IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

> Deathspell Omega - Fas - Ite, Maledicti, In Ignem Aeternum, bah ouais qud m√™me
Manumal
posté 04.08.2007 - 15:09
Message #1


(((:FEAAAR:)))
***

Groupe : Membres
Messages : 9728
Inscrit : 15.05.05 - 17:07
Lieu : Alsace
Membre n° 4367






Je préviens, ceci n'est pas une chro, juste le commentaire que je viens de laché sur l'album sur la page métalorgie du groupe, c'est juste dans l'idée de laisser une page à ceux qui voudraient donner leur avis sur le disque (d'ailleurs j'ai pas encore vu de chro sur des sites Fr, chelou personne n'a du pigé le disque llol )

Deathspell Omega - Fas - Ite, Maledicti, In Ignem Aeternum

Nouvelle offrande pour DSO une des grosses r√©f√©rences exer√ßant un black metal (fran√ßais mais largement reconnu au del√† de nos fronti√®res) sophistiqu√©, original et dissonant, avec BAN Notamment. Apr√®s les chef d'oeuvres qu'√©taient Si... et K√©n√īse ce nouvel opus √©tait forc√©ment tr√®s attendu, d'autant plus que la pochette; premier morceau de Fas.. √† √™tre d√©voil√©; faisait d√©j√† baver les amateurs.
Moultes √©coutes au compteur, plus de doutes possible DSO a certainement lach√© son disque le plus difficile d'acc√®s, v√©ritablement capricieux, (les autres aussi bien s√Ľr mais en ce qui me concerne leur d√©couverte me faisait simplement l'effet d'une √©norme baffe et j'en √©tais directement conquis).
Plus difficile d'accès, ouais, plus violent, plus technique,plus saccadé(les alternances passages calmes et violents sont vraiment brutaux!)
Leur Diabolus Absconditus sur le split sorti en 2005 est en fait un bon exercice de 20minutes avant d'affronter ce LP, avec quelques riffs annonçant une certaine couleur.
Mais dans FAS on est encore plus loin, dans leur style et dans l'idée qu'on peut se faire du black metal, impossible de ne pas constater que DSO est en mouvement et évolue,dans une sorte de black metal devenu hallucinant de technicité. Oubliés les riffs typiques "bm" qui étaient encore bien présents non, dans FAS on fait vraiment place à la complexité et le riffing devient un véritable labyrinthe tout en étant lancé à toute vitesse.
Il est clair et net que le tout devient moins "accessible",(les Meshuggah et autres Psyopus en sont des exemples) et peut être moins directement accrocheur car réellement brutalisant lors des divers assauts les plus violents les uns que les autres (les divers blasts aident pas mal), mais après quelques écoutes actives (l'album demande vraiment toute votre attention, et ouais quand je disais "capricieux") le disque livrera vraiment sa substance et les petits détails, petites dissonances etc deviendrons aussi jouissifs que par les opus précédents.
D'ailleurs à force de parler de technicité brutalebrutalisante & co il ne faut pas oublier les multiples "aérations" géniales qui sont une des marques de fabriques de DSO, les mélodies plus atmospheriques, à la fois posées et dissonantes sont toujours de la partie, miam.
A présent j'apprécie vraiment l'album à sa juste valeur et je m'étonne plus à l'écouter fréquemment (ouais parce qu'au début j'étais tout de même un peu déçu mais pourtant et bizarrement je l'écoutais quand même bien souvent).
Et petite déception : vers 46 minutes j'aurais apprécié d'avantage ^^
Pour finir mention spéciale à la production de la galette, le son est vraiment à la hauteur, mention spéciale également au packaging du vinyl vraiment somptueux.

Pour la peine je met facilement un 17.

(jparle pas en particulier des morceaux vu que avec le vinyl j'écoute vraiment ça en bloc pour ainsi dire et jsais pas toujours quel morceau j'écoute ^^)

Go to the top of the page
 
+Quote Post

Les messages de ce sujet


Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 25.09.20 - 06:50


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting