IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Du Son Aux √©motions, topic branlette c√©r√©brale pour passer le temps
Persona
posté 21.12.2009 - 10:19
Message #1


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




Je profite d'avoir du temps et rien d'autre de bien intéressant à faire pour poser une question à la cantonade qui me trotte dans la tête depuis un moment. je précise que j'ai jamais rien lu ni entendu sur le sujet qui puisse vraiment m'éclairer, et que j'avais un peu la flemme de me documenter sur le sujet, donc j'ai aucune idée de ce qui a pu être dit et débattu sur la question.

Question qui est: Comme ce fait-il que la musique, du simple son, nous fasse ressentir des émotions, et qui plus est, souvent plus intensément qu'avec une histoire (quelque soit le support) ou des images (là encore tout support confondu) mettant en scène des situations généralement plus concrètes, avec des personnages doués de sentiments, qui peuvent donc nous transmettre leur, ou des émotions?


J'ai une petite id√©e sur la question, qui est assez tordue mais que j'aime bien, parce qu'elle me convainc et me pla√ģt. Je pense que la musique, contrairement aux exemples sus-cit√©s, ne repr√©sente pas les √©motions, ni ne les met en sc√®ne, mais les recr√©√© (ou les "mat√©rialise" si on veut) carr√©ment. En fait, je me demande si les compositions et les sons en eux-m√™me ne rappellent pas des "situations types" auxquelles sont intrins√®quement li√©es des √©motions.

par exemple, un brutal death lourd, rapide, et chaud en riffs et blasts assez simples et rentre-dedans (sans parler des hurlement, c'est humain et spontan√© donc naturellement communicatif) va nous cette impression qu'on a d'√™tre poss√©d√© par une machine de guerre quand on est √©nerv√©; ou au contraire, des riffs sanglotant, allong√©s et pas mal r√©p√©titifs d'un BM d√©pressif fa√ßon Melencolia Estatica va plut√īt √©veiller en nous la sensation d'entre des pleurs, peut-√™tre nos propres pleures.

Ce qui du coup fait appel et donc d√©pend de notre v√©cu personnel (notre "conditionnement culturel" inclus, tant pour les musiques qui nous on marqu√©s ou berc√©es que pour l'influence de l'opinion de notre entourage sur notre vision des choses), de notre sensibilit√©, notre temp√©rament, ce genre de choses inscrites voire enfouies au fond de nous. C'est ce qui ferait, √©galement, que la musique nous touche g√©n√©ralement plus directement que les autres domaines artistiques, mais que nos go√Ľts sont g√©n√©ralement plus √©troits, ou du moins plus durs √† √©largir. En fin ce compte, des adjectifs qui peuvent para√ģtre un peu trop imag√©s ou p√©dants (chaud, sombre, sanglotant, lumineux, cottoneux, monstueux, sensuel, √©nerv√©, fatigu√©, bovin, etc..) toucheraient un point plus profond qu'il n'y para√ģt, puisqu'il s'agirait des "situations types" ou sensations un peu maladroitement nomm√©es plus haut.


Bon, bien s√Ľr, c'est qu'une hypoth√®se, qui va peut-√™tre vous para√ģtre mal ou pas assez d√©velopp√©, mais toujours est-il que j'affirme rien, je suppose. Maintenant j'ai plus rien √† dire, j'attends vos r√©ponses
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bacteries
posté 21.12.2009 - 10:27
Message #2


Administrator
****

Groupe : Administrateurs
Messages : 19346
Inscrit : --
Lieu : Nantes
Membre n° 1




Il me semble que c'est scientifiquement prouvé, les sons (et odeurs, images, ...) font appels a des sensations connues, et marchent par association "d'idées".
Je me souviens avoir vu des exp√©rience o√Ļ tu voyais quelqu'un soumis √† un stimuli audio ou olfactif et voir les zones de son cerveau qui entrez en jeu, et on voit que des zones li√©es au visuel ou aux √©motions √©taient activent.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 21.12.2009 - 10:34
Message #3


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : b√©thune
Membre n° 11916




Une illustration connue est le vin. Les odeurs, les go√Ľts vont faire appel √† nos souvenirs olfactifs, du palais, etc..
J'illustre le propos de Bact en fait.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Persona
posté 21.12.2009 - 10:35
Message #4


Star nationale
***

Groupe : Membres
Messages : 1495
Inscrit : 25.06.09 - 17:10
Membre n° 23759




arf j'ai bien fait de préciser que je m'étais pas documenté du tout avant de poster

merci de l'info, au moins mnt je sais que j'√©tais pas totalement √† c√īt√© de la plaque
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Pentacle
posté 21.12.2009 - 11:31
Message #5


‚ô™‚ôę‚ô™‚ô™‚ôę‚ôę‚ô™‚ô™
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 13515
Inscrit : 09.10.06 - 17:22
Lieu : Brest / Rennes
Membre n° 12294




Question intéressante sur laquelle les philosophes de l'Antiquité s'étaient déjà penchés dessus. Ce questionnement sur l'art est à rapprocher des notions de Mimesis (le fait de copier la nature) et de Catharsis, les deux étant souvent liées. Un type sur son blog l'explique mieux que moi, si ça t'intéresse :
http://jmomusique.skynetblogs.be/post/7427...is-et-catharsis
Un autre axe de réflexion qui dans le fond rejoint ce que vous dites.'
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chain
posté 21.12.2009 - 11:35
Message #6


En cours de fossilisation
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 17897
Inscrit : 25.10.03 - 13:17
Lieu : Quenelle Rock City
Membre n° 91




Sujet sur lequel on débat depuis plus d'un siècle haha, avec plus ou moins de succès.

J'ai des idées là dessus aussi, ça tourne autour du metal évidemment, quand j'aurais pas la flemme je posterai ça là.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
raikage
posté 21.12.2009 - 12:34
Message #7


le jeune sage^^
***

Groupe : Membres
Messages : 7845
Inscrit : 18.08.07 - 18:01
Lieu : Localisation.
Membre n° 17808




CITATION(mich @ 21.12.2009 - 10:34) *
Une illustration connue est le vin. Les odeurs, les go√Ľts vont faire appel √† nos souvenirs olfactifs, du palais, etc..
J'illustre le propos de Bact en fait.

Un peu comme la madeleine de Proust ?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
mich
posté 21.12.2009 - 12:38
Message #8


Olen Jumala
****

Groupe : Membres
Messages : 12072
Inscrit : 16.09.06 - 14:00
Lieu : b√©thune
Membre n° 11916




Pas vraiment, je me suis mal exprim√©. On poss√®de une sorte de base de donn√©es des odeurs, go√Ľts, etc dans le cerveau et dans l'exemple du vin, quand on va le sentir, on va chercher dans cette BdD pour trouver ce qui se rapproche de ce que l'on sent. Je n'aurais pas d√Ľ employer le mot souvenir.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Achille
posté 22.12.2009 - 14:15
Message #9


The Inverted Fish
***

Groupe : Membres
Messages : 9266
Inscrit : 15.10.03 - 12:55
Lieu : Cambrai
Membre n° 47




Voilà à peu près ce que je sais d'après mes cours de psycho et mes lectures personnelles:


Dans le cerveau, les émotions sont reliés, entre autres, à une région appelée Amygdale (c'est pas dans la gorge pinch.gif mais ça a le même nom), elle même proche anatomiquement de l'Hippocampe, principal centre de la mémoire. Quand un stimulus arrive (sonore, visuel, tactile, gustatif, olfactif, seuls ou plusieurs à la fois), il est "codé" en mémoire (par un processus encore méconnu concrètement), et l'amygdale "colore" émotionnellement ce nouveau souvenir, avec des émotions de base, par exemple la peur, la tristesse, joie, dégout, etc, et aussi par leur subtile combinaison (intensité, relation entre type d'émotion) des émotions secondaires (pour comprendre, un schéma: http://en.wikipedia.org/wiki/File:Plutchik...of_Emotions.png)

(et aussi:http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychologie_d...s_.C3.A9motions)


Bref, nos souvenirs sont contenus dans ce qu'on appelle une m√©moire √©motionnelle. Imaginez sch√©matiquement un gigantesque r√©seau de noeuds o√Ļ tout vos souvenirs de toutes sortes sont li√©s, non seulement entre eux (par exemple, des images qui √©voquent un m√™me concept, des mots qui sont d'une famille s√©mantique comme Chien et chat, des visages qui se ressemblent, etc etc etc), mais aussi √† des sch√©mas √©motionnels particuliers. Ainsi, si vous avez eu, au cours de votre vie, tr√®s tr√®s peur d'une girafe, la girafe (son concept, son image, le mot et tout ce qui s'y rapporte) sera li√© de fa√ßon plus ou moins forte √† l'√©motion "peur" (√ßa d√©pend de l'intensit√© de la peur ressentie √† la base). C'est un exemple concon en fait, parce que si on r√©fl√©chit c'est infiniment plus compliqu√©, mais dans le principe c'est √† peu pr√®s √ßa.

J'en viens enfin à la musique. Elle est un stimulus auditif complexe, qui elle même pourra "activer" dans le réseau des noeuds émotionnels divers, ceux ci étant variables selon la personne et son vécu. Ainsi on ressent diverses émotions en écoutant du Brootal ou du BM suicidaire, ceux ci n'évoquant pas les mêmes images, souvenirs, concepts et autres dizaines, centaines d'éléments reliés.
La musique n'est donc dans ce syst√®me pas diff√©rente de la vision d'un tableau ou de la saveur d'un vin, c'est un stimulus comme un autre. Mais il est √©vident qu'un sommelier par exemple, avec un sens du go√Ľt entrain√©, aura plus de "connexions" d√©velopp√©es par rapport au go√Ľt. Et ici, on est beaucoup √† √©couter beaucoup de musique, ainsi on est plus "habitu√©s" et on y associe peut √™tre plus d'√©motions, plus d'images etc...

Mon explication est évidemment super incomplète, le sujet étant d'une complexité ahurissante^^

Ce message a été modifié par Achille - 22.12.2009 - 14:18.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
NobrainNobrain
posté 23.12.2009 - 16:28
Message #10


Sécu
*

Groupe : Membres
Messages : 10
Inscrit : 17.07.09 - 23:50
Lieu : villeneuve d'ascq
Membre n° 23890




CITATION(Achille @ 22.12.2009 - 14:15) *
C'est un exemple concon en fait, parce que si on réfléchit c'est infiniment plus compliqué


non, c'est surtout l'idée d'avoir peur de girafes qui est concon biggrin.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 23.10.20 - 03:37


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting