IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> My Dying Bride, A Line Of Deathless Kings
Havelock
posté 15.02.2007 - 16:39
Message #1


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 54
Inscrit : 22.10.06 - 13:55
Lieu : Les profondeurs sépulcrales solognotes
Membre n° 12507




MY DYING BRIDE - A Line Of Deathless Kings
Sorti le : 09/10/2006
Style : Doom



Petit rappel historique.
Au début des années 90, le Death règne en maître sur la scène Metal anglaise. Mais tout au Nord de la perfide Albion, se révèlent trois groupes qui vont bouleverser la donne : Paradise Lost, Anathema et My Dying Bride. Dans le même temps, Type O Negative voit le jour au USA, en Suède et en Finlande se sont Tiamat, Katatonia, Him, Sentenced, Cemetary, Amorphis et au Portugal émerge Moonspell.
Tous ces groupes sont issus de la scène Death, Black/Death ou Death mélodique et tout ces groupes vont devenir le fer de lance du Doom. Mais si leurs styles sont très proches au départ, tous ces combos vont prendre des routes différentes au fil du temps. Seul My Dying Bride va rester en grande partie fidèle à la musique qu’il produisait à l’époque. Une musique qui s’affine au fil des albums, le chant devenant de plus en plus mélodique et plaintif, le style s’appropriant des éléments gothiques qui vont devenir une sorte de marque de fabrique.

Mais j’en viens à ce nouvel album. Un album dépressif et sombre, comme il se doit, mais beaucoup moins « agressif » que la plupart des autres productions du groupe. Les albums précédents représentaient l’idéale combinaison de Doom assaisonné de Death, mais ce nouvel opus laisse la part de Death de côté. Le chant est cette fois presque uniquement clair, Aaron Stainthorpe, le frontman, s’est lâché à des expérimentations vocales avec un chant plaintif, plein d‘émotion, à la limite parfois de la litanie. Une attention particulière a également été portée aux mélodies, les tempo sont légèrement accélérés et le résultat est plutôt convainquant.

L’ambiance musicale de My Dying Bride est généralement une combinaison faite de ténébreux raffinements, d’obscurité, de solitude, de désespérance, de spleen et de pesante mélancolie. Ce nouvel album est cependant un tantinet plus « entraînant » que les précédents, ou en tous cas moins oppressant, plus accessible pour ceux qui voudraient découvrir le métal à tendance dépressive. La musique du groupe n’a jamais été du doom/death véritablement glacial (comme peut l‘être le dernier Celtic Frost par exemple). Dans les textes, et même à travers la musique, se dessine toujours une petite touche d‘optimisme, qui s’incarne souvent dans une forme de romantisme noir, gothique et exacerbé, d‘où peut s‘échapper cette infime lueur d‘espoir. Des textes toujours très abstraits, mais qui reprennent les thèmes de prédilection du groupe : la religion, le sexe, la passion, la mort…

Avec des morceaux dont la durée moyenne tourne autour de 7 minutes, l’album suit une lente progression, posée et classieuse, un peu trop linéaires parfois, à l’exception d’un titre un peu plus agressif (« Deeper Down »), et se conclut par un morceau brutal, nerveux et angoissant (« The Blood, The Whine, The Roses »).

Au final, cet album sans réelles surprises mais profondément respectueux du genre, est vraiment impeccable pour les fans de Doom, de métal lent et dépressif. Les ingrédients majeurs du style sont là : guitares lentes et lourdes, chant plaintif et douloureux, poésie noire et gothique. On pourrait regretter le manque de prise de risque du groupe, cette impression de déjà entendu, mais finalement non. C’est tellement bon comme ça… Allez, un Prozac©®™ et au lit !


Site : www.mydyingbride.org

Line up :
Aaron Stainthorpe (Chant)
Andrew Craighan (Guitare)
Hamish Glencross (Guitare)
Ade Jackson (Basse)
John Bennett (Batterie)
Sarah Stanton (Claviers)

Albums studio :
1992- As The Flower Withers
1993- Turn Loose The Swans
1995- The Angel & The Dark River
1996- Like Gods Of The Sun
1998- 34.788%… Complete
1999- The Light At The End Of The World
2001- The Dreadful Hours
2004- Songs Of Darkness, Words Of Light
2006- A Line Of Deathless Kings

Ce message a été modifié par Havelock - 15.02.2007 - 16:46.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Holy MachO)))
posté 15.02.2007 - 16:42
Message #2


graAl
***

Groupe : Membres
Messages : 7836
Inscrit : 20.10.03 - 20:39
Lieu : Montpellier
Membre n° 77




2006 non cuila?
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Havelock
posté 15.02.2007 - 16:46
Message #3


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 54
Inscrit : 22.10.06 - 13:55
Lieu : Les profondeurs sépulcrales solognotes
Membre n° 12507




Merdouille, oui, je corrige...
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Holy MachO)))
posté 15.02.2007 - 16:49
Message #4


graAl
***

Groupe : Membres
Messages : 7836
Inscrit : 20.10.03 - 20:39
Lieu : Montpellier
Membre n° 77




Sinon je l'aime bien ce disque, pas tropd'innovations certes.
Des trucs laids : deeper down entre autres mais desmorceaux encore plus fags qu'avant, l'amour détruit...
Niveau vocal aaron arrive a son paroxysme d'ennui, en nous livrant une tristesse exacerbée, jamais rasasiée. Musicalement je le trouve peut être plus incisif que leprécédent rythmiquement entre autres.
Le dernier morceau est complétement démentiel, on pense aux meilleurs morceaux du groupe dans ce tempo enlevé.
Perso j'ai aimé quoi!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<O)))<
posté 15.02.2007 - 16:58
Message #5


Star régionale
**

Groupe : Bannis
Messages : 993
Inscrit : 06.11.06 - 14:24
Membre n° 12787




Bonne chro, mais quelques details me genent (bon c'est quand meme assez pointilleux)

-jsuis pas trop d'accord pour dire quel le style de MDB est resté "fidele" a ses debuts, c'est justement l'exemple du groupe de doom qui a toujours avancé, plus ou moins vite evidement (on parle de doom), mais le fossé entre Turns loose et 34,788 ou meme like gods est immense. Ils se sont essayés a pas mal de styles doom, allant du trad doom death gothique au doom plaintif qui les caracterise, en passant par des expérimentations electros.

-Celtic Frost n'a jamais rien eu de death, si on peut les raprocher d'un genre, ca serait le thrash/black au debut, et doom pour le dernier.

Bon rien de mechant. Apres concernant l'album, je suis bien moins enthousiaste. Ils n'innovent rien, et se parodient sur le chant clair/plaintif, perso ca me sort par les yeux maintenant, meme si certaines ecoutes restent plaisantes.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Havelock
posté 15.02.2007 - 17:17
Message #6


Technicien
*

Groupe : Membres
Messages : 54
Inscrit : 22.10.06 - 13:55
Lieu : Les profondeurs sépulcrales solognotes
Membre n° 12507




Perso je ne trouve pas que MDB ait considérablement évolué, à part je te l'accorde pour 34,788 et ses ajouts électroniques. Mais les 4 derniers albums sont franchement tous dans la même lignée, une lignée de rois immortels (<-- jeu de mot naze, je suis fatigué)...
Le grand renouveau de ce nouvel album c'est l'abandon des parties de chant growlées. Ce qui n'est pas une révolution.

Heu... Pour le style de Celtic Frost, j'avoue mon embrouille entre death et thrash...

Et pour le morceau The Blood, The Whine, The Roses, oui, c'est une pure bombe !
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 15.02.2007 - 23:29
Message #7


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




My Dying Bride ont pratiquement jamais fait deux fois la même chose..

As The Flowers Withers est très doom/death, avec une bonne dose de death (très peu de chant clair) ; Turn Loose The Swans (mon préféré) dans le doom bien lourd avec un chant super plaintif ; TAATDR et LGOTS qui se ressemblent un peu, pas de growl, beaucoup de violon/claviers ; 34 évidemment très différent ; TLATEOTW le plus agressif de tous fait penser au black parfois ; les trois derniers qui se ressemblent mais en fait non (TDH atmo, SODWOL romantique, ALODK je-sais-pas-quoi)..

Bref, rien de tout à fait homogène dans la disco (et tant mieux..).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
älva
posté 18.02.2007 - 20:54
Message #8


Chanteur charismatique
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 9212
Inscrit : 16.11.06 - 21:14
Lieu : Nantes
Membre n° 12941




@ Poisson : Euh MDB n'ont jamais fait de doom trad. blink.gif
Ou alors faut que tu me dises comment t'as trouvé ça.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<O)))<
posté 18.02.2007 - 21:07
Message #9


Star régionale
**

Groupe : Bannis
Messages : 993
Inscrit : 06.11.06 - 14:24
Membre n° 12787




je parle de doom death traditionnel = 1ere vague de doom death.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
älva
posté 18.02.2007 - 21:12
Message #10


Chanteur charismatique
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 9212
Inscrit : 16.11.06 - 21:14
Lieu : Nantes
Membre n° 12941




Ah autant pour moi j'ai compris doom traditionnel à la Saint Vitus & Co... En effet ça me semblait bizarre. wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
<O)))<
posté 18.02.2007 - 21:14
Message #11


Star régionale
**

Groupe : Bannis
Messages : 993
Inscrit : 06.11.06 - 14:24
Membre n° 12787




Ouais je me suis mal exprimé.
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 17.08.17 - 02:46


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting