IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Scorpions Ă  Amneville, Petit live report
Pierrot_n
posté 25.05.2006 - 10:07
Message #1


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 142
Inscrit : 20.03.05 - 18:20
Membre n° 3619




A peine 10 jours après Doro c’est au concert de Scorpions au Galaxie d’Amnéville que je me rendais. Concert qui devait initialement avoir lieu la veille aux Arènes de Metz et qui s’était rapidement vu déplacé à Amnéville pour des raisons de capacité de salle. Je ne suis pas fan de ce mythique groupe de Hard Rock Allemand mais un couple d’amis nous ont convaincus, mon épouse et moi, de les accompagner pour cette soirée. Je n’était donc pas plus emballé que cela mais je ne boudais quand même pas mon plaisir d’avoir l’occasion de voire au moins une fois sur scène ce groupe qui fait parti des légendes du Hard Rock, et de voire une fois en live interprété l’un des plus grands succès de l’histoire de la musique ( au moins en Europe ), je parles bien entendu du titre « Still Loving You ».

Une fois n’est pas coutume c’est en tribunes que j’avais pris mes places, catégorie 1 non numérotée. Comme nous étions 6 au final nous sommes donc arrivés tôt ( vers 18 heures ) pour rapidement rentrer et être les mieux placés possible. Et finalement nous sommes en bas, face à la scène, juste en dessous des sièges VIP, bref les meilleures places assises possible.

Le temps de manger un morceau, de me taper une lllooonnnggguuueee attente au stand souvenirs ( 1 seul vendeur c’est pas très malin ) et de voire que dehors les gens qui ne sont pas encore rentrés se font copieusement mouiller ( il s’est mis à pleuvoir après que nous soyons rentrés, je crois que je vous ai déjà parlé de ma chance à ce niveau lors des concerts auxquels je me rends … ) et c’est Thomas Kiefer ( enfin je crois de mémoire que c’est comme ça qu’il s’appelle ), artiste local et guitariste de son état, qui va ouvrire la soirée devant les environ 5000 personnes présentes ce soir. Coup dur pour ce soliste à la guitare acoustique et accompagné par une bande son pré-enregisrée, le matos est en panne et du coup il se retrouve seul avec sa gratte. Déjà que le style « variétoche » ne correspondait pas trop au style de la soirée, alors la … du coup le son de sa guitare et de son chant paraissent trop fort, et ça en est désagréable. Bon pour le dernier titre Kiefer va récupérer son accompagnement, et va nous jouer le très célèbre « Nights in White Satin » des Moody Blues dans une version plus rock. Pour ma part cela ne suffit pas à relever 20 grosses minutes d’ennui.

C’est Koritni ( Ex Green Dollar Colour ) qui assure la « vraie » première partie, dans le cadre de la petite tournée qui suit la sortie de son premier album solo. J’attendais beaucoup de cette prestation, ayant lu le plus grand bien sur le personnage, et ayant vu que sa tournée avait déclenchée pas mal d’enthousiasme sur certains forums spécialisés. Et j’ai finalement été assez déçu. Son très moyen, morceaux pas complètement « carrés », peu de communication avec le public, et finalement une musique qui ne correspond pas complètement à mes goûts, genre de gros Rock pas assez métal et vite fatigant. Déçu donc par cette ½ heure ou le seul plaisir aura été la Cover des Guns, Nightrain.

Place maintenant à Scorpions. Comme je l’ai dit plus haut je ne pensais pas venir, et je n’attendais rien de plus de ce concert que de passer une bonne soirée et d’être agréablement surpris. La scène est prête, avec une estrade au milieu assez haute sur laquelle est perchée la batterie, des décors avec le logo Scorpions de chaque coté de l’estrade et une banderole perchée au dessus. Un tabouret au milieu de la scène ne m’inspire guère confiance ( vont-ils commencer leur concert par des slows ? ) mais finalement c’est Coming Home qui lance le set, par un Klaus Meine d’abord seul sur scène sur l’intro lente, vite rejoint par ses acolytes. Le public est assez rapidement dans le bain et suit pas al les titres, reprenant souvent les refrains. Ce n’est pas une grosse ambiance mais c’est plus que correct à ce niveau. Le son est globalement bon, même si c’est parfois un peu brouillon au niveau des guitares, le groupe bouge bien sur scène et met pas mal de pêche à leurs vieux titres, beaucoup plus remuants que sur albums ( c’est généralement le cas en live mais la c’est vraiment flagrant à mon goût ). Très vite Klaus Meine annonce la couleur, nouvelle tournée, basée uniquement sur des vieilles chansons … ça plait au public et c’est tant mieux, celles et ceux qui ont eu l’occasion de jeter une oreille sur leurs derniers opus comprendront pourquoi … Le groupe envoie bien et jusqu'à Coast To Coast, moment de se faire une transition « ballades » puis de reprendre la main sur des choses plus Rock. Pas de jeux de scène mais des Spotslights époustouflants. Franchement cela m’a bluffé. On voyais très bien d’ou on était l’éclairagiste, juste en dessous de nous, s’éclater comme un malade sur sa console. Après « Dynamite » le groupe quitte la scène pour très vite revenir nous interpréter 4 autres titres, dont le célebrissime « Still Loving You ». C’est fini, 1h45 de concert, seul vrai bémol c’est très court pour un groupe de ce calibre. Dehors il ne pleut plus, on reprend rapidement la route. Au final j’ai passé une bonne soirée, je suis content d’avoir vu ce groupe sur scène et je ne regrettes pas mon argent, même si je ne suis définitivement pas converti « fan de Scorpions ».

Setlist ( prise sur le Forum Crazyscorps )

Coming Home
Bad Boys
Love 'em or Leave 'em
The Zoo
Make it Real
Deep and Dark
Coast to Coast
Always Somewhere
Holiday
Wind of Change
Don't Belive Her
Love Drive
Tease Me Please Me
Blackout
Another Piece of Meat
Dynamite
Big City night
Still Loving You
Hurricane
Can't Get Enough
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 22.08.17 - 08:05


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting