IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Thesearmsaresnakes + Disagio + Sofy [email protected]
JĂ©Erevan
posté 31.03.2007 - 01:37
Message #1


Roadie
*

Groupe : Membres
Messages : 26
Inscrit : 27.01.05 - 12:49
Membre n° 2889




Astasia/Gandoo/Ostrobotnie présentent :

THESE ARMS ARE SNAKES (Seattle – noise rock frénétique)
Une règle simple : un groupe de Seattle ne peut pas être mauvais (on vous laisse faire le constat par vous-même). Et TheseArmsAreSnakes n’y déroge certainement pas. Formé sur les cendres des énormissimes Botch et de Killsadie, TAAS impose vite son style en 2003 avec un premier disque dont le nom indiquait clairement les intentions du groupe : « This is meant to hurt you. » 5 titres écorchés, rugueux où des guitares sous lsd affrontent une section rythmique écrasante. Le tout donne un mélange plutôt réussi de la noise de Jesus Lizard, du hardcore de Botch ou encore Harkonen et du punk gras de Universal Order Of Armageddon. Musique énergique, hypnotique et malgré tout désabusée (accompagnée de textes magnifiques qui le sont tout autant), comme peut en témoigner leur deuxième opus « Oxeneers or The Lion Sleeps When Its Antelope Go Home », sorte de monument érigé au mal de vivre post moderne (rien que ça !). Sur scène, TAAS se transforme en véritable machine de guerre, et les morceaux du dernier album (« Easter ») sont autant de nouvelles munitions. Vous voila prévenus.
http://www.thesearmsaresnakes.org/
http://www.myspace.com/thesearmsaresnakes

DISAGIO (Montbrison – hardcore metal)
Il y a quelques années les jeunes gens de Twist faisaient trembler les scènes locales avec un hardcore metal enragé et engagé, technique et puissant. Une pesanteur extrême et un charisme indéniable planaient sur les prestations de Twist. Mais après deux disques, quelques concerts, Twist se sépare et renaît assez vite sous le nom de Disagio. Armé d’un nouveau bassiste, le groupe compose des morceaux plus courts, plus rapides, plus concis et acérés comme des lames de couteau. Une musique plus brute qui emprunte le côté épileptique de Converge, la lourdeur d’un Neurosis, et le côté punk de His Hero Is Gone. En stand by depuis 2004, Disagio, dont les membres jouent aussi dans des formations telles que Ken Park, Chachi Arcola et Le Parti, fera donc son retour sur scène.

SOFY MAJOR (Clermont Ferrand – hardcore noise)
Jeune formation clermontoise, Sofy Major essai de se soustraire à l’étiquette screamo qui pourrait être accolée à sa musique. Et il est vrai que si l’ensemble rappelle inévitablement les japonais de Envy, il y a chez Sofy Major un côté lourd et noisy qui donne envie de revoir quelque peu son jugement. Parler d’une version ralentie de JR Ewing ne serait pas loin de la vérité. Un premier EP, tout frais, ainsi qu’un bon paquets de concerts sont là pour en témoigner.
www.sofymajor.com/
http://www.myspace.com/sofymajor

LUNDI 23 AVRIL – 20h30 – 5 Euros
À L’ASSOMMOIR, 9 rue de ma Richelandière, Saint Etienne.
www.sainte-underground.org

Ă  venir : Ted Leo & The [email protected]/5 juin
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 16.08.17 - 20:33


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting