (atteints de difformités plus ou moins prononcées, leur conférant parfois également des capacités, d'autres fois non)) tout en se concentrant sur les États-Unis, Aces Abroad se la joue internationale en suivant une délégation à travers le monde, donnant lieu à de multiples intrigues liées aux effets du virus dans différents pays, en gros la série prend de l'ampleur.
Puis Down & Dirty fait un peu office de "pendant ce temps au pays" avec les personnages qui ne font pas partie de la délégation (puis après le retour de celle-ci), poursuivant là où le tome III s'était arrêté.
Encore deux tomes et j'aurai rattrapé ce qui est sorti en France (et en V.O., ils sont déjà arrivés au tome 25 !)

Ce message a été modifié par V.N.A. - 13.11.2018 - 19:24.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
V.N.A.
posté 01.10.2018 - 17:20
Message #4242


Musicien
**

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 223
Inscrit : 15.08.07 - 17:13
Membre n° 17755






Les auteurs s'amusent à varier la forme : alors que les tomes précédents étaient découpés en plus ou moins grosses parties, chacune suivant un personnage distinct, ici le récit s'effectue heure par heure sur une période de huit jours, passant rapidement d'un personnage à l'autre. Je n'ai que partiellement accroché à Ace in the hole, beaucoup trop axé sur les sujets politiques à mon goût, par contre j'ai beaucoup aimé Dead man's hand, beaucoup plus orienté thriller. Léger hic, les deux se déroulant exactement en même temps et s'entrecroisant par moments, après avoir lu le VI, il y a des éléments du VII qui ne sont plus des surprises... On pourrait les lire dans l'autre sens, mais ça reviendrait à inverser le problème. Il faudrait peut-être les lire en même temps, passant de l'un à l'autre en suivant l'ordre chronologique.



De la fantasy où un jeune homme voit son peuple massacré et vise à le venger, en se retrouvant au centre d'intrigues liées à la magie et à l'avenir du monde (rien que ça). Les trois tomes du Conclave des ombres ici regroupés sont plutôt deux tomes et un spin-off, puisque l'histoire principale couvre les deux premiers, tandis que le troisième change complètement de protagoniste et sert surtout à mettre en place des éléments pour le cycle suivant... Et c'est un peu le problème. Autant ça reste mesuré dans les deux premiers volets, autant dans le troisième, à partir d'un moment ça devient blindé de références aux cycles précédents de l'auteur (qui se déroulent tous dans le même monde, suivent un certain fil conducteur et gardent certains personnages en commun) avec la fin qui n'est qu'un énorme "à suivre"... sauf que je n'ai pas lu grand-chose de l'auteur, et je n'ai pas la suite à disposition, donc j'ai apprécié la lecture (je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un must non plus, même si je sais que Feist est considéré comme un des grands du genre, mais ça se lit bien) mais je reste un peu sur ma faim.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 01.10.2018 - 21:40
Message #4243


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13984
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251




Paul Watzalwick - Comment réussir à échouer



Dans cet ouvrage, pendant de son célèbre Faites vous-même votre malheur, Paul Watzlawick tente de comprendre et d'approfondir les recettes qui mènent infailliblement à l'échec. Pour réussir à échouer, il suffit de trouver à chaque problème l'ultrasolution, c'est-à-dire " une solution qui se débarrasse non seulement du problème, mais de tout le reste ".
Bon, ca se lit vite, cela fait suite Ă  un autre bouquin que j'ai lu sur l'Ă©cole de Palo Alto (lien)

Prochaine Ă©tape :

Albert Camus - Conférences et discours: (1936-1958)


Go to the top of the page
 
+Quote Post
V.N.A.
posté 01.11.2018 - 16:03
Message #4244


Musicien
**

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 223
Inscrit : 15.08.07 - 17:13
Membre n° 17755






"Je m'appelle Dick Lapelouse et je suis tueur à gages pour les gens de peu. Ça signifie que pour éliminer les nuisibles des pauvres, j'applique des tarifs largement en deçà de ceux pratiqués pour les nantis."
Roman sympa mais moins déjanté qu'on pourrait l'espérer, qui débute comme une succession d'épisodes dans la vie professionnelle de ce Monsieur Lapelouse, avant que ça ne dérape sur le côté personnel et qu'un véritable fil rouge se mette en place. Pas indispensable, mais ça se lit bien.



Donc... C'est un auteur de thrillers qui écrit le roman d'un auteur de thrillers fictif, ledit roman ayant pour protagoniste une auteure de thrillers dont le dernier livre parle d'un auteur de thrillers, qui... Bref. En fait l'intrigue se déroule au second niveau (l'héroïne étant l'auteure), et le livre est prenant, on n'en attend pas moins de Thilliez. La fin, par contre, est décevante. Sauf que c'est là qu'on revient à la première strate puisque presque tout est censé être de l'auteur fictif susmentionné, à l'exception, justement, de la fin, écrite par son fils après son décès (pas de spoil, c'est dit dès la préface). Et au vu de ce qui est expliqué, j'ai envie de croire qu'il y a autre chose à comprendre, que la fin telle qu'elle est présentée n'est pas forcément la vraie fin. (Ce que je n'ai pas envie de croire, c'est que tout ça ne soit qu'une astuce pour justifier un dénouement décevant.) Maintenant, est-ce que c'est suffisant pour que je m'y replonge à la recherche d'éventuels indices ? Pas dans un avenir proche en tout cas, j'ai bien trop d'autres livres en attente. Un jour, peut-être.



Si on retient essentiellement les romans de King, ce n'est pas un hasard. Comme dans tous ses recueils de nouvelles, il y en a quelques unes vraiment bien, quelques autres sans intérêt, et le plus gros quelque part entre les deux, loin d'être mauvaises mais pas transcendantes.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mascara
posté 09.11.2018 - 13:52
Message #4245


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 100
Inscrit : 04.09.11 - 08:52
Membre n° 29971




Je n'ai pas encore rattrapé Rêver, et donc pas lu non plus Le manuscrit inachevé...
Je finirai par le lire tĂ´t au tard, j'alterne mon rattrapage de retard entre Chattam et Thilliez...
Côté Chattam, il me reste encore à lire Le Requiem des abysses (mais je n'avais pas super adhéré à Léviatemps..., peut-être pour ça que je n'ai toujours pas lu Le Requiem...), Le Coma des mortels, L'Appel du néant et Le Signal.
Vais peut-ĂŞtre me remettre Ă  Chattam du coup pour le prochain rattrapage smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
V.N.A.
posté 13.11.2018 - 19:14
Message #4246


Musicien
**

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 223
Inscrit : 15.08.07 - 17:13
Membre n° 17755




Du Chattam pour moi aussi, justement :



Après L'Appel du Néant qui m'a déçu, c'est un oui pour Le Signal. Le livre semble dopé au King (on pense entre autre à Ça, à Simetierre, à Needful Things) tout en gardant la patte Chattam, avec quelques petites références à Lovecraft, et ça marche très bien, beaucoup mieux que Le 5ème Règne. Si l'auteur se décide à développer davantage ses aspirations fantastique/horreur, je ne vais pas m'en plaindre.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 13.11.2018 - 22:05
Message #4247


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13984
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251






Plutot cool, même si le style d'écriture est parfois assez déroutant. Je connaissais pas l'autrice, pris sur un coup de tête dans un salon du livre.
Après la Révolution, l’île de Montréal est assiégée — ses ponts bloqués par l’armée fédérale. Partout dans les rues se déchirent les partisans de l’ancien monde libéral et ceux qui aspirent à une société anarchiste, transformant le paysage urbain en un champ de ruines festif où survivent des communautés humaines en pleine recomposition. Au cœur de ce chaos, Nikki Chanson bosse dans un vidéo-club. Paumée mais pleine de talents cachés, elle partage son temps entre la refourgue de mauvais films aux mauvaises personnes, les enquêtes sur des faits divers sordides et les soirées film en compagnie de Kim, coureuse de bois virtuels. Mais entre ses hallucinations en VHS et ses rêves de forêts détruites, le quotidien de Nikki menace de s’engouffrer dans une conspiration meurtrière à laquelle elle ne pourra échapper que grâce au soutien de sa copine et d’une marionnette d’un show pour enfants qui n’est autre qu’un chien mort.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mascara
posté 16.11.2018 - 13:39
Message #4248


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 100
Inscrit : 04.09.11 - 08:52
Membre n° 29971




Tu parles d'une autrice, mais c'est Ă©crit par un mec qui s'appelle David Calvo, non ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Euka
posté 16.11.2018 - 20:52
Message #4249


N'aime pas le Metal.
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13984
Inscrit : 05.06.06 - 11:42
Lieu : Le Mans City
Membre n° 10251




Qui a changé de genre depuis wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

213 Pages V  « < 211 212 213
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 19.11.18 - 00:21


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting