IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> The Origin Of The M√®che, Besoin d'infos sur le sujet
Plunk
posté 19.02.2012 - 22:41
Message #1


Sophistructuralist
***

Groupe : Membres
Messages : 8112
Inscrit : 20.07.08 - 21:33
Lieu : Animal √† crini√®re
Membre n° 21094




Salut. Je suis actuellement en train d'√©crire pour la Web TV d'un pote qui va consacrer une √©mission aux emos. En gros, on va se foutre de leur gueule (normal), mais en montrant qu'on s'y conna√ģt. Il y a donc une partie o√Ļ je fais une rapide historique du genre et o√Ļ je tente d'expliquer comment on a pu passer de Rites of Spring √† My Chemical Romance.
J'ai beau √™tre fan du genre et bien conna√ģtre le sujet, il y a quelque chose que je n'ai jamais compris depuis tout ce temps : d'o√Ļ viennent ces putains de m√®ches, et le look emo 3.0 en g√©n√©ral ? Comment on a pu passer de √ßa √† √ßa, quoi ?!
Je sens que la r√©ponse est introuvable, et que c'est ce myst√®re qui rend la chose encore plus fascinante (enfin ouais). Cependant, si quelqu'un pouvait √©clairer ma lanterne, √ßa serait cool. Sinon, on se d√©merdera sans. Pour l'instant, j'ai surtout l'impression que c'est deux ou trois groupes √©tiquet√©s emo √† l'√©poque qui sont apparus avec ce look et ont lanc√© la mode (From First to Last, par exemple). √áa me para√ģt l√©ger, quand m√™me.

C'est un peu ringard de se questionner là-dessus en 2012 mais bon...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
kanashibari
posté 19.02.2012 - 23:15
Message #2


Vektor Hugo
***

Groupe : Membres
Messages : 9952
Inscrit : 14.03.06 - 20:58
Lieu : luxembourg / Strasbourg
Membre n° 8632




Je suis pas sur, mais une floppé de groupe metal des années 2000 qui sont considéré comme "Emo" par les fans de trve metal, comme par ex Bullet For My Valentine, Avenged Sevenfold ou Black Veil Bride sont grandement inspiré par le glam metal, notamment Mötley Crue.

Je pense que ça a un peu joué, ces groupes on peut être repris ce look et rendu plus "fashion/commericable" Genre les tshirt moulant à tête de mort en paillette, tout ça, pour attirer une clientèle bcp plus jeunes. Pour ce genre de coupe comme sur ta photo par ex, je pense Nikki Sixx en est l'origine lointain ahah.
Le mouvement goth √† du aussi jouer un r√īle (je pense au cot√© androgyne).

Ou alors c'est une marque de vêtement/label/j'en-sais-rien qui voulait crée une identité/images pour les jeunes en recherche d'eux même et l'a crée en mélangeant goth/visu/glam metal pour donner les look tokio hotel.
Un peu comme les metaleux modernes, les scenes kids/emos/machin à mèche ont leur propre vestimentaires et il ya toujours moyen d'en tirer profit (Hot topic) et de crée des nouveaux trends.

Apres je connais quedalle en émo, donc voilà.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Jean-Bob
posté 20.02.2012 - 12:08
Message #3


Rock Star
***

Groupe : Membres
Messages : 3451
Inscrit : 07.06.08 - 10:06
Lieu : Rennes
Membre n° 20728




Go to the top of the page
 
+Quote Post
Turtle
posté 22.02.2012 - 11:15
Message #4


Rock Star
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 3721
Inscrit : 14.12.05 - 17:43
Membre n° 7222




La question est plut√īt futile et au fond g√™nante en ce qu'elle contribue √† v√©hiculer un f√Ęcheux clich√© sur l'emo au lieu de parler de l'essentiel - son art, sa musique -,
mais si tu veux vraiment des réponses sur cette aspect,

il faut savoir que les choses se sont fait progressivement.

L'ironie de l'histoire, c'est que l'emo, de la même façon qu'il s'est construit en rupture avec un un certain discours formaté dans le hardcore,
a également rejeté ses codes vestimentaires.
On le sait le punk et le hardcore ont souvent été accompagnés d'une mythologie - au sens de Barthes - qui se transmet(ait) notamment par l'accoutrement.

Le proto-emo était l'inverse. C'est à dire qu'il ne cherchait pas à proposer une "parure". Il venait dans le plus simple appareil. C'était l'égotiste flaubertien.
Dépouillé.
L√† o√Ļ je parle d'ironie, c'est que c'est de cette simplicit√© qu'est n√© le dress-code imow.
Beaucoup de ses fondateurs qui ignoraient jusqu'au terme, se contentaient de jouer de la musique, d'appara√ģtre "normal". The boy next door quoi. D'autres √©taient l√©g√®rement nerdy et ne cherchaient pas avoir la cr√™te ou les cheveux en pique (Offspring' style).
Tu avais donc le mec qui sortait de sa chambre, un peu gauche, un peu en marge, obsédé de musique, opposé en tout point
au champion de foot US. Tu le voyais débarqué avec sa chemise à carreau d'un autre temps, ses lunettes, ses cheveux mal peignés.

Bref, tout ce qui démontrait une non-culture du look. Et ce sont ces 3 éléments qui ont fini par être repris, calqué, copié, véhiculé comme
une insigne, une marque de fabrique, un signe de ralliement. Lunettes, mèches, chemise à carreaux.

La mèche puisque c'est l'objet de ton étude est ainsi venue de ces coupes de cheveux de teenagers qui par flemme ou parce qu'ils ne sont pas fans
des discussions avec les coiffeurs ont débarqués sur scène avec cette non-coupe. C'est l'équivalent de la coupe au bol du minot. La symbolique du négligé.
L'anti-thèse du redneck militaire dont la brosse et les pattes bien taillées démontrent la rectitude.

Le ph√©nom√®ne est ensuite venue du besoin de certains de former une "communaut√©". Le processus est ancestral. On copie pour ressembler aux autres, pour √™tre avec les autres, pour former une unit√©. Quitte √† reproduire des comportements sans en conna√ģtre l'origine ou en comprendre la signification.
Un moment, la mode était au fait que des mecs s'embrassaient pendant les concerts d'emo/hardcore. Je pense que c'était à la base pour dénoncer l'homophobie latente de certains groupes de hardcore bas du front. Très bien. Ils avaient raison. Sauf que j'ai vu des mecs le faire ensuite bien plus pour se donner en spectacle que pour "le message", comme pour montrer qu'ils savaient ce qui était in dans la scène et qu'ils avaient rapporté de Londres.
Le "moshing" a fonctionné à l'identique.

Puis deux, trois figures importantes et charismatiques ont fait vacillé le "destin" de la mèche,
la faisant passer d'une petite coupe de minet timide mal peigné et qui se cache derrière ses cheveux à une marque de style.
Je pense à Denis Lyxzen (notamment avec The International Noise Conspiracy) ou Bert McCraken de The Used.
Ils y ont rajouté les cheveux longs, lissés, noirs avec juste ce qu'il fallait de ténébreux et de pluvieux pour accompagner un jeu de scène bien au point
et une auréole nouvelle d'interprétation inspirée.
A la charnière des années 90'/2000, quand tu voyais ces deux frontmans sur scène, l'impression était vive et la tentation de l'imitation puissante.

Alexisonfire, My Chemical Romance, Silverstein et toute l'écurie Victory Records ont "statufié" la chose, l'ont rendu quasi-obligatoire pour exister dans cette nébuleuse.
La popularit√© de ces groupes, le mixe incompr√©hensible avec d'autres cultures (Gothique, Tim Burtonnerie, Metal, adolescence baudelairienne, apparition de myspace et donc du n√©o-culte du Moi), la captation par des ic√īnes totalement ext√©rieures/√©trangers au genre mais ultra-connu (Tokyo Hotel, Indochine)
a achevé la bascule vers l'absurde.

Le mal avait remplacé l'émo.

PS: Il y a beaucoup de choses dans la culture hispter qui collent à ce message et dont tu peux déceler les mêmes mécanismes sur ce courant que tu as pu peut-être mieux observer/saisir. Quand j'habitais à Montréal et à New-York, j'ai vu le commencement du phénomène. C'était une culture de la marginalité. Une intégration d'éléments décalés, voire déclassés/cheap/kitch/has-been dans son accoutrement:
la chemise canadienne, les jeans retroussés, la barbe, la moustache, les couleurs flashys, les chapeaux 80's, les frippes (notamment celle de Toronto).
C'√©tait un vouloir vivre autrement. Un pied de nez √† la norme. Un dada√Įsme 2.0.
Quand tu voyais par exemple Teenage Cool Kid, tu te disais "mais putain avec leur jean trop court, leur coupe de merde et leur petite moustache de Freddy Mercury, ce serait des "victimes" dans n'importe quel lycée francilien". True. Aujourd'hui c'est la brand hispter et le thing to do que dicte les papiers glacés.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Plunk
posté 22.02.2012 - 12:20
Message #5


Sophistructuralist
***

Groupe : Membres
Messages : 8112
Inscrit : 20.07.08 - 21:33
Lieu : Animal √† crini√®re
Membre n° 21094




Ouah ! Merci pour cette réponse très complète, ça me donne beaucoup de matière.

Et ouais, bien s√Ľr que la question est compl√®tement futile, mais le but √©tant de faire quelque chose un minimum humoristique, je peux pas passer √† c√īt√© de ces consid√©rations "superficielles". Et puis je vais essayer (je dis bien essayer) d'attirer l'attention des gens sur la bonne musique que √ßa cache. wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
VaZKeizH
posté 22.02.2012 - 13:50
Message #6


Cuir Moustache
***

Groupe : Membres
Messages : 3744
Inscrit : 26.07.07 - 13:51
Lieu : BZH country
Membre n° 17489




L'intéret de ce topic est entré dans une toute autre dimension avec le post de Turtle.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
charles2
posté 22.02.2012 - 17:42
Message #7


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 71
Inscrit : 13.12.08 - 15:52
Membre n° 22394




Incroyable cette réponse Turtle, j'espère que t'es en stage au moins !

Sinon il vaut quoi le dernier TCK ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 14.08.18 - 14:45


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting