IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> microsoft longhorn/palladium, a lire ABSOLUMENT
ZeuGmA
posté 24.07.2004 - 20:02
Message #1


On est pas la pour discuter !
***

Groupe : Membres
Messages : 2520
Inscrit : 29.11.03 - 05:05
Lieu : Bordeaux
Membre n° 187




lisez ca absolument...il faut que vous soyez au courant...c'est tres long mais c'est de la plus haute importance...vous ne direz pas que vous n'avez pas ete prevenus !!






-={ Palladium Project (By Microsoft) }=-




C'est Quoi ?

Palladium est un des projets de Microsoft dans sa conquĂŞte du monde... lol, Non peut ĂŞtre pas Ă  ce point lĂ  mais pas loin !
Les points "forts" de palladium: sécurité maximum pour les utilisateurs (c'est bien ça !) mais c'est de la sécurité Microsoft.... donc Microsoft contrôle tous les documents, les données, et tellement d'autres choses... (c'est moins bien ça lol)


En Clair :

Cette article est la traduction des forums de Microsoft que nous avons trouvé sur un site Français, et les commentaires sont de ce même site.
Nous avons eu l'accord de l'auteur pour la diffusion.


Projet Palladium :

Certes c'est long mais lisez svp c´est vraiment grave, Deviantart.com publie dans ses forums un post au contenu terrifiant.
Signé warpbackspin, il revient avec beaucoup de précisions sur l´annonce faite par Microsoft, concernant ses projets de déploiement de la technologie nommée Palladium. Je vous conseille de le lire avec attention, pour ne pas dire après que vous n´étiez pas au courant.

Je vous en livre la traduction telle quelle. Bon courage, et pas de violence, s´il vous plaît.

"Désolé, il fallait que je poste cela, car c´est pratiquement la chose la plus dégoûtante que j´aie jamais entendue. J´ai lu dessus toute la semaine, et maintenant que j´ai du temps, j´ai pensé que je pouvais écrire quelque chose là-dessus, de façon à ce que tous ceux qui ne lisent pas The Register ou SlashDot puisse entendre parler du dernier projet de la Bête. J´ai pensé que cela était probablement le forum le plus adapté, dans la mesure où cela concerne n´importe qui utilisant un ordinateur, mais sentez-vous libres de le mettre ailleurs. Je voulais juste qu´une partie de cela fusse connu par les masses.

Et pour ceux qui s´effrayent de longues contributions : ignorez celle-ci, mais à votre péril. J´aimerais aussi lire vos réactions sur cela.

Plus tôt dans la semaine, Microsoft a esquissé ses plans pour sa prochaine génération de systèmes d´exploitation, nom de code Longhorn / Palladium. Parmi toutes les spécifications qu´ils cherchent à vendre, se trouvaient les fonctions de "réseau sécurisé" offertes par l´OS.

Premièrement :

Microsoft prévoit d´implémenter Palladium DRM (Digital Rights Management) sur une puce hadware, initialement implantée sur la carte mère, mais plus tard intégrée au processeur, et utilisant des flux de cryptage matériels. Le but est d´associer un drapeau à chaque fichier sur l´ordinateur, avec une signature numérique informant un serveur distant de sa nature. Si ce fichier est inautorisé, le serveur distant ordonneraà votre ordinateur de ne pas vous laisser l´ouvrir.

À la base, il s´agit d´une tentative pour mettre un terme à l´échange de MP3 et de warez.

Deuxièmement :

Avant qu´une application puisse se lancer, elle aussi devra se faire "vérifier" par un autre serveur. Si le code du programme ne correspond à aucun des codes authentifiés, l´ordinateur en refusera l´exécution. Cela, à nouveau, est fait pour empêcher votre ordinateur d´exécuter des applications "inautorisées" - qui pourraient être du warez, ou bien juste un freeware astucieux dont les auteurs ne peuvent pas payer la certification. Microsoft sera en mesure de contrôler précisément ce qui peut ou non tourner sur votre ordinateur.

Troisièmement :

Comme la plupart d´entre vous le savent, Microsoft a recours à une stratégie qui consiste à rendre leur logiciel délibérément obsolète - compatibilité ascendante mais pas descendante. Avec les lois de la DMCA, il sera bientôt interdit d´essayer de développer un produit logiciel compatible avec les types de fichiers issus d´un autre programme (par exemple, pensez aux nombreuses applications bureautiques pour Linux qui ont obtenu quelque succès en traduisant leurs formats de fichiers abscons). Cela a pour effet de tuer toute concurrence dans l´oeuf - dans la mesure ou vous n´êtes pas autorisé à rendre votre nouveau produit compatible avec les autres, personne ne l´utilisera. Et finalement, les gens cesseront d´utiliser des logiciels alternatifs, puisque personne ne pourra relire leurs documents. Le monde entier n´aura plus qu´un choix pour le logiciel - Microsoft.

Quatrièmement :

Palladium va efficacement interdire le logiciel gratuit, pas seulement le logiciel gratuit pour Windows, mais aussi pour Linux, Mac, en fait tout ordinateur fondé sur une carte-mère équipée de Palladium. Pourquoi ? Pour autoriser le programme à tourner sur une machine Palladium, vous aurez à payer pour que votre code soit certifié "sûr" par le service d´authentification du logiciel de Microsoft. Et quel esprit sensé ira payer pour un code sur lequel il aura travaillé des heures ? Ça ne vaudrait vraiment pas la peine.

Les choses deviennent pires quand elles en arrivent aux projets open source, comme Linux et BSD. Ceux d´entre vous qui connaissent savent que les projets open source sont créés par des développeurs indépendants tout autour du globe, qui font des programmes dans leur temps libre et les donnent au reste du monde gratuitement. Beaucoup d´entre eux livrent le code même librement, de façon à ce que, si vous le souhaitez, vous puissiez changer le programme (par exemple pour corriger des bugs, ajouter des fonctionnalités, etc.). Ce serait déjà suffisamment grave que le propriétaire ait à payer des frais de certification. Mais CHAQUE MODIFICATION apportée au code source demandera un nouveau certificat séparé. Ceux qui utilisent Linux savent que tant de choses sont mises à jour si rapidement que c´est non seulement peu pratique, mais coûterait aux développeurs open source des millions de Dollars. Argent qu´ils n´ont évidemment pas, et Microsoft le sait.

Cinquièmement :

Le "réseau sécurisé". C´est ce qui fait vraiment pencher la balance en faveur de Palladium. Tout d´abord, ils vont le faire de telle façon qu´il sera possible de le contourner au niveau matériel. Mais c´est conçu de manière à ce que, si vous essayez de vous connecter à un serveur web Palladium, vous ne le pourrez pas. Les machines Palladium seront capables de communiquer uniquement avec d´autres machines Palladium, et les machines non-Palladium ne pourront le faire avec aucune machine Palladium. À partir de là, si Palladium atteint la masse critique, il y aura des milliers de gens dans le monde qui seront incapables d´accéder à l´internet, ou même travailler sur un réseau avec des machines Palladium, d´où leur obligation de se "mettre à jour" en machines Palladium.

Sixièmement :

Ainsi que je l´ai pensé en premier lieu : quel est le problème, cela ne s´appliquera qu´aux machines basées sur une architecture x86 (notamment équipées de puces Athlon et Pentium, dans la mesure où seuls AMD et Intel se sont engagés pour l´instant). donc, je pourrais essayer une autre architecture hardware : comme Mac/PPC, ou le Sparc de Sun, ou toute sorte de processeur. Mais j´ai alors compris que même si je faisais ainsi, je ne pourrais accéder au "réseau Palladium", qui pourrait inclure la totalité d´internet si le concept fait suffisamment son chemin. Ce qui fait que vous, tous les Mac users seraient effectivement verrouillés ; vous aussi devriez adopter une machine Palladium si vous voulez que votre ordinateur puisse faire quoi que ce soit.

Septièmement :

Palladium va permettre que vos documents puissent être contrôlés à distance. Non, ce n´est pas une plaisanterie. Si Microsoft juge que vous utilisez une version trop vieille d´Office, tout ce qu´ils ont à faire, c´est d´envoyer un message à votre ordinateur, et il ne sera plus capable de lire aucun de vos documents créés par cette application. Encore plus sinistre est le fait que si Microsoft juge que n´importe lequel des documents sur votre machine les dérange (cela pourrait être du porno, ou bien un simple document contenant de l´information DeCSS ou anti-Palladium), ils peuvent simplement l´effacer ou l´altérer, non seulement sur votre PC, mais sur toute autre machine Palladium sur le réseau. Cela fait remarquablement penser au "Ministère de la Vérité" du "1984" de George Orwell, dans lequel le gouvernement truque en permanence l´information, passée et actuelle, pour le pays entier, afin d´apparaître comme "correct" en toute circonstance.

Si Palladium se répand suffisamment, ce sera la mort de l´internet tel que nous le connaissons à présent. Plutôt que d´être contrôlé par nous, il le sera par Microsoft, et vous n´aurez d´autre choix que de faire exactement ce qu´ils disent.

Voilà pourquoi je tiens à dire cela au plus de gens possible avant que l´idée n´en devienne populaire, et que M$ s´arrange pour nous faire croire qu´il s´agit là de la meilleure chose depuis l´invention du pain tranché."

Dans la Presse

Dans la presse: Bon y'a que 2 articles, (si vous en avez vu d'autres envoyez nous la liste).

PC Team n°85, Décembre 2002 & "Windows NT6 pour 2004.

Windows XP est aujourd'hui bien installé chez les utilisateurs, et les derniers réfractaires franchissent tous le pas un par un. C'est le moment pour Microsoft de commencer à penser sérieusement à l'après XP (et pour nous, d'effectuer un petit récapitulatif des rumeurs le concernant). En réalité, avant même que Whistler, alias Windows XP, ne fasse sa sortie sous les sifflets d'un public plus que circonspect, le nom de Longhorn circulait déjà dans les forums les mieux informés.
Au début de l'année, on pouvait même trouver sur une poignée de sites quelques images supposées illustrer la nouvelle interface de l'OS 2004 de Microsoft (nous vous en offrons un florilège dans ces pages).
Malheureusement, il ne s'agit au mieux que d'un prototype d'interface issu des laboratoires Redmond et en aucun cas d'un projet sérieux. Les rumeurs concernant l'inclusion d'une interface tridimensionnelle sont également infondées, le coût en ressources et la probable perte en ergonomie seraient tropimportants.

Au revoir NTFS
Mais alors, que trouvera-t-on dans Windows à la fin 2004 ? Tout d'abord, Microsoft envisagerait de remplacer les actuels systèmes de fichiers (NTFS et FAT32) par un seul et unique, unifié et surtout très novateur. Celui-ci reposerait sur une version encore à venir de SQL Server. L'objectif est donc ici de parvenir à rassembler toutes les données sous une même architecture : les fichiers stockés sur le disque dur, les bases de données (SQL Server, donc), les courriers (Exchange) ainsi que l'Active Directory.L'autre chantier réside dans le "Multimédia". Windows XP avait inauguré un système de gravure de CD, certes assez limité, mais plutôt simple d'accès.
C'est tout naturellement que l'objectif pour Longhorn s'incarne dans le support des DVD (reste à savoir qui du DVD-R et DVD+R l'emportera. Dans le même genre d'idées, Windows Movie Maker devrait profiter du lifting général pour se refaire une beauté. La brique de base ne serait plus la première mouture, aujourd'hui offerte par XP, mais Microsoft Producer, un produit autrement plus complet et professionnel. Logiquement, Windows Media Player Devrait également être de la fête, mais aucune information sérieuse n'a encore filtré à son sujet.

Automatique
Une fonctionnalité, pourtant fort décriée dans nos contrées, devrait être l'une des principales bénéficiaires de ce changement de version. Il s'agit des mises à jour automatiques, fonctionnalité aujourd'hui connue sous le nom de Windows Update.
Celle-ci devrait s'étoffer considérablement, par le biais de partenariats avec les éditeurs tiers, afin de proposer non seulement des mises à jour des sections de Windows au sein desquelles des vulnérabilités auraient été découvertes, mais aussi des applications étrangères au système. On retrouve donc ici une partie du projet Hailstorm, abandonné par Microsoft l'année dernière, et qui devrait s'appuyer sur .NET pour centraliser les données et les applications des utilisateurs sur des serveurs payants. A ceci viendrait s'ajouter le fameux Palladium, dont on a déjà pu goûter (non sans un certain déplaisir) aux prémisses dans Windows XP avec les Certificats. Chassez le naturel, il revient au galop...
Enfin, certains petits défauts devraient se voir corrigés, notamment du côté des réseaux, dont il est inutile de préciser l'importance qu'ils ont pris ces dernières années. Ces petits bonus devraient se faire sentir notamment du côté de la convergence de Mira à Longhorn, afin d'autoriser un plus grand nombre de connexions simultanées sur une même machine.
Alors, faut-il attendre 2004 avec impatience ? Oui et non, car le retour de Hailstorm et le chaos annoncé - si l'inclusion de Palladium est effective - ne laisse pas présager d'un passage en douceut.
En attendant, nous vous laissons savourer ces quelques clichés..."
Nicolas Herry

PC Team n°86, janvier 2003 : "Palladium", quand microsoft fait peur !

Le moi dernier, nous vous présentions en avant-première quelques fonctionnalités du prochain Windows. Parmi celles-ci, personne n'aura manqué de noter la présence de Palladium. Mais qui sait réellement ce qui se cache derrière ?

Microsoft s'est manifestement récemment mis en tête de se porter garant de la sécurité de ses utilisateurs. Son agenda de priorité devant être quelque peu désordonné, il préfère contre toute attente laisser de côté la révision du code des applocations dites "gruyère", comme Internet Explorer ou Outlook, pour se concentrer sur Palladium. En effet, l'éditeur américain semble regretter le côté imprévisible de l'informatique: n'importe quel utilisateur peut lancer à sa guise n'importe quelle application sur sa machine, voir changer les périphériques la constituant ! il n'en fallait pas plis pour que notre bienfaiteur s'inquiète pour notre sécurité et se mette en branle.

Tout le monde est suspect !
L'idée maîtresse de Pakkadium consiste à assurer l'intégrité d'une machine et la sécurité de ses données. Cette surveillance sera assurée tant du côté logiciel (Windows) que matériel (par le biais de BIOS modifiés, par exemple). Ainsi, tous les périphériques souhaitant prendre place au sein d'un PC devront montrer patte blanche: leur statut de "Palladium Compatible" garantira au système que Microsoft s'est assuré de leur fonctionnement. De leur côté, les données ne seront accessibles que depuis des programmes "validés", ce dernier point étant contrôlé aussi bien par l'OS que par le matériel? Les programmes malintentionnés come les Trojans seront donc déboutés de leurs tentatives d'accès aux informations ainsi enfermées. Mais alors, où est le problème ? Regardons attentivement ce que nous venons de dire; seuls les programmes validés pourront accéder aux données. Changer le disque de machine ou lancer un autre OS depuis un autre disque ne permettra en aucun cas d'y accéder? Vous avez l'habitude d'emmener vos racks en LAN Party ? A quoi bon, personne ne pourra en profiter ! Vous utilisez Linux ? Au mieux, celui-ci ne pourra plus accéder aux données stockées sur un disque Palladium, au pire, il ne pourra même plus s'installer sur aucun disque, n'étant pas validé ! Ne cherchez pas non plus à lire un document envoyé par un ami, il y a de grandes chances que pour votre sécurité, vous n'y ayez pas accès.

Ma sécurité est ta sécurité
Comme tout bon système de sécurité, Palladium offre des moyens évolués d'authentification. Comme le dit si bien l'éditeur, "Il permet à l'utilisateur de révéler certains élémens de son identité et de celles de son système à des sondeurs externes".
Certes, il est toujorus agréable d'avoir un ami qui rende service, mais justement, il se trouve que l'utilisateur en question exprime plus souvent le besoin de ne pas révéler son identité à des inconnus, et encore moins automatiquement comme le sous-entend la citation ci-dessus. Biens ûr, la première donnée à transiter sera très certainement le numéro de série de l'OS... Internet trouvera également une autre utilité: il véhiculera les mises à jour des règles de sécurité jusqu'aux applications de votre machine. Bien entendu, il restera possible de spécifier que l'on ne souhaite pas télécharger automatiquement ces nouvelles règles, mais le bon fonctionnement de l'ensemble ne sera alors pas garanti...

Doit-on avoir peur ?
Alors, faut-il avoir des sueurs froides ? Non, pas encore, car il y a pire ! Palladium n'est que la version Microsoft de l'informatique de confiance. Les majors du disque prévoient d'utiliser des procédés similaires pour s'assurer que les fichiers musicaux ne soient lisibles que sur une seule machine, et d'autres projets existent encore pour appliquer ce genre de méthodes aux e-mails, par exemple.
Un système de limitation spatiale ou temporelle pourrait être défini, vous laissant accessoiremet sans argument après avoir obtempéré à un ordre douteux stipulé dans un e-mail de votre patron... que vous ne pouvez plus ouvrir ! Ce qu'il faut donc voir dans Palladium et consorts, ce n'est pas seulement ce qu'ils annoncent en termes de "fonctionnalités", mais aussi toutes les applications dérivées que l'on peut deviner derrière.
Quelle que soit la tournure que prennent les évènements, nous serons bientôt fixés: Palladium devrait faire son entrée dans le courant de l'année."


--------------------------------------------------------------------------------

Ce que dit Microsoft... bonne lecture pour les courageux... j'ai traduit comme j'ai pu lol
Microsoft "Palladium": A Business Overview
Combining Microsoft Windows Features, Personal Computing Hardware, and Software Applications for Greater Security, Personal Privacy and System Integrity
August 2002
Par Amy Carroll, Mario Juarez, Julia Polk and Tony Leininger
Microsoft Windows Trusted Platform Technologies (formerly Content Security Business Unit)

Résumé

"Palladium" est le nom de code de l'évolution d'une partie des caractéristiques de l'OS Microsoft® Windows®. Combinée avec un nouveau genre de matériel et d'applications, ces caractéristiques donneront aux particuliers ainsi qu'aux groupes d'utilisateurs une meilleure sécurité des données, une grande intimité personnelle et intégrité système. De plus, "Palladium" offrira aux entreprises de considérables bénéfices en matière de sécurité du réseau et de protection des contenus. Cette page fais donc:
Examiner comment "Palladium" satisfais la demande croissante de vivre et travailler dans un monde inteconnecté et digital.
Catalogue quelques uns des bénéfices offerts par"Palladium"
RĂ©sume les composants software de "Palladium"
Présente une large proposition d'approche du business pour permettre à "Palladium" d'avoir du succès

Contenu

L'Enjeu: répondre aux besoins d'un monde interconnecté
La solution: "Palladium"
Au coeur des principes de "Palladium"
Des Aspects de "Palladium"
Composants hardware
Composants software
Approche business
Timing
Conclusion
Pour plus d'information

L'Enjeu: répondre aux besoins d'un monde interconnecté

L'environnement du PC d'aujourd'hui a avancé en termes de sécurité et d'intimité, tout en maintenant une considérable quantité de compatibilité avec le passé. Tout en faisant que les abandons de compatibilté et d'autres caractéristiques à travers les ans soient les plus petites possibles, que les systèmes soient plus rapides et/ou plus sécurisés, les utilisateurs de PC demandent la préservation de leurs investissements dans le software, hardware et de leurs habitudes qui viennent des expériences passées.

Cependant, l'évolution d'un réseau partagé et ouvert (Internet) a créé de nouveaux problèmes et de nouveaux besoins pour l'informatique de confiance. Par exemple, la prolifération de l'information privée à l'intérieur d'unmonde digital et mis en réseau créé un enjeu croissant. Comme les PC sont de plus en plus présents chez nous, au travail et à l'école, les consommateurs et clients d'entreprises font de plus en plus attention aux problèmes d'intimité et de sécurité.


Maintenant, c'est aux chefs d'industrie de:

- Construire des solutions qui permettront plus de confiance et d'intégrité.
- Améliorer les PC tels qu'ils puissent plus facilement atteindre tous le potentiel et avoir plus de fonctions.
- Donner aux consommateurs et aux providers un nouveau niveau de confiance en l'expérience informatiue.
- Continuer à supporter les anciennes normes de compatibilité avec les logiciels existant et la connaissance qui existe avec les systèmes Windows d'aujourd'hui.

Ensemble, les chefs d'industries doivent adresser ces questions critiques pour répondre à la demande croissante d'une informatique de confiance tout en préservant le caractère ouvert et riche de l'informatique d'aurjoud'hui.

La solution: "Palladium"

"Palladium" est le nom de code de l'évolution d'une partie des caractéristiques de l'OS Microsoft® Windows®. Combinée avec un nouveau genre de matériel et d'applications, ces caractéristiques donneront aux particuliers ainsi qu'aux groupes d'utilisateurs une meilleure sécurité des données, une grande intimité personnelle et intégrité système. Désignée pour travailler côte-à-côte avec les fonctionnalités actuelles de Windows, cette considérable évolution de la plate-forme PC introduira un niveau de sécurité qui répondra à la hausse des besoins des consommateurs pour la protection des données, de l'intégrité et de répartition de collaboration

Les utilisateurs ont implicitement confiance en leurs ordinateurs pour leur précieuses données, et gère ainsi de plus en plus leurs finances, leurs transactions légales et autres. "Palladium" amène une base solide pour cette confiance: une base sur laquelle des logiciels personnels seront en sécurité peut être établie.

Il y a beaucoupo de raisons pour lesquelles "Palladium" sera un avantage pour les utilisateurs. Parmi ceux-ci: l'utilisateur aura un contrôle pratique et accru; l'émergence de nouveaux services/modèles de services; et potentionnellement de nouveaux modèles de services peer-to-peer ou totalement peer-distributed . Le bénéfice fondamental de "Palladium" se base sur 3 catégories principales: une meilleure intégrité système, une intimité peronnelle protégée et une sécurité des données accrues. Ces catégories sont illustrées sur la figure 1.


Figure 1: architecture des PCs basés sur Windows

Au coeur des principes de "Palladium"

Le développement de "Palladium" est guidé par un business important et des impératifs et suppositions techniques. Parmi lesquelles les suivantes:

Un ordinateur contenant l'Ă©volution "Palladium" doit continue Ă  faire fonctionner toutes les applications et pilotes existant actuellement.

" Palladium" n'est pas un OS à part. Il est basé sur des éléments améliorés de l'architecture du noyau Windows et sur le matériel de l'ordinateur, y compris le processeur, les périphériques et les chipsets, pour créer un nouveau sous-système de confiance (voir la Figure 1).

" Palladium" ne délaissera pas chaque caractéristiques de Windows que les utilisateurs ont appris à utiliser; tout ce qui fonctionne aujourd'hui bontinuera à fonctionner avec "Palladium."

De plus, "Palladium" ne changera pas ce qui peut être programmé ou lancé sur les plate-formes informatiques; il changera simplement ce que nous pouvons croire à propos des programmes, et la durée de ces convictions. "Palladium" fonctionnera aussi avec chaque programme que l'utilisateur spécifiera tout en maintenant la sécurité.

Il est important de noter que tant que les applications d'aujourd'hui et les matériels continueront à fonctionner avec "Palladium", ils bénéfiecieront pas ou peu des services de "Palladium". Pour tirer profit de "Palladium", les applications existantes doivent être adaptées pour utiliser l'environnement "Palladium" ou de nouvelles apllications doivent être créées. Cette application - soit un composant d'une application basées sur un système Microsoft Win32® ou une nouvelle application est appelée un "Trusted Agent" (note de Zig: je sais pas comment ils vont appeler ça en français... peut être un agent de confiance ?).

Les sytèmes basés sur " Palladium" doivent fournir les ressources pour protéger l'intimité des utilisateurs mieux que n'importe quel OS existant actuellement.

" Palladium" empêche les vols d'identité et les accès non authorisés aux données personnelles sur l'appareil de l'utilisateur, tant par Internet que par n'importe quel autre réseau. Les transactions et les processus sont vérifiables et fiables (par un matériel agréé et une architecture logicielle décrite ci-dessous, et ne peuvent être imitées.

Avec "Palladium", les secret d'un système sont enfermé dans l'ordinateur et seulement révélés d'après les spécifications de l'utilisateur. De plus, l'interface utilisateur empêche les infiltrations et l'usurpation d'identité. L'utilisateur contrôle ce qui sera révélé et peut séparer des catégories de données entre différents domaine sur un seul ordinateur. Comme un emsemble de chambres fortes, les domaines fournissent l'assurance de la séparabilité des données. Avec les marques distinctes, les politiques et les catégories des données pour chacun, les domaines permettent à un utilisateur d'avoir un environnement verrouillé de travail et d'ouvrir entièrement l'environnement surfant en même temps, sur le même ordinateur.

En conclusion, l'architecture de "Palladium" permettra une nouvelle classe des fournisseurs de service d'identité qui peuvent potentiellement offrir à des utilisateurs des choix pour la façon dont leurs identités sont représentées dans les transactions en ligne. Ces fournisseurs peuvent également s'assurer que l'utilisateur est dans la commande des politiques pour la façon dont l'information personnelle est montrée à d'autres. En outre, "Palladium" permettra à des utilisateurs d'employer des fournisseurs de service d'identité de leur propre choix.

"Palladium" n'exigera pas la technologie numérique de gestion des droits, et DRM (Digital Rights Management: Gestion digitales des droits) n'exigera pas le "Palladium."

La DRM est une technologie importante et naissante dont beaucoup pensent qu'elle sera le centre de l'économie numérique du futur. En tant que moyens de définir des règles et de gérer la politique d'augmentation de l'intégrité et la confiance de la consommation contente numérique, la DRM est essentiel pour un éventail d'utilisations de protection du contenu. Quelques exemples de DRM sont la protection de la propriété intellectuelle valable, E-mail de confiance et protection persistante des documents.

Même si la DRM et "Palladium" sont les deux points essentiels de l'informatique de confiance, aucun n'est absolument requis pour que l'autre fonctionne. DRM peut être déployé sur des machines sans "Palladium" et "Palladium" peut fournir aux utilisateurs des bénéfices indépendants de DRM. Ils ont des technologies séparées. Cela dit, les technologies DRM à base de logiciel actuelles seront plus fortes quand elles seront déployées sur des ordinateurs à base de "Palladium".

Les informations concernant l'utilisateur ne sont pas une condition pour que "Palladium"fonctionne.

"Palladium" authentifie le logiciel et le matériel, pas des utilisateurs. "Palladium" gère l'intégrité de la plate-forme et permet aux utilisateurs - si il est utilisé dans un arrangement d'entreprise ou domestique - de profiter de la fiabilité du système pour établir des identités multiples, séparées, pour répondre aux besoins spécifiques de chacun.

Par exemple, un employé s'enregistre sur le réseau d'entreprise de la maison. Un serveur de porte éprouvé au réseau d'entreprise négocie de l'accès, permettant seulement aux applications de confiance d'avoir accès au réseau. Cela assure que le réseau est protégé contre l'infection d'attaques par des virus que l'utilisateur domestique pourrait avoir reçus par le courrier électronique personnel. Une fois connecté, l'employé peut utiliser le Remote Desktop (peut être que ça s'appellera en français Bureau Éloigné ?) pour avoir accès à l'ordinateur au bureau ou sauver un fichier en arrière au serveur d'entreprise en utilisant des Trusted Agents (Agents de confiance) localement actifs et le stockage scellé (voir ci-dessous) sur le client.

Avec cette technologie, le réseau d'entreprise est protégé, tandis que l'individu peut aussi être confiant que la société n'utilise pas la connexion éloigné comme une occasion pour s'infiltrer dans le contenu de l'ordinateur familial de l'utilisateur.

"Le palladium" permettra closed spheres of trust (les sphères fermées de confiance ?).

Une "sphère fermée de confiance" lie des données ou un service tant à un jeu d'utilisateurs qu'à un jeu d'applications acceptables. Comme indiqué dans la figure 2, la "nexus" (autrefois mentionné comme le Trusted Operating Root, or TOR) n'ouvrent pas simplement la voûte; la connection ouvrira seulement une voûte particulière et seulement pour une petite liste d'applications.


Figure 2: "sphères fermées de confiance"

" Palladium" est un mini-système à l'intérieur de l'OS.

"Le palladium" est système entièrement inclut dans l'OS; les systèmes qui inclueront "Palladium" et les fonctions de logiciel éteintes. L'utilisateur du système peut vouloir simplement rester avec cet arrangement par défaut, laissant à "Palladium" des capacités (matériel et logiciel) de mise hors service.

Désactiver complètement " Palladium" inclut de désactiver complètement le matériel, ce qui enmêche tout logiciel de le remettre en route. Les utilisateurs ont le contrôle suprême de leurs systèmes et de leur information; "Palladium" n'entraîne pas d'exigences globales.


Figure 3: Scénarios "Palladium"

Le palladium doit être fortement résistant aux attaques de logiciel (comme des virus et/ou des troyens) et doit fournir aux utilisateurs l'intégrité d'un système protégé, même à travers les réseaux.

Le palladium fournit un environnement de confiance. Des codes de confiance fonctionnent dans des parties de la mémoire qui sont physiquement isolées, protégées et inaccessibles au reste du système, le rendant imperméable aux virus, aux spy-wares, ou d'autres attaques de logiciel. En ce qui concerne des virus, la contribution de "Palladium" est assez directe. Si "Palladium" ne se heurte à l'opération d'aucun programme fonctionnant dans l'environnement normal de Windows, tout, y compris l'OS et les virus, fonctionnera comme il fonctionne aujourd'hui. Donc l'antivirus et le logiciel de détection dans des Windows seront toujours nécessaires. Cependant, "Palladium" fournit vraiment le logiciel antivirus d'un environnement d'exécution sûr qui ne peut pas être corrompu par un code infecté, donc un programme antivirus construit en plus d'une application de "Palladium" pourrait garantir qu'il n'a pas été corrompu. Cette base du logiciel antivirus permet, dans un état d'exécution garanti, quelque chose qu'il ne peut pas faire aujourd'hui.

Une des composantes clés de Palladium est "l'opération authentifiée". Si une application bancaire doit être vérifiée pour exécuter une action, il est important que l'on n'aiu pas modifié celle-ci. Il est aussi important que des données bancaires soient seulement être eues accès par les applications qui ont été identifiées comme confiantes pour lire ces données. Les systèmes "Palladium" fournissent cette capacité par un mécanisme appelé le "Sealed Storage" (stockage scellé ?).

Une autre capacité fournie par l'opération authentifiée est l'attestation. "Palladium" permettra à une banque d'accepter seulement des transactions introduites par l'utilisateur et non par des virus ou d'autres machines inconnues sur l'Internet. Comme les logiciels et matériels "Palladium" sont cryptés et vérifiables par l'utilisateur et à d'autres ordinateurs, des programmes et des services, le système peut vérifier que d'autres ordinateurs et des processus sont dignes de confiance avant l'engagement de ceux-ci ou la division de l'information. Les utilisateurs peuvent donc être confiants que leurs intentions sont correctement représentées et effectuées, comme illustré dans la figure 3. De plus, le code source pour les connections critiques de l'OS era publié et validé par des tierces personnes.

Finalement, on a confiance en l'interaction avec l'ordinateur lui-même. "Palladium" - le matériel spécifique fournit une voie protégée du clavier pour contrôler et les frappes ne peuvent pas être usurpées, même par des dispositif malveillants.

Les dispositifs de sécurité de l'information de "Palladium" feront de Windows un environnement digne de confiance pour toutes les données.

Le système "de Palladium" est construit avec comme but primaire la sécurité et l'intégrité du système. Le code sécurisé ne peut pas être observé ou modifié quand l'espace d'exécution de confiance fonctionne. Les fichiers sont chiffrés avec des secrets spécifiques de machine, les faisant inutile si volé ou copiés subrepticement . De plus, des secrets de système spécifiques de machine sont physiquement et cryptographiquement fermés (la clef privée de la machine est incorporée dans le matériel et jamais exposée) et l'architecture de matériel éprouvée empêche l'usurpation, et l'interception de données. Des secrets de système fondamentaux sont stockés dans le matériel, et aucune attaque de logiciel ne peut les révéler. Même si exposé par une attaque de matériel sophistiquée, les secrets de système fondamentaux sont seulement applicables aux données sur le système compromis et ne peuvent pas être utilisés lors d'un hack. Finalement, un système compromis peut probablement être découvert par des directeurs informatiques, des fournisseurs de service et d'autres systèmes et exclu ensuite .

Le système "Palladium" sera ouvert à tous les niveaux.

Le matériel "Palladium" dirigera n'importe quelle connection. Quelques plates-formes peuvent permettre à un utilisateur de limiter les connections que l'on permet de diriger, mais l'utilisateur en aura toujours dans le plein contrôle. Le "Palladium" dirigera aussi les Trusted Agents de n'importe quel éditeur. De nouveau, l'utilisateur peut vouloir limiter les Trusted Agents qui fonctionnent sur le système, mais l'utilisateur en aura le plein contrôle. La connection "Palladium" travaillera avec n'importe quel réseau entretiennent le fournisseur du choix de l'utilisateur.

Aspects de"Palladium"

"Palladium" comprises two key components: hardware and software.

Composants Hardware

Construit pour assurer l'exécution protégée d'applications et des processus, l'environnement protégé d'exploitation fournit les mécanismes suivants de base :

- Trusted space (espace de confiance). L'espace d'exécution est protégé d'attaques externes comme un virus. L'espace de confiance est fondé et maintenu par la connection et a l'accès aux services divers fournis par "Palladium", comme le stockage scellé.

- Sealed storage (stockage scellé). Le stockage Scellé est un mécanisme authentifié qui permet à un programme de stocker les secrets qui ne peuvent pas être recouvrés selon des programmes non confiants comme un trojan ou un virus. L'Information dans le stockage scellé ne peut pas être lue selon d'autres programmes non confiants. (Le stockage Scellé ne peut pas être lu selon des programmes sûrs non autorisés, à cet égard et ne peut pas être lu même si un autre système d'exploitation est démarré ou le disque est porté à une autre machine). Ces secrets stockés peuvent être liés à la machine, la connection ou l'application. Microsoft fournira aussi des mécanismes pour la sauvegarde sûre et contrôlée et la migration de secrets à d'autres machines.

- Attestation. L'attestation est un mécanisme qui permet à l'utilisateur de révéler les caractéristiques choisies de l'environnement d'exploitation à des demandes externe. Par exemple, l'attestation peut être utilisée pour vérifier que l'ordinateur dirige une version valide de "Palladium".

Ces mécanismes de base fournissent une plate-forme pour construire et distribuer des logiciels de confiance.

Composants software

La plate-forme met en oeuvre ces enjeux d'une façon ouverte, programmable aux tierces personnes. La plate-forme consiste en :

- Nexus (une technologie connu sous le nom de "Trusted Operating Root (TOR)". Le composant de Microsoft Windows qui gère la fonctionnalité de confiance pour le mode d'utilisateur de processus (agents) "Palladium" . Nexus s'exécute dans le mode noyau dans l'espace de confiance. Il fournit des services de base avec les Trusted Agents, comme l'établissement des mécanismes de processus pour communiquer avec des Trusted Agents et d'autres applications et des services de confiance spéciaux comme l'attestation de demandes et le cachetage et le décachetage de secrets.

- Trusted agents. Un agent éprouvé est un programme, une partie d'un programme, ou un service qui fonctionne dans le mode d'utilisateur de l'espace de confiance. Un agent éprouvé appelle le Nexus pour des services concernant la sécurité et des services généraux critiques comme la gestion de la mémoire. Un agent éprouvé est capable de stocker des secrets utilisant le stockage scellé et s'authentifie en utilisant les services d'attestation de Nexus. Un des principes des Trusted Agents est que l'on peut avoir confiance en eux ou non, par des entités multiples, comme l'utilisateur, un service informatique, un marchand ou un vendeur. Chaque Trusted Agent ou entité contrôle sa sphère de confiance et ils n'ont pas besoin d'être en confiance ou compter l'un sur l'autre.

Ensemble, Nexus et les Trusted Agents fournissent les caractéristiques suivantes:

- Le stockage de données de confiance, des services de cryptage pour les applications, pour assurer l'intégrité de données et la protection
- Authentification du boot, facilité pour permettre au matériel et aux logiciels de s'authentifier eux-mêmes

De la perspective de vie privée (et la protection antivirale), un des bénéfices clefs de "Palladium" est la capacité pour des utilisateurs de déléguer efficacement le certificat de code. Quelqu'un peut certifier le matériel "Palladium" ou le logiciel et on s'y attend à ce que beaucoup de sociétés et organisations offrent ce service. Permettant aux multiples parties indépendantes d'évaluer et certifier "Palladium" - des systèmes capables signifient que les utilisateurs seront capables d'obtenir la vérification de l'opération du système d'organisations en lesquelles ils ont confiance. De plus, cela formera la base pour une prime forte d'affaires de préserver et augmenter la vie privée et la sécurité. De plus, "Palladium" permet à n'importe quel nombre d'entités internes ou externes éprouvées d'agir réciproquement avec une plate-forme composante ou éprouvée éprouvée.

Approche business

Microsoft reconnaît que pour une entreprise à long terme de cette ampleur peut être couronnée de succès, la société doit être active à propos de la division de l'information et la gestion des affaires de nouvelles façons. Microsoft planifie de développer "Palladium" comme un consommateur fait en collaboration et une initiative d'industrie. Cela signifie la chose suivante :

- Microsoft est consacré au travail aussi d'une manière aussi transparente que possible, l'assurance qu'un grand choix de dépositaires est entièrement conscient et, à la mesure possible, significativement impliqué dans le processus de développement.
- Pour cueillir toutes les perspectives et assurer qu'une large gamme de voix contribue à l'initiative de "Palladium", Microsoft engage des organisations incluant, mais non limité, à ceux concernés par la vie privée, la sécurité, le plaidoyer du grand public, l'intérêt public et des questions du gouvernement.

- - Le processus de développement de produit de Microsoft inclura des étapes pour mettre en oeuvre ces réactions de dépositaire clefs.
- - Microsoft planifie de fournir une carte de route qui définira publiquement des occasions pour la large entrée.
- Microsoft travaille intensivement avec des sociétés de matériel pour assurer des offres compréhensives et l'appui largement disponible quand "Palladium" sera lancé.
- Microsoft engagera des clients principaux pour développer les solutions qui répondront aux besoins critiques des affaires.
- Microsoft prendra des mesures significatives et publiques pour assurer la fiabilité, l'authenticité et l'intégrité des éléments fondamentaux de "Palladium" avant le lancement. Ces mesures incluent les choses suivantes :
- - Un plan de publication du code source de Nexus.
- - La capacité pour toute la fonctionnalité de "Palladium" à être éteinte par défaut. Cela met le contrôle de toutes les fonctions dans les mains du client (ou à la demande du client, un OEM ou un fournisseur de service) pour vouloir opter pour cela.
- - Un plan pour examiner l'architecture de "Palladium" sur une base régulière par un auditeur de sécurité crédible.
- - Le reçu d'autant d'endossements de certification que possible d'organisations crédibles pour certifier la qualité de "Palladium" et la véracité des revendications de Microsoft.

Timing

"Le palladium" est un effort à long terme. Les premiers PC embarquant "Palladium" n'apparaîtront pas avant plusieurs années et Microsoft n'en prévoit pas l'adoption répandue pendant quelques années après l'introduction. Cependant, c'est maintenant le temps pour commencer à projeter pour - et travailler sur - "Palladium".

Conclusion

Aujourd'hui, les directeurs informatiques font face aux défis énormes en raison de la franchise inhérente de machines d'utilisateur final et des millions des gens évitent simplement quelques transactions par crainte. Cependant, avec l'utilisation de systèmes "Palladium", des intéractions dignes de confiance, sûres seront possibles. Cette technologie fournira un potentiel de défense de sécurité plus dur et des bénéfices de vie privée plus abondants que jamais auparavant. Avec "Palladium", les utilisateurs auront un pouvoir inégalé sur l'intégrité de système, la vie privée personnelle et la sécurité des informations.

Des vendeurs de logiciel indépendants (Independent Software Vendors : ISVs) qui veut que leurs applications profitent de bénéfices de "Palladium" devront écrire le code spécifiquement pour ce nouvel environnement. Une nouvelle génération "Palladium" - le matériel compatible et des périphériques devra être conçue et construite. Le processus de développement de "Palladium" exigera la collaboration entre les industries. Il peut seulement travailler avec la large acceptation de confiance et répandue à travers l'industrie, les affaires et les consommateurs.

"Palladium" n'est pas une balle magique. Clairement, ses bénéfices peuvent seulement être compris si les leaders de l'industrie travaillent en collaboration pour construire "Palladium" - des applications compatibles et des systèmes - et ensuite seulement si les gens veulent les utiliser. Mais la vision de "Palladium" essaye de fournir la fiabilité nécessaire de permettre aux affaires, des gouvernements et des individus d'entièrement embrasser la numérisation augmentante de vie.

Pour plus d'information

Pour en apprendre plus sur "Palladium", envoyez un mail Ă  [email protected]

Pour plus d'information sur les produits et la sécurité Microsoft, allez voir la page sur la sécurité sur le site Web de Microsoft (http://www.microsoft.com/security/).

Pour plus d'information sur les produits et la vie privée, allez voir la page sur la vie privée sur le site Web de Microsoft (http://www.microsoft.com/privacy/).

Pour plus d'information sur l'OS Windows, allez voir la page sur Windows sur le site Web de Microsoft (http://www.microsoft.com/windows/).

Avis légal

C'est un document préliminaire et peut être changé considérablement avant la sortie commerciale finale du logiciel décrit ici.

L'information contenue dans ce document représente la vue actuelle de Microsoft Corporation sur les publications discutées à partir de la date de publication. Parce que Microsoft doit répondre aux conditions changeantes du marché, il ne devrait pas être interprété pour être un engagement de la part de Microsoft et Microsoft ne peut pas garantir l'exactitude d'aucune information présentée après la date de publication.

Ce document est à but informatif seulement. MICROSOFT NE FAIT AUCUNE GARANTIE, EXPRESSE OU IMPLIQUÉE, QUANT À L'INFORMATION DANS CE DOCUMENT.

Complying with all applicable copyright laws is the responsibility of the user. Without limiting the rights under copyright, no part of this document may be reproduced, stored in or introduced into a retrieval system, or transmitted in any form or by any means (electronic, mechanical, photocopying, recording, or otherwise), or for any purpose, without the express written permission of Microsoft Corporation.

Microsoft may have patents, patent applications, trademarks, copyrights, or other intellectual property rights covering subject matter in this document. Except as expressly provided in any written license agreement from Microsoft, the furnishing of this document does not give you any license to these patents, trademarks, copyrights, or other intellectual property.

Unless otherwise noted, the example companies, organizations, products, domain names, e-mail addresses, logos, people, places and events depicted herein are fictitious, and no association with any real company, organization, product, domain name, e-mail address, logo, person, place or event is intended or should be inferred.

Microsoft, Windows and Win32 are either registered trademarks or trademarks of Microsoft Corp. in the United States and/or other countries.

The names of actual companies and products mentioned herein may be the trademarks of their respective owners.

Related Links
Feature Story:
Q&A: Microsoft Seeks Industry-Wide Collaboration for "Palladium" Initiative - July 1, 2002
Other Resource:

Microsoft Palladium Initiative Technical FAQ - August 21, 2002
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chain
posté 24.07.2004 - 20:22
Message #2


En cours de fossilisation
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 17897
Inscrit : 25.10.03 - 13:17
Lieu : Quenelle Rock City
Membre n° 91




J'ai pas tout lu (la flemme)...... mais ça s'appelle de la dictature ça ! abusé en clair t'as pas le droit d'ouvrir un truc si microsoft juge que c'est pas bien ? pffff.......... paye ta sécurité.....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ZeuGmA
posté 24.07.2004 - 20:26
Message #3


On est pas la pour discuter !
***

Groupe : Membres
Messages : 2520
Inscrit : 29.11.03 - 05:05
Lieu : Bordeaux
Membre n° 187




ca te rappelle pas le livre 1984 ??? wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chain
posté 24.07.2004 - 20:27
Message #4


En cours de fossilisation
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 17897
Inscrit : 25.10.03 - 13:17
Lieu : Quenelle Rock City
Membre n° 91




Je l'ai pas lu.....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
ZeuGmA
posté 24.07.2004 - 20:32
Message #5


On est pas la pour discuter !
***

Groupe : Membres
Messages : 2520
Inscrit : 29.11.03 - 05:05
Lieu : Bordeaux
Membre n° 187




faut que tu lise ca absolument !!!!
ca doit faire partie de la culture generale de n'importe qui ca ...parce que le monde est en train de devenir comme ce qui est decrit dans ce livre.....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
jewooome
posté 24.07.2004 - 22:46
Message #6


moviegeek honorifique
***

Groupe : Membres
Messages : 2912
Inscrit : 28.01.04 - 14:06
Lieu : Grenoble
Membre n° 291




CITATION
faut que tu lise ca absolument !!!!
ca doit faire partie de la culture generale de n'importe qui ca ...parce que le monde est en train de devenir comme ce qui est decrit dans ce livre.....

Tout à fait d'accord...quand je l'ai lu, j'ai pas mal halluciné.
George Orwell a écrit ce livre dans les années 50 si je ne m'abuse, et un demi-siècle plus tard, la fiction devient peu à peu réalité...c'est quand même un putain de visionnaire le type blink.gif
Sinon pour ce qui de Palladium là, pareil, j'ai pas tout lu, mais j'avoue que ça fait froid dans le dos... unsure.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Blazing Boy
posté 25.07.2004 - 00:12
Message #7


Star régionale
**

Groupe : Membres
Messages : 997
Inscrit : 13.10.03 - 20:18
Lieu : Cannes
Membre n° 16




j'ai pas tout lu, mais sérieusement je crois pas qu'un te truc réussisse a se répandre, parce que meme si daubXP a bien marché, si on connait toutes les horreurs que propose palladium, jamais ça se répandra autant. (deja qu'avec windows normal ya des conneries comme des infos personnelles dans les fichiers words(mon frère m'a montré ça, c hallucinant, jpouvais connaitre le nom d'une fille que je connais que de prénom de cette façon))
bref, ji crois pas ou peu
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Bacteries
posté 25.07.2004 - 10:43
Message #8


Administrator
****

Groupe : Administrateurs
Messages : 19286
Inscrit : --
Lieu : Nantes
Membre n° 1




Et si on a pas internet?...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Akerfeldt
posté 25.07.2004 - 10:59
Message #9


Chanteur charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 8996
Inscrit : 15.02.04 - 13:47
Lieu : Nice
Membre n° 316




CITATION(jewooome @ 24.07.2004 Ă  23:46)
Tout à fait d'accord...quand je l'ai lu, j'ai pas mal halluciné.
George Orwell a écrit ce livre dans les années 50 si je ne m'abuse, et un demi-siècle plus tard, la fiction devient peu à peu réalité...c'est quand même un putain de visionnaire le type blink.gif
Sinon pour ce qui de Palladium là, pareil, j'ai pas tout lu, mais j'avoue que ça fait froid dans le dos... unsure.gif

Yeah les romans d'anticipation ça rule!!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Akerfeldt
posté 25.07.2004 - 11:00
Message #10


Chanteur charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 8996
Inscrit : 15.02.04 - 13:47
Lieu : Nice
Membre n° 316




CITATION(Bacteries @ 25.07.2004 Ă  11:43)
Et si on a pas internet?...

Et bien euh..... oui tu t'en fous lol
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Chain
posté 25.07.2004 - 11:06
Message #11


En cours de fossilisation
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 17897
Inscrit : 25.10.03 - 13:17
Lieu : Quenelle Rock City
Membre n° 91




ils seraient bien capables de faire en sorte que si t'as pas internet, tu peux pas utiliser ton ordi.....
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Akerfeldt
posté 25.07.2004 - 11:08
Message #12


Chanteur charismatique
***

Groupe : Membres
Messages : 8996
Inscrit : 15.02.04 - 13:47
Lieu : Nice
Membre n° 316




CITATION(G-jay @ 25.07.2004 Ă  12:06)
ils seraient bien capables de faire en sorte que si t'as pas internet, tu peux pas utiliser ton ordi.....

Bah non pas possible si tu te connectes pas et si t'achetes pas de nouveaux matos entre temps ça releverait du tour de force et de l'acharnement là, un genocide informatique quoi!

Ce message a été modifié par Akerfeldt - 25.07.2004 - 11:09.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Jokito
posté 25.07.2004 - 12:01
Message #13


Yougazing
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 3551
Inscrit : 12.07.04 - 11:39
Lieu : Montpellier/BĂ©ziers
Membre n° 645




Je viens de montrer l'article a un pote qui est un professionnel en réseau et calé sur la question et ils m'a dit que les fondateurs du truc se sont retirés du projet apres que linux ait démontré qu'il pouvait dialoguer avec la puce et donc proposer une alternative a leur truc...Donc pas de danger immédiat mais comme nous connaissons tous Microsoft ils repoussent l'échéance pour mieux rebondir par la suite...
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 22.08.17 - 15:48


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting