IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Profil
Photo personnelle
Options
Options
Présentation personnelle
SPK
Infos personnelles
Persona
Star nationale
26 ans
Masculin
Localisation inconnue
Né(e) le Juil.-24-1993
Loisirs
gnih
Autres informations
Sexe: Masculin
Mon FaceBook: Aucune information
Mon MySpace: Aucune information
Mon Last.FM: Aucune information
Statistiques
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Vus : 1028*
Dernière visite : 01.08.14 - 15:58
Heure locale : 23.08.2019 - 17:19
1495 message(s) (0 par jour)
Contact
AIM Aucune information
Yahoo Aucune information
ICQ Aucune information
MSN Aucune information
Contact Privé
* Le compteur est mis à jour chaque heure

Persona

Membres

***


Sujets
Messages
Commentaires
Amis
Mon contenu
21 Dec 2009
Je profite d'avoir du temps et rien d'autre de bien intéressant à faire pour poser une question à la cantonade qui me trotte dans la tête depuis un moment. je précise que j'ai jamais rien lu ni entendu sur le sujet qui puisse vraiment m'éclairer, et que j'avais un peu la flemme de me documenter sur le sujet, donc j'ai aucune idée de ce qui a pu être dit et débattu sur la question.

Question qui est: Comme ce fait-il que la musique, du simple son, nous fasse ressentir des émotions, et qui plus est, souvent plus intensément qu'avec une histoire (quelque soit le support) ou des images (là encore tout support confondu) mettant en scène des situations généralement plus concrètes, avec des personnages doués de sentiments, qui peuvent donc nous transmettre leur, ou des émotions?


J'ai une petite idée sur la question, qui est assez tordue mais que j'aime bien, parce qu'elle me convainc et me plaît. Je pense que la musique, contrairement aux exemples sus-cités, ne représente pas les émotions, ni ne les met en scène, mais les recréé (ou les "matérialise" si on veut) carrément. En fait, je me demande si les compositions et les sons en eux-même ne rappellent pas des "situations types" auxquelles sont intrinsèquement liées des émotions.

par exemple, un brutal death lourd, rapide, et chaud en riffs et blasts assez simples et rentre-dedans (sans parler des hurlement, c'est humain et spontané donc naturellement communicatif) va nous cette impression qu'on a d'être possédé par une machine de guerre quand on est énervé; ou au contraire, des riffs sanglotant, allongés et pas mal répétitifs d'un BM dépressif façon Melencolia Estatica va plutôt éveiller en nous la sensation d'entre des pleurs, peut-être nos propres pleures.

Ce qui du coup fait appel et donc dépend de notre vécu personnel (notre "conditionnement culturel" inclus, tant pour les musiques qui nous on marqués ou bercées que pour l'influence de l'opinion de notre entourage sur notre vision des choses), de notre sensibilité, notre tempérament, ce genre de choses inscrites voire enfouies au fond de nous. C'est ce qui ferait, également, que la musique nous touche généralement plus directement que les autres domaines artistiques, mais que nos goûts sont généralement plus étroits, ou du moins plus durs à élargir. En fin ce compte, des adjectifs qui peuvent paraître un peu trop imagés ou pédants (chaud, sombre, sanglotant, lumineux, cottoneux, monstueux, sensuel, énervé, fatigué, bovin, etc..) toucheraient un point plus profond qu'il n'y paraît, puisqu'il s'agirait des "situations types" ou sensations un peu maladroitement nommées plus haut.


Bon, bien sûr, c'est qu'une hypothèse, qui va peut-être vous paraître mal ou pas assez développé, mais toujours est-il que j'affirme rien, je suppose. Maintenant j'ai plus rien à dire, j'attends vos réponses
3 Jul 2009
Bon, soyons franc, je suis pas du tout expert en la matière et il semble que ce genre soit beaucoup moins répandu que le Metal sur Internet, donc c'est assez dur de creuser là-dedans. Je vais essayer de pas faire un pavé trop confus mais je promet rien...

Donc pour lancer le topic je pense que je vais me contenter de balancer des bons groupes selon le sous-genre, avec une rapide description de chaque nom. Si vous voulez en savoir plus, souvenez-vous que tonton Wiki est là. Ou sinon vous avez aussi ce webzine (c'est pas la page d'accueil mais une interview drôlement intéressante).

Comme j'en avais déjà un peu parlé dans un autre topic je vais commencer par:

Le Doomcore ou le Darkcore, appellez ça comme vous voulez, qui grosso modo consiste en un alourdissement des beats et des basses, une baisse de tempo notable quoique toujours headbangable ne nous y trompons pas, et des samples ou machins électroniques stressants, grésillants, parfois inspiré des courants Noise/Indus &Co:
-Manu le Malin (pionnier et référence du genre, qui plus est Français); Angerfist (écoutable sur Youtube), Chaosbringer, The Outside Agency, Promo, The DJ Producer, The Speed Freak (bien barré, à voir sur Deezer),...
D'après ce que j'ai compris, les noms sur cette compile de Deezer que j'avais déjà vanté dans l'autre topic sont vraiment des références en la matière: http://www.deezer.com/#music/album/285016


Ensuite; le Speedcore, comme son nom l'indique, c'est de la Hardtek accélérée et lourde avec avalanche noisy, samples gueulards et parfois grosses guitares, allant d'un tempos pechu genre Power Metal au truc tellement rapide que ça en devient un "bzz" continu, en quel cas on appelle ça de l'Extratone. A noter que ce genre varie du complètement barré au bien sombre.
-Kurwastyle Project (référence là-encore semble-t-il, mais Tchèque.), Heptotocitron(extrat' de malade), Junkie Kut (avec grosses influs BM), Mentale D-Struction (assez "mystique" et sombre), DJ Goth Van Core , Mr.Q8, Lower Frequenciez, et dans un registre plus Metal The Berzerker.
Tous ces noms et d'autres bien croustillants sont trouvables sur le label de Kurwast', Splitterblast Records
http://www.myspace.com/splitterblast


Bon, là on a fait le tour de ce que je connaissait le mieux. Après dans un style plus dansant vous avez le Gabber, que je connais assez mal puisque mes recherches se sont plus orienté sombre/violent/hurlent...
-3 Step Ahead (pionnier, encore, écoutable sur Youtube), Androgyn Network (Deezer!), et Gabba Front Berlin (que je connais que de nom mais là aussi, référence...).


Tiens et tant qu'on y est, l'Aggrotech c'est pas vraiment de la Techno mais ça plait forcément aux technoïtes, c'est un mélange de beats Hardcore, d'instrus et mélodies Electro-Indus avec des voix BMisantes. Là je m'y connais pas trop mal et ça se trouve facilement sur Youtube, Deezer & Co;
-Psyclon Nine (entra Aggrotech et BM sympho), Grendel, X-Fusion, Nachtmahr (avec un univers simili-IIIeme Reich bien rendu), Combichrist, Amduscia (putain ça bute ça!!), Die Sektor (plus mélancolique que ses cousins mais remarquable), Asphyxia, Accessory (Ag. soft dirons-nous)...



Donc après, le Happy Hardcore par exemple, la Trance, le Breakcore, toussa, je m'y connais pas du tout, mais comme je l'ai dit c'est très dur de creuser dans la Hardtech, par exemple là où vous trouverez des morceaux sur Youtube de n'importe quel groupe de Trve BM local (j'exagère un peu quoique), ben c'est très dur de trouver du Manu Le Malin de la même façon. Donc pour les petits DJ... J'imagine que c'est dû au fait que c'est pas distribué de la même façon, mais j'y connais pas grand-chose.


Voilà, maintenant, bouffez-en sans modération et hésitez pas à balancez à votre tour des noms qui vous viendraient à l'esprit ou des découvertes futures, y a pas de raison qu'un pan aussi large de l'underground sois occulté de Metalorgie =)

EDIT: Un webzine, voilà qui est fort intéressant http://www.elektrozone.org/?o=vinyls
Derniers visiteurs


2 Apr 2013 - 23:08


2 Apr 2013 - 21:35


28 Feb 2013 - 23:30


6 Feb 2013 - 16:38


19 Jan 2013 - 1:13

Commentaires
Les autres utilisateurs n'ont laissé aucun commentaire pour Persona.

Amis
Il n'y a aucun ami à afficher.
Version bas débit Nous sommes le : 23.08.19 - 16:19


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting
IPS Driver Error

IPS Driver Error

There appears to be an error with the database.
You can try to refresh the page by clicking here