IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Monsieur Mardi-Gras Descendres, de Eric Liberge
Phil!
posté 27.09.2005 - 18:39
Message #1


i hate your fun
***

Groupe : Administrateurs
Messages : 9766
Inscrit : 29.02.04 - 22:37
Membre n° 353




je me fais pas chier, je copie/colle:

La genèse

Monsieur Mardi-Gras Descendres, pour Eric Liberge, c’est l’œuvre de toute une vie. « Ce projet […] s’est imposé dans les marges de mes cahiers d’école vers 1977 » écrit l’auteur dans la préface du quatrième tome. Les premières incursions publiques de Monsieur Mardi-Gras Descendres arrivent en 1996 avec quelques revues qui en publient de courts extraits. Puis, en 1998 ; le tome 1, Bienvenue !, est publié chez l’éditeur aujourd’hui disparu Zone Créative. Prix René Goscinny 1999, l’album est réédité chez Pointe Noire. En 2002, après trois tomes, Liberge délaisse sa série phare pour s’investir dans d’autres projets (notamment le très remarqué Tonerre Rampant chez Soleil). En 2004, la collection Empreinte(s) de Dupuis s’approprie les trois premiers tomes en les rééditant et Eric Liberge réinvestit sa série phare en réalisant un quatrième et dernier tome, Le Vaccin de la Résurrection, qui vient, en cette rentrée 2005, donner une conclusion à la série.


L’histoire

Victor Tourterelle est mort. Il se réveille sur une grande surface lunaire et désertique. De son apparence corporelle terrestre, il n’a gardé que son squelette. Personne n’est là pour l’accueillir pendant de longs moments. C’est alors que le facteur 23 vient à sa rencontre, pour régler quelques formalités administratives. Son nom dans l’au-delà sera désormais Mardi-Gras Descendres.


Post-Mortem inédit

Détail de la couverture du premier tome, Bienvenue !, (Amazon.Fr) Monsieur Mardi-Gras Descendres se situe au-delà de tout ce que l’on a déjà publié en bande dessinée. Jamais l’on aura représenté l’après-mort sous cette forme. C’est du jamais vu, ni lu. « Sur terre, on nous parlait d’une grande lumière » lance Victor, dépité, à son arrivée. A son arrivée où, d’ailleurs ? Il ne le sait pas… Et le lecteur non plus. L’au-delà est un monde où l’on ne pose pas de questions, surtout, un monde où l’on ne répond pas aux questions… C’est un monde où règne une espèce d’obscurantisme tacite et effrayant. Dès les premières pages, on pressent la qualité générale de la série. Le long monologue dans le désert du futur Monsieur Mardi-Gras Descendres annonce la qualité des dialogues, avec une forte dose d’humour noir. « J’ai gardé mon corps… Du moins l’essentiel… » lance notre personnage dans ses premiers moments d’après vie, en se touchant les cotes… Au début de la série, Liberge met en place un système qui caricature malicieusement celui effectif chez les vivants. Arrivé chez les morts, Victor Tourterelle est accueilli tardivement par un fonctionnaire de la poste venu régler avec lui les quelques formalités administratives ! On croit à un moment que la série va prendre cette orientation : la critique poétique et onirique du monde des vivants par celui des morts. Une espèce de « Brazil de l’au-delà »… Mais la série se fait beaucoup plus complexe que cela… Rapidement, on comprend que les quatre albums ne vont pas être si faciles à parcourir que cela…


A déguster calmement

Justement, il ne va pas falloir les parcourir, mais les boire, ces quatre albums, sans en laisser une goutte. La lecture de Monsieur Mardi-Gras Descendres se doit d’être préparée, isolée et très intensive. La série n’est pas facile d’accès. Plusieurs lectures seront mêmes nécessaires à beaucoup pour en tirer un contenu palpable, une substance. La difficulté de lecture va crescendo du premier au dernier tome. Et même à un rythme de lecture lent et posé, la substance philosophique, on oserait dire métaphysique, de la série ne plaira évidemment pas à un très large public.


Un dessin exceptionnel

Monsieur Mardi-Gras Descendres peut se déguster presque uniquement graphiquement. Le dessin d’Eric Liberge est d’une qualité exceptionnelle. Le plus surprenant dans cette série est de suivre une histoire où les personnages sont, à quelques détails près (un bout de cuivre par ci par là), tous identiques (des squelettes), et de ne jamais se perdre. Même au sein d’une foule gigantesque de squelettes, on retrouve toujours rapidement de l’œil Descendres. On notera cette scène de foule, vingt-troisième page du premier tome, pendant laquelle notre œil, trois cases durant, est aimanté par le personnage principal alors qu’aucune distinction franche ne soit venue baliser la scène… En plus du trait fouillé, détaillé, on trouve une technique inventive et au service de la narration. Tout au long de la série, on contemple des pleines-pages impressionnantes, de nombreuses vignettes de très grande taille, occupant le tiers ou la moitié de la planche… Une mise en cadre fort habile, au gigantisme rappelant Requiem Chevalier Vampire. Mais ici, pas de baroquisme. Même en couleur, tout donne l’impression d’être en noir et blanc.


« Ce purgatoire est-il en noir et blanc, ou bien en couleurs ? »

Pour sa réédition chez Dupuis, Monsieur Mardi-Gras Descendres a été colorisé, du début à la fin. Cette colorisation n’a pas été imposée par l’éditeur mais souhaitée par Eric Liberge, qui, explique-t-il dans sa préface, a toujours imaginé l’univers de Mardi-Gras Descendres en couleur. Le passage à la couleur, même s’il décevra certains lecteurs de la première heure, est somme toute réussi, portant même encore plus haut l’impression de froideur du récit d’origine.


L’univers de Mardi-Gras Descendres est déconcertant, à un point qu’il va laisser bien des lecteurs sur la touche dès le deuxième tome. La série n’est pas de celles qui fédèrent autour d’un scénario clair, limpide et concret, mais devrait surprendre une très large majorité de lecteurs pour sa qualité graphique exceptionnelle et sa créativité sans limites…


Tome 1 – Bienvenue ! (1998)
Tome 2 – Le télescope de Charon (2000)
Tome 3 – Le pays des larmes (2001)
Tome 4 - Le Vaccin de la RĂ©surrection (2005)

source: http://bd-livres.krinein.com/Monsieur-Mard...ndres-2937.html

des images:
une planche
une case
http://images.google.fr/images?q=mardi%20g...lr=&sa=N&tab=wi


je ne rajouterai rien a ce qui est dit plus haut.
tres bonne bd
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité _Grum Lee_*
posté 27.09.2005 - 22:01
Message #2





Invités







très très très bonne BD, un graphisme époustouflant et une histoire surprenante et très bien ficelée.
j'ai l'intégrale des T1 et T2 en noir et blanc, j'espère qu'ils feront une édition similaire avec les T3 et T4

je me souviens une séance de dédicace, l'auteur avait amené ses planches originales pour les montrer au public, d'un coup un gamin de 5 ans qui arrive avec ses mains sales et commence à farfouiller là dedans... le mec est devenu blafard smile.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
toto019
posté 13.11.2005 - 22:19
Message #3


Star régionale
**

Groupe : Membres
Messages : 660
Inscrit : 05.03.05 - 17:07
Lieu : Paris
Membre n° 3397




J'ai rien lu de ce que tu as mis Phil, manquerais plus que tu me remettes l'eau à la bouche, et puis j'ai envi de découvrir par mes propres yeux tongue.gif

Ca me fait penser qu'il faut que j'aille me les procurer ces 4 tomes (bah, j'en ai vu 4 à la fnac, y'a 1 mois). J'étais tombé sur le cul quand j'ai lu les 10 premières pages du tôme 1, j'ai feuilleté vite fait, et les graphismes sont vraiment monstrueux.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité _Grum Lee_*
posté 05.05.2009 - 12:16
Message #4





Invités







putain, je viens de chercher, et apparemment le volume 2 de l'intégrale regroupant les tomes 3 et 4 n'est jamais sorti,
vu que les éditions Pointe Noire ont mis la clé sous la porte...

va falloir (depuis le temps) que je me les choppe séparément, c'est moche !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 05.05.2009 - 12:37
Message #5


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Une intégrale regroupant les 4 volumes était sortie cela dit, je l'avais même achetée (pour offrir), donc tu devrais ptet chercher dans ce sens-là et revendre tes tomes 1 et 2 comme un gros chacal. =)
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Invité _Grum Lee_*
posté 05.05.2009 - 12:45
Message #6





Invités







oui je l'ai vu le coffret T1 Ă  4 pour environ 60 euros !

le problème c'est que mon intégrale T1 et 2 n'est pas à vendre : j'ai une magnifique dédicace de l'auteur en page de garde wink.gif
et pour rien gâcher, y'a un "cahier spécial" d'une vingtaine de pages inclus dedans, avec moult inédits, croquis et notes de l'auteur

avec un peu de chance, cet été, pendant les brocantes...
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 21.08.17 - 12:58


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting