IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

Profil
Photo personnelle
Options
Options
Présentation personnelle
Mysrion n'a pas de présentation personnelle pour le moment.
Infos personnelles
Mysrion
Groupie
Age inconnu
Masculin
Localisation inconnue
Anniversaire inconnu
Loisirs
Aucune information
Autres informations
Sexe: Aucune information
Mon FaceBook: Aucune information
Mon MySpace: Aucune information
Mon Last.FM: Aucune information
Statistiques
Inscrit : 07.02.11 - 17:34
Vus : 117*
Dernière visite : 04.07.11 - 23:08
Heure locale : 23.08.2019 - 07:20
2 message(s) (0 par jour)
Contact
AIM Aucune information
Yahoo Aucune information
ICQ Aucune information
MSN Aucune information
* Le compteur est mis à jour chaque heure

Mysrion

Membres


Sujets
Messages
Commentaires
Amis
Mon contenu
16 Feb 2011


Artiste : Black Sun Aeon
Album : Routa (2010)
Temps : 79min.


Tracklist :

CD1 :
01. Core of Winter
02. Frozen
03. Sorrowsong
04. Routa
05. Wreath of Ice
06. Dead Sun Aeon
07. Cold

CD2 :
01. Funeral of World
02. River
03. Frozen Kingdom
04. Wanderer
05. The Beast
06. Silence
07. Apocalyptic Reveries


Note : 17,5/20.



Routa, second album de Black Sun Aeon, projet du multi-instrumentiste Tuomas Saukkonen (Before the Dawn, Dawn of Solace…), nous propose de nous plonger dans l’univers hivernal Finlandais. Cette fois ci, notre cher compositeur nous raconte l’histoire, par le biais de la musique, d’une journée en hiver dans ce pays froid et glacial, la Finlande, pays natal de Tuomas.
Avec un concept intéressant, notre ami Finlandais nous dévoile une fois de plus ce qu’il sait faire. Cependant, le mot album n’est pas tout à fait le terme a employer pour cette œuvre, mais double album. En effet Routa se compose de deux parties, chacune indépendante de l’autre musicalement, tout en restant dans le cadre du même thème. La première partie, Talviaamu (matin d'hiver), et la seconde partie, Talviyö (nuit d'hiver), seront les parties qui composent Routa.


I) Talviaamu.

Ce premier CD nous propose un Doom/Death mélodique, comportant une musique sombre et froide, et pourtant avec une beauté sans égale.
Besoin d’un chant clair ? Mikko Heikkilä (Sinamore) répondra présent sans hésiter sur cet album. Il illuminera les moments forts de Talviaamu, et ne manquera pas de se faire remarquer. On attendra les moments de ses apparitions tout au long de ce premier album.

Une batterie lente, simple, mais efficace, accompagné de guitares froides. Mélangez ensuite le tout avec une bonne sauce de growl, sans en abuser. En épices, rajouter du chant clair, et une petite pointe de clavier en fond. Ceci vous donnera la recette de Talviaamu. Encore faut-il réussir ce plat… Mais dans notre cas, il s’élève au rang de la gastronomie auditive.

Avec une intro qui en séduira plus d’un, « Core Of Winter » nous donne un avant-goût de la suite. Et c’est Mikko qui se lance en premier dans le chant, avec une prestation remarquable, comme à son habitude. Après une musique qui nous tient en haleine, Tuomas arrive enfin, saupoudrant le tout avec son growl déchaîné, accompagné de sons froids et mélodieux.
On laisse place ensuite à « Frozen », qui commence fort. Après une intro réussie, on se fait surprendre par Tuomas, qui sera le premier à nous envouter, contrairement à la musique précédente.
On retiendra inévitablement « Routa », chanson marquée par l’absence de chant clair. Le growl de Tuomas, une batterie et des rythmes plus rapides et une fin des plus mélodieuses seront de mises.
Une douce « Wreth of Ice » nous rappelle à quel point la présence de Mikko est inoubliable, le ramenant ainsi à nous. « On ne s’en lassera jamais », est le message que veut nous faire passer cette musique. Et c’est mission accomplie.
Une surprise concernant Talviaamu ? Elle est sans doute sur « Dead Sun Aeon ». Une nouvelle voix vient s’ajouter à la narration de ce « matin d’hiver ». C’est Janica Lönn (Lunar Path) qui s’ajoutera vocalement au côté de nos chanteurs habituels, nous transportant dans ce voyage plus qu’agréable.
Ce sera enfin à « Cold » de clore cette partie. On aura droit à un duo des deux vocalistes sur les couplets, qui ne risque pas de déplaire. Se distribuant ensuite les paroles au niveau des refrains, on les retrouvera bien évidemment individuellement.

Avec des musiques à ne pas manquer, cette première partie très convaincante, forte en émotion, en mélancolie et en tristesse, donne l’envie d’en entendre plus, dans la seconde partie. On note bien évidemment la présence de notre ami au chant gothique, Mikko, qui en entre en pleine contradiction tout au long de ce premier CD avec la voix du maître des lieux, Tuomas, aux moments adéquats. Ce sera d’ailleurs un des grands points forts de Talviaamu, à retenir.
Passons maintenant à Talviyö, pour voir ce que nous réserve notre cher maître à penser.


II) Talviyö.

Ce second CD, contrairement au premier, nous propose une musique plus brutale, plus directe, plus menaçante.
Sur cette partie, le chant clair aura pratiquement disparu. Encore présent parfois dans son rôle de vocaliste, Mikko restera, cependant, en retrait vocalement. Ce sera donc à Tuomas Saukkonen de nous bercer le temps du voyage, et de prendre pleinement place au niveau du micro.

Au menu du soir, ou plutôt devrais-je dire « de la nuit », nous aurons des rythmes toujours aussi froids en entrés, présentés de manière différente par rapport à Talviaamu. En plat de résistance, nous avons des growls agressif de la part du chef, accompagné d’une batterie et de rythmiques plus rapides. Comme sauce, de la mélodie, et du clavier, en restant dans les habitudes de la maison. Et enfin en dessert, Black Sun Aeon vous servira, encore et toujours, une bonne dose de frissons pour combler le tout.

C’est à « Funeral of World » d’ouvrir le bal, étant une des dernières chansons où apparaîtra la puissante voix du meneur de Sinamore.
Un changement instrumental se fait vite ressentir.
Et pourtant cela reste toujours aussi beau, déchirant, même en étant plus brutal et menaçant, comme le prouve « River » et ses rythmes à la fois mélodieux, lourds et pesants.
Nous emmenant dans son royaume enneigé, avec une introduction des plus intrigantes, « Frozen Kingdom » nous livre son lot de puissance, instrumentale comme vocale.
Un clavier en fond pour rajouter une couche de mystère et de froid, une guitare ravageuse, Black Sun Aeon s’en donne à cœur joie sur « Wanderer ».
L’ambiance noire et ténébreuse de « Silence » n’hésitera pas ensuite à s’emparé de la place pour vous ramener notre cher vocaliste gothique pour la toute dernière fois, avant de finir en beauté.
Et on ne fait pas les choses à moitié chez nos amis nordiques. Une fin se doit d’être remarquable et unique. C’est bel et bien en effet ce que nous offrent nos biens aimés musiciens, avec un final en acoustique aux airs Scandinaves sur « Apocalyptic Reveries ». De quoi en émouvoir certains !

Au final, vous l’aurez compris, Talviyö est certes l’opposé de Talviaamu, il reste très bon. Avec une couverture plutôt bien réussie, un concept intéressant, près de 80 minutes de jouissance auditive pour 14 chansons, ils réussissent leurs coups, ces Finlandais…
Il sera toutefois impossible de juger Routa sur une seule musique. Etant varié, le meilleur moyen d'en avoir le coeur net sera de se mettre dans une pièce, accompagner d'une bonne bière en l'écoutant, du début à la fin.
A la question : « Routa est-il réussi et intéressant ? », je réponds un grand OUI !!
Vous cherchiez une bonne double galette à la sauce Scandinave ? Laissez votre curiosité vous envahir et laissez vous tenter. Après tout, l’essayer, c’est l’adopter !
Alors… Succomberez-vous au charme de Talviaamu ? Ou bien à la puissance et la brutalité de Talviyö ?





PS : Ceci est la première chronique que je publie. A tort, je me suis orienté vers un double album, bon choix ? Je ne pense pas. Si vous voyez des fautes, peu importe lesquelles, dites le moi, je ne suis pas un Chuck Norris de la langue française après tout. Je suis ouvert à toute critiques ! Défoulez-vous.
Derniers visiteurs


21 Feb 2011 - 12:59

Commentaires
Les autres utilisateurs n'ont laissé aucun commentaire pour Mysrion.

Amis
Il n'y a aucun ami à afficher.
Version bas débit Nous sommes le : 23.08.19 - 07:20


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting
IPS Driver Error

IPS Driver Error

There appears to be an error with the database.
You can try to refresh the page by clicking here