IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> I (ep), Meshuggah
Hive88
posté 29.06.2007 - 18:02
Message #1


Sécu
*

Groupe : Membres
Messages : 10
Inscrit : 29.06.07 - 16:21
Membre n° 17188





Artiste:Meshuggah
Album:I
Note Perso:18/20

Depuis déjà 2 ans, on ne me parle que d'un certain Meshuggah ultra-technique baignant dans le Death, le Thrash et l'expérimental digne des meilleurs musiciens de ce monde. Je demande donc à un de mes potes de me passer l'album Nothing (non-remasterisé) afin de me faire une idée sur ce groupe. Résultat: Je kiff du premier coup, mais l'album me gonfle au plus au point après une deuxième écoute avec un son trop homogène et un chant (si on peu appeller ça ainsi!) exécrable. Non content de ce premier essai, je vais chez mon disquaire indépendant près de chez moi et je rapporte le EP I munie d'une seule chanson de 21 minutes. Après plusieurs écoutes, je constate que l'on est loin de Nothing qui se veut d'être la révélation du groupe.

Le disque commence avec une intro lourde, rapide et brutale qui disparait un peu plus loin dans des hurlements, des cymbales et une distortion déjà trop vu dans le domaine du Death Metal. C'est alors que la chanson démarre après 2 minutes. Le voilà enfin le son Meshuggah; une rythmique froide, complexe et une mesure de temps difficilement calculable entre de bons coups de Bass Drums et de grosses cordes. Plus les minutes suivent, plus la technique change. On remarquera, après 5 minutes 30, un changement de tempo très rapide où les sons de la caisse claire et de Bass Drums ont été inversé comparativement à une pièce de Thrash Métal conventionnelle. Comme dans toutes chansons hyper longues, on a droit à une certaine accalmie en attendant le retour de la tempête. Et ca continue une fois de plus, mais dans une lignée différente où le son des cordes montent et descendent sans cesse se fondant avec la deuxième guitare. L'éternelle changement recommence, puis le calme revient soudainement pour faire place une finale qui démarrera pas par pas; une finale plus lente que ce que la chanson nous proposait depuis le début, se rapprochant beaucoup de leur plus récent album Catch 33. Les 30 dernières secondes se terminent en distortion, puis se coupe tout de suite; le voyage à travers I est déjà terminé.

Ce que l'on aime de cet album, c'est le mélange de tout ce qui a été fait depuis leur tout début jusqu'à Catch 33 en une seule et unique pièce qui vaut le détour. Meshuggah, c'est une gratte frôlant les vieux Napalm Death, un timing compliqué et se veut d'être un des groupes les plus froids ainsi que, techniquement, les mieux avancés de la dernière décennie du Métal. Celà ne veut pas dire qu'ils sont parfait; la voix est à retravailler sérieusement et je proposerais au chanteur de se pencher sur leurs premiers albums comme Contradictions Collapse ou encore Destroy Erase Improve qui étaient mieux gueulés et ne tappaient pas sur les nerfs. Pour conclure, Meshuggah n'est pas adonné à tout le monde, mais pour ceux qui ont une bonne oreille et qui ne connaissent pas encore ce mythe, commencez par ce disque (enfin, c'est mon avis!) car tout ce qui s'est fait de mieux se retrouve compressé en 21 minutes de pure folie. Il y a aussi le disque Chaosphere qui est excellent, mais une chronique a déjà été fait sur le forum concernant celui-ci. Je vous laisse donc continuer!

Ce message a été modifié par Hive88 - 29.06.2007 - 20:29.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Nitie
posté 30.06.2007 - 21:23
Message #2


Floydien
***

Groupe : Membres
Messages : 2371
Inscrit : 16.04.05 - 11:51
Lieu : Nantes
Membre n° 3974




Jsuis pas dtout un pro des chroniques mais elle est cool, moi qui ai jamais écouté, je m'en vais pour wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 18.08.17 - 08:01


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting