IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Profil
Photo personnelle
Options
Options
Présentation personnelle
Robix66 n'a pas de présentation personnelle pour le moment.
Infos personnelles
Robix66
Star nationale
28 ans
Masculin
Localisation inconnue
Né(e) le Avr.-20-1991
Loisirs
Aucune information
Autres informations
Sexe: Aucune information
Mon FaceBook: Aucune information
Mon MySpace: Aucune information
Mon Last.FM: Aucune information
Statistiques
Inscrit : 27.08.08 - 14:55
Vus : 1061*
Dernière visite : 15.03.13 - 21:19
Heure locale : 20.09.2019 - 03:01
1294 message(s) (0 par jour)
Contact
AIM Aucune information
Yahoo Aucune information
ICQ Aucune information
MSN Aucune information
Contact Privé
* Le compteur est mis à jour chaque heure

Robix66

Membres

***


Sujets
Messages
Commentaires
Amis
Mon contenu
27 Apr 2009


Nehr fait du trip rock.
Bon, si comme moi vous ne voyez pas ce que c'est, je vais dire Tool-rock, ça sera plus simple. tiens, j'en ai vu deux au fond dresser l'oreille, ah oui, tout de suite, lorsqu'on parle de Tool comme grande influence, il y a plus de monde intéressé que si on dit Nirvana...
Bref, Nehr nous offre son premier album, au digipack assez sobre puisqu'il n'y a pas de livret (mais les paroles sont quand même là), label indé inside, il faut limiter les coûts.

Dés les premières secondes, du premier titre, Sire, première constatation, le batteur est fan de Danny Carey, soit, on était prévenu, mais ce niveau de maitrise chez un groupe inconnu fait toujours bonne impression, bon rassurez-vous, nous n'avons pas ici une pâle copie de Tool, ni même une copie d'ailleurs, rien que le chant féminin et francophone écarte les français de la voie prise par la bande à Maynard.
Alors, il a quoi de spécial ce groupe ? Et bien, on peut dire que pour une fois, on a des textes en français qui ne sont pas bateau et ne sonnent pas niais, ça fait du bien, le chant est parfaitement maitrisé, allant de la douceur aux hurlements, mais gardant généralement un ton assez solennel, côté instruments, on regrettera une basse (tenue par la chanteuse) un peu trop discrète dans la prod, la guitare, elle, offre un côté assez atmosphérique, vaporeux, qui tranche avec les grands frères d'outre-atlantique, et permet d'identifier la touche qu'apporte les personnalités oeuvrant dans Nehr, ce qui, rien que ça différencie un bon groupe d'un autre sans originalité faisant du bruit au fond d'un garage (et parfois sur les ondes, malheureusement).

Bref, [nerfs] nous offre 14 titres pour plus de 59 minutes de musique, oscillant entre 3'15" et 5'50", si on ne compte pas les interludes. Parlons-en d'ailleurs de ces interludes, [Terre], [Lithium] et [Sablier], entièrement instrumentales et montant progressivement pour leur durées (0'52" à 1'35"), elles offrent un côté assez tribal et psychédélique à Nehr... ce qui est peut être ce qui manque au groupe pour retenir pleinement l'attention de quelqu'un qui entendra juste un titre, mais ne se retrouvera pas directement avec l'album dans les mains, car, si comme dit plus haut, on sent une identité propre à Nehr, il y a une trop grande linéarité dans ces 11 titres, or dans les interludes, il y a des constructions qui offriraient peut être plus d'originalité au groupe, lui permettant de se démarquer encore plus, et de tracer sa route dans le rock français, puis international.

Nous nous quitteront donc sur ces mots, Nehr est un bon groupe français, ils adorent Tool ("Danny Carey je t'aime" ou encore "C'est la perfection" dans leur gros boeuf sur La Grosse Radio) mais ce n'est pas que ça, malheureusement, ce n'est encore que Nehr, mais pour un premier album, cela reste très satisfaisant, on attendra donc de les voir sur les routes (il parait qu'il y a une puissance en plus par rapport au cd), puis, de retour en studio, d'ici deux ou trois ans, avec quelques leçons apprises depuis ce [nerfs]. en attendant, je leur colle un 14/20 et vous demande d'aller écouter Sire, Communiquer, Vapeur et Sous ta peau, qui sont, la plupart sur leur myspace.

Site Officiel
Myspace
Le Gros boeuf de Nehr, pour les deux fans japonais de Tool qui n'auront rien compris au sujet, mais qui cliqueront sur n'importe quoi

bon, j'ai l'impression de pas dire grand chose dans cette chronique unsure.gif

C'est pas un tee-shirt de Tool justement qu'il a le monsieur ? biggrin.gif
http://lagrosseradio.com/legrosboeuf/images/groupes/nehr.jpg
Derniers visiteurs


12 Jul 2012 - 20:16


2 May 2012 - 15:21


10 Nov 2011 - 0:12


27 Sep 2011 - 16:09


19 Aug 2011 - 9:13

Commentaires
Blixa
pour rome, tu devrais attendre encore un peu, les prix baissent assez vite pour les dvd de série, surtout si elle est finie...
28 Dec 2008 - 17:03

Amis
Il n'y a aucun ami à afficher.
Version bas débit Nous sommes le : 20.09.19 - 03:01


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting
IPS Driver Error

IPS Driver Error

There appears to be an error with the database.
You can try to refresh the page by clicking here