IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Les Films De Barjo, Amateurs de Las Vegas Parano , bienvenu !
Garik
posté 27.04.2008 - 13:18
Message #1


Man²
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 8958
Inscrit : 01.11.04 - 15:40
Lieu : Gnon.avi
Membre n° 1869




J'ouvre ce topic pour le consacrer Ă  un genre de film que personnellement j'adore depuis que j'ai vu Takeshi's et Las Vegas Parano.
Bien sur , ce n'est pas un genre comme le polar , le drame ect...mais je me réfère plutôt à l'ambiance assez barré de ce type de film. Entre le film engagé / conceptuel / experimental fait dans un but de choquer / réveiller / bousculer le spectateur et/ou ses idées et le cinema plus traditionnel, on peut trouver des films à la frange de ces deux mondes qui ont le côté fou de l'un mais en gardant le côté " entertainement " de l'autre.

Mon idée peut sembler relativement artificielle ( elle l'est ) et n'a d'ailleurs pas tellement pour but de lancer un débat sur la nature du cinema , ce qu'il devrait être...mais plutôt de recenser , échanger , discuter , analyser des films totalement génialissime comme Las Vegas Parano , The Big Lebowski , Takeshi's , les clés de bagnole ou encore les films trash soft ou d'exploitation comme les Russ Meyer ( Faster Pussycat , kill ! kill !).

Bref , un cinema fun et furieux , totalement original , sans être forcément inscrit dans une démarche artistique ou intellectuel.

Ă  vous les studios.

EDIT : évidemment , il est aussi encouragé de ne pas se tenir à cette stricte définition et de déborder dans d'autres sphères cinématographiques , vendu, nanaresque, masturbatoire ou coincé du cul quel qu'il soit.

Ce message a été modifié par Garik - 27.04.2008 - 13:22.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
4 Pages V   1 2 3 > »   
Start new topic
Réponse(s) (1 - 19)
KilmĂĽ
posté 27.04.2008 - 13:30
Message #2


ça marque un quai
***

Groupe : Membres
Messages : 3125
Inscrit : 09.01.08 - 21:10
Lieu : Lille
Membre n° 19317




Rha très bonne initiative Garik !

J'suis un grand fan de Las Vegas Parano et de The Big Lebowski.
J'me suis jamais trop penché sur ce "genre" cinématographique; toutes les nouvelles découvertes seront les bienvenus !

Ah oui tiens. Il y a un film dont on me parle souvent: Crash de (David ?) Cronenberg. J'ai regardé 5min, l'ambiance m'a parue vachement glauque et les scènes de copulation ont l'air plus que nombreuses.

J'ai jamais pris le temps, ni eu le gout de le regarder donc si vous connaissez ce film, vos critiques m'intéressent.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gaou-Guinou
posté 27.04.2008 - 13:30
Message #3


Cheval de Troie du Capitalisme
****

Groupe : Membres
Messages : 20548
Inscrit : 07.04.04 - 14:00
Lieu : Paris 20-1
Membre n° 408




ichi the killer
Go to the top of the page
 
+Quote Post
VaZKeizH
posté 27.04.2008 - 13:42
Message #4


Cuir Moustache
***

Groupe : Membres
Messages : 3744
Inscrit : 26.07.07 - 13:51
Lieu : BZH country
Membre n° 17489




Dans les années 70 il y a eu ce qu'on appelait les midnight movies, appelé ainsi car ils étaient diffusés dans les salles aux environ de minuit (qui l'eut cru ?) pour un public jeune et défoncé. Les films étaient en général complètement barrés et les réalisateurs pouvaient complètement se lâcher.

On peut citer en vrac :

- Fando y Lis, El Topo, The holy Mountain de Alejandro Jodorowsky. Des films tournant autour des thèmes de la quête de soi, des voyages initiatiques, du sacré, du tarot, et des nains manchots et culs de jattes.
- The Rocky Horror Picture Show. Comédie musicale culte complètement folle avec un jeune couple américain qui se retrouve dans un chateau rempli de vampires gays et dont le maitre des lieux (transsexuel) se prend pour le docteur Frankenstein.
- Multiple Maniacs (que je n'ai pas encore vu), Pink Flamingos, de John Waters. Le second traite d'une "femme" revendiquant fièrement le titre de personne la plus crade de la Terre. Le film montre de la scatophagie (réelle !), des pervers de tous poils, du sexe incestueux, du viol, tout ça dans une ambiance joyeuse et délurée.

Ce message a été modifié par VaZKeizH - 27.04.2008 - 13:43.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gaou-Guinou
posté 27.04.2008 - 13:48
Message #5


Cheval de Troie du Capitalisme
****

Groupe : Membres
Messages : 20548
Inscrit : 07.04.04 - 14:00
Lieu : Paris 20-1
Membre n° 408




the rocky horror picture show c'est juste genial
Go to the top of the page
 
+Quote Post
KilmĂĽ
posté 27.04.2008 - 14:01
Message #6


ça marque un quai
***

Groupe : Membres
Messages : 3125
Inscrit : 09.01.08 - 21:10
Lieu : Lille
Membre n° 19317




Rho ça à l'air génial ce que tu proposes VaZKeizH ! j'vais me pencher la dessus.

@ Gaou: ichi the killer; tu pourrais développer un peu ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 27.04.2008 - 14:12
Message #7


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Rocky Horror Picture Show c'est mythique, ouais.. =)

Sinon des films de Jodorowsky j'ai que les deux premiers et je dois dire que Fando Y Lis m'a déçu (gonflé même), les symboles utilisés sont ptet plus discrets que dans El Topo (et d'après ce que j'ai compris, que dans La Montagne Sacrée aussi) mais le rythme est chiant, pas juste lent mais chiant.

Pour ce qui est de Crash, c'est un film qui avait vraiment fait scandale en recevant un prix à Cannes (me semble-t-il) et beaucoup de gens avaient taxé ça de snobisme, ce qui est sûrement un peu vrai. Cela dit, ça reste très bon dans l'imagerie Cronenberg, avec cette association de mécanique et d'organique : ici il s'agit d'attirance sexuelle pour les voitures et les accidents qui y sont liés, ce qui donne lieu à des scènes (et dialogues) très ambigus à ce propos. L'image, les plans, rendent particulièrement bien cet aspect-là de l'histoire.

Après y a des tas de réalisateur qui se sont "spécialisés" dans les films barges, en particulier des Japonais (je m'y attarderai ptet plus tard), du coup y a vraiment de quoi remplir ce joli topic.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
KilmĂĽ
posté 27.04.2008 - 14:36
Message #8


ça marque un quai
***

Groupe : Membres
Messages : 3125
Inscrit : 09.01.08 - 21:10
Lieu : Lille
Membre n° 19317




Merci pour le p'tit topo sur Crash.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
VaZKeizH
posté 27.04.2008 - 14:46
Message #9


Cuir Moustache
***

Groupe : Membres
Messages : 3744
Inscrit : 26.07.07 - 13:51
Lieu : BZH country
Membre n° 17489




Ichi the killer c'est un Takashi Miike c'est ça ?

Je n'ai vu que Ôdishon (a.k.a Audition) de ce réalisateur, qui est d'ailleurs bien spécial dans son genre et que j'avais pas mal apprécié. Je crois que je m'en vais étendre mes recherches sur ce gars d'ici peu.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
SlayHunter
posté 27.04.2008 - 15:03
Message #10


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1905
Inscrit : 17.06.06 - 21:17
Lieu : Chambourcy!
Membre n° 10463




+1 pour Ichi the Killer. C'est un énorme délire tout en restant très réussi pour ce qui est des critères plus "conventionnels" (photographie, etc...).
Tant qu'on parle de Takashi Miike on peut aussi citer Audition qui a clairement été réalisé dans la volonté de choquer (le rythme est lent pendant les trois quarts du film pour mieux nous envoyer la dernière scène dans la tronche, j'ai particulièrement aimé ^^)
Bien sûr y a El Topo avec son lot de symboles barrés mais qui rentre dans cette catégorie aussi parce que c'est l'histoire d'une quête intérieure, ce qui contraste vachement avec la grande violence du film et appuie l'ambiance tarée.

Sinon j'avais entendu parler d'un film de Cronenberg dans lequel un mec tombe sur une chaîne de télévision qui retransmet des sévices en tout genre. Quelqu'un en connaît le titre ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 27.04.2008 - 15:10
Message #11


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




dans la filmo de Miike ya la trilogie Dead or alive: 3 films de malades, quand mĂŞme.

Puis John landis et son hamburger film sandwich: pleins de scénettes totalement loufoques. Un film de référence, puisque le principe a été reprit par toutes les troupes de comiques: les nuls, les inconnus, pi plein d'autres. Ce film mérite d'être vu.

Taxidermie: un film hongrois, racontant l'histoire de trois générations d'un même famille. Barge bien entendu. A voir aussi, car c'est barjo, bien foutu et dès fois un peu gerbant.

Pi les films des Monty Python: Sacré Graal et le sens de la vie: deux films barjo, le sens de la vie même plus.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Gaou-Guinou
posté 27.04.2008 - 15:26
Message #12


Cheval de Troie du Capitalisme
****

Groupe : Membres
Messages : 20548
Inscrit : 07.04.04 - 14:00
Lieu : Paris 20-1
Membre n° 408




CITATION(SlayHunter @ 27.04.2008 - 16:03) *
Sinon j'avais entendu parler d'un film de Cronenberg dans lequel un mec tombe sur une chaîne de télévision qui retransmet des sévices en tout genre. Quelqu'un en connaît le titre ?



Videodrome



Sinon ichi the killer c'est un film de Miike oui, le fou filmant japonais qui tourne en moyenne 5 films par ans.
La c'est l'histoire du Boss Anjo, chef de gang yakuza, qui disparait. Son lieutenant Kakihara part à sa recherche et decouvre qu'il aurait été tué par Ichi, un tueur brutal et sadique.
En realité, Kakihara cherche à tout prix à retrouver le boss car seul lui arrive à lui infliger la douleur qui le mene à l'orgasme (oui, Kakihara est masochiste)...et ichi est un jeune homme à moitié autiste, traumatisé par le viol collectif auquel il a assisté dans son enfance. Il est manipulé par un vieux bonhomme qui le persuade que les hommes qu'il le fait tuer sont les brutes qui le maltraitaient à l'ecole et qui ont violé la jeune fille.


bref un joli cocktail sanglant, sexuel, sadique, brutal....un gros délire trash et gore ou l'exces permanent provoque souvent un fou rire (jaune)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
buckfutter
posté 27.04.2008 - 16:47
Message #13


Rock Star
***

Groupe : Membres
Messages : 2760
Inscrit : 08.05.05 - 11:33
Lieu : Paris
Membre n° 4248




Candy de Christian Marquand, une version erotico-nanar de Candide. Pour simplifier, Candy, une jeune ingenue, se fait sauter par tous ceux qu'elle rencontre. Ce que j'aime dans ce film, c'est qu'il demontre qu'un acteur n'est qu'un acteur. Meme si il est starifie, c'est pas lui qui fait la qualite du film.
Au casting: Marlon Brando, James Coburn, Walter Matthau, Richard Burton, John Huston, Charles Aznavour, Ringo Starr.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Garik
posté 27.04.2008 - 17:51
Message #14


Man²
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 8958
Inscrit : 01.11.04 - 15:40
Lieu : Gnon.avi
Membre n° 1869




CITATION(buckfutter @ 27.04.2008 - 17:47) *
Candy de Christian Marquand, une version erotico-nanar de Candide. Pour simplifier, Candy, une jeune ingenue, se fait sauter par tous ceux qu'elle rencontre. Ce que j'aime dans ce film, c'est qu'il demontre qu'un acteur n'est qu'un acteur. Meme si il est starifie, c'est pas lui qui fait la qualite du film.
Au casting: Marlon Brando, James Coburn, Walter Matthau, Richard Burton, John Huston, Charles Aznavour,Ringo Starr.


C'est une blague ?

Sinon je remarque takeshis' n'a pas fait tilter grand monde donc je me lance :

Takeshis' est ,comme son nom l'indique, un film sur Takeshi Kitano. Mais de et avec taskeshi kitano.

Le film présente deux personnages : Beat Takeshi ( kitano lui-même ) et Mr.Kitano ( joué aussi par kitano) , un gérant de superette désinvolte et triste qui tente desespérement de devenir acteur malgré ses pitoyables performances, poussé par sa ressemblance avec Beatk Takeshi's.

Les deux personnages se rencontrent au début du film , pour ensuite suivre Mr.Kitano , loser pathétique et à partir de là c'est le bordel. La narration se meut en une narration en poupée russe : on passe de la réalité aux rêves et fantasmes de réussite ou vengeur de Mr.Kitano et aux rêves qu'il fait dans ses rêves ,mais on ne s'en rend compte que lorsqu'on revient à la réalité. Au bout d'un moment , on croit être revenu à la réalité pour de bon mais le film devient encore plus surréaliste , sans qu'il y ai de retour à la réalité.
Dans ce film , tout les personnages ont deux facettes : l'entourage de beat takeshi ( pour la plupart ses employés ) sur lequel il l'ascendant se transpose dans le monde Mr.Kitano où là c'est eux qui ont l'ascendant. Tout s'inverse dans ce film en 3 fois : quand on est avec Beat Takeshi, au moment où on passe Beat Takeshi à Mr.Kitano et quand Mr Kitano se venge ( à partir de ce moment c'est vraiment un bordel monstre et surréaliste).

Ce film a un potentiel de scènes folle et parfois psyché qui sont vraiment unique , et à des moments s'ajuste des scènes reprenant quelques motifs du film mais qui n'ont absolument rien à voir avec l'intrigue. Un vrai film de fou à voir.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 27.04.2008 - 18:43
Message #15


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




d'une manière générale, les films de Takeshi Kitano sont barjes: ya qu'a voir Violent cop
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 27.04.2008 - 19:01
Message #16


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Mouais j'aurais pas cité Takeshi Kitano comme représentant du ciné barge (exception faite de Takeshi's qui en tient une sacrée couche^^), y a d'autres Japonais qui endossent beaucoup mieux dans ce rôle à commencer par Miike..

Sinon je plussoie Taxidermie, les films hongrois s'exportent très mal mais ils sont souvent pas mauvais du tout..

Et le chef-d'oeuvre super barge de Cronenberg, c'est Naked Lunch point barre. =)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 27.04.2008 - 19:05
Message #17


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




je le cite pas en représentant du barje, mais grosso modo, ses films ont tous un côté barje.

Si tu as d'autres films hongrois, je prends.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 27.04.2008 - 19:09
Message #18


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Bah le film hongrois que je conseille un peu à tout le monde, c'est Werckmeister Harmoniak de Béla Tarr, un film très lent en noir et blanc (donc un film de gros snob qui pue du cul mais j'assume) basé sur la venue d'une baleine dans un village hongrois. J'en dis pas plus, mais ça parle aussi musicologie d'où le titre.

Pour l'anecdote, Béla Tarr a aussi réalisé Satantango, film qui dure 7h30 et une version de McBeth constituée de deux plans (un de 5mn et un de 67mn)..^^

Ce message a été modifié par yoda_superstar - 27.04.2008 - 19:12.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 27.04.2008 - 19:13
Message #19


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : bĂ©thune
Membre n° 11916




je note. ta description me donne envie.

un films barje, plus "horreur", marrant: the devil's reject de Rob Zombie. un concentré des films d'horreur 70/80'. Humour grinçant, psycho de taré, musique au poil: bref, jouissance
Go to the top of the page
 
+Quote Post
VaZKeizH
posté 27.04.2008 - 20:30
Message #20


Cuir Moustache
***

Groupe : Membres
Messages : 3744
Inscrit : 26.07.07 - 13:51
Lieu : BZH country
Membre n° 17489




Werckmeister Harmoniak ça n'avait pas valu un screenshot qui avait duré un mois ?

Sinon la mule est lancée au galop là.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

4 Pages V   1 2 3 > » 
Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 24.10.19 - 00:22


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting