IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> Arcturus - La Masquerade Infernale
Catharsis
posté 13.02.2006 - 01:30
Message #1


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 235
Inscrit : 19.02.05 - 13:38
Membre n° 3229




Arcturus : La Masquerade Infernale (1997)







Line-up :
- Steinard "Sverd" Johnsen (claviers)
- Jan Axel Von Blomberg "Hellhammer"(batterie)
- Hugh Steven James Mingay (basse)
- Knut M. Valle (guitares)
- Kristoffer Rygg "Garm" (chant)
- Simen Hestnaes "I.C.S. Vortex" (chant)

Track-list:
1. Master Of Disguise
2. Ad Astra
3. The Chaos Path
4. La Masquerade Infernale
5. Alone
6. Throne Of Tragedy
7. Painting My Horror
8. Of Nails And Sinners


Bon alors, je me faisais chier cette nuit (ah les vacances), je me remettais paisiblement de ma cuite de la veille (toujours ce putain de mal de bide bordel…), et une idée m’a traversée l’esprit : et si je me refaisais une chronique ? Que chroniquer ? Un chef d’œuvre intemporel, un chef d’œuvre qui manque cruellement au site. Lequel ? Chroniquer La Masquerade Infernale d’Arcturus m’a alors paru comme une évidence, un album que je considère comme l’un des plus importants de l’histoire du métal. Le premier album du groupe norvégien, Aspera Hiems Symphonia, avait déjà posé les pierres d’un nouveau genre : le black métal avant-gardiste. Innover en intégrant au Black Métal des ingrédients d’autre genre : un pari impossible. Mais Arcturus l’a fait, en unissant deux cultures à priori antithétique, le black métal et la musique classique. D’autres groupes ont suivi cette mouvance : Les étonnants Ved Buens Ende, avec le très instrumental Written In Waters, et Solefald avec Jernlov, le tout la même année, 1995. Mais Arcturus est le créateur de ce nouveau style, qui a permis de montrer l’ouverture d’esprit insoupçonnée des musiciens de la scène black métal créée quelques années auparavant par Bathory, Mayhem et consorts.

Mais sur cet album, Arcturus va plus loin que sur AHS. Beaucoup plus loin. Un nombre incalculable de styles y est condensé, qu’on ne trouvait pas encore dans le premier effort des norvégiens, encore très influencé par les albums pionniers du Black Métal. Le premier constat est l’utilisation intensive de sons électroniques. Est-ce dû au dénigrement soudain pour le black métal de leur chanteur Kristoffer Rygg, qui décida de délaisser le Black Métal au profit de l’électro avec son groupe Ulver après la sortie de Nattens Madrigal? Il est d’ailleurs intéressant de constater que le chant black écorché de Garm n’est plus du tout utilisé. En vérité, il n’y a plus grand-chose de black métal dans cet album. L'influence du black métal est presque uniquement perceptible dans la rythmique, Jan Axel Von Blomberg apportant tout son savoir-faire. Hellhammer est définitivement un batteur d’exception, sachant conjuguer de très belle façon vitesse et finesse, multipliant breaks et contretemps. Incontestablement un des meilleurs batteurs de la scène actuelle. La musique, elle, est toujours autant influencée par Bach, grâce à l’apport du leader d’Arcturus, le claviériste Steinar "Sverd" Johnsen, apportant au tout une grandiloquence impressionnante. Grandiloquence, théâtralité, folie, décadence : voilà les mots qui permettent de décrire au mieux l’œuvre. Une folie d’autant plus renforcée par l’apport vocal de Garm, alternant voix malsaine, sadique, et envolées lyriques. Parlons d’ailleurs un peu des vocaux. On ne présente plus Garm, chanteur à la voix d’exception. Mais sur trois titres de l’album apparaît un invité alors inconnu, un certain Simen Hestnaes, alias I.C.S. Vortex, surnom donné par Garm himself, sur trois titres. Vortex partageait alors la salle de répétition d’Arcturus avec son groupe de Heavy Doom Lamented Souls, et sa voix unique a séduit Arcturus (il remplace d’ailleurs Garm depuis son départ du groupe après l’album The Sham Mirrors et officia dans Borknagar pour remplacer…..Garm). On a en effet affaire là à un chanteur tout bonnement exceptionnel, sa voix haut perchée formant avec la voix grave au timbre chaud de Garm un duo unique (mais écoutez « The Chaos Path » bordel). D’autres influences sont perceptibles sur l’album : tout d’abord la présence de mélodies orientales comme sur l’instrumentale « Ad Astra « (un des meilleurs morceaux de l’album, une vraie réussite), ainsi que des influences trip hop à la Portishead, le tout dans un style toujours cosmique (Arcturus est une étoile, ai-je besoin de le rappeler). On est proche de l’univers de Lovecraft, du génie d’Edgar Allan Poe (les paroles du morceau La Masquerade Infernale sont tirées de l’œuvre de Poe), ou de la décadence de Sade.

Cette pièce est une œuvre majeure de l’histoire du métal, sempiternellement ancrée dans mon esprit, et l’album ultime de black métal avant-gardiste. Sublime, jamais égalée, il comblera tout fan de musique technique, barrée, et totalement folle. Envolez-vous avec Arcturus…

Ce message a été modifié par Catharsis - 13.02.2006 - 11:54.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Caillou
posté 13.02.2006 - 09:28
Message #2


L'exception non-Ă©clectique.
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 6888
Inscrit : 15.11.04 - 22:37
Lieu : Lyon
Membre n° 2052




CITATION
Hellhammer est définitivement un batteur d’exception, sachant conjuguER de très belle façon vitesse et finesse


mis à part ça, rien à redire, superbe chronique wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Catharsis
posté 13.02.2006 - 11:54
Message #3


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 235
Inscrit : 19.02.05 - 13:38
Membre n° 3229




Merde, merci Maggot
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tenshinhan
posté 13.02.2006 - 14:09
Message #4


Star régionale
**

Groupe : Membres
Messages : 837
Inscrit : 20.10.04 - 17:20
Lieu : je sais plus...
Membre n° 1730




Ouais bonne chronique. J'ai envie de découvrir ce groupe depuis quelques temps,mais j'hésite entre cet album est le dernier. Toute facon pour l'instant ils sont trop chers pour moi...
Bravo en tout cas.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Udufru
posté 13.02.2006 - 15:02
Message #5


The Shadow Madame
***

Groupe : Membres
Messages : 2945
Inscrit : 10.10.04 - 10:12
Lieu : Montpellier
Membre n° 1617




Je te déconseille le dernier si tu veux vraiment saisir ce qui fait d'ARCTURUS un groupe majeur du black avant-gardiste, car il est... comment dire... pas super avant-gardiste. Si tu veux découvrir ARCTURUS, écoute La Masquerade Infernale ou The Sham Mirrors, les deux albums vraiment représentatifs de leur génie.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Tenshinhan
posté 13.02.2006 - 15:48
Message #6


Star régionale
**

Groupe : Membres
Messages : 837
Inscrit : 20.10.04 - 17:20
Lieu : je sais plus...
Membre n° 1730




Ok ok merci du conseil.
En fait le dernier m'attire surtout pour le voix de Vortex que je connais par le biais de Dimmu Borgir, et que je trouve vraiment géniale.
Mais je vais ptet commencer quand meme par La masquerade infernale, vu le bien que tout le monde en dit.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Udufru
posté 13.02.2006 - 16:06
Message #7


The Shadow Madame
***

Groupe : Membres
Messages : 2945
Inscrit : 10.10.04 - 10:12
Lieu : Montpellier
Membre n° 1617




Sache que le chant dans ARCTURUS est principalement clair. Les passages black sont très rares.
Vortex se débrouille très bien dans le dernier album d'ARCTURUS, son chant clair très particulier, chaud et velouté, est à mon sens le principal atout de cet opus qui a perdu toute l'originalité et la pêche des précédents (je sais que Catharsis n'est pas d'accord mais justement, j'essaie de lancer le débat tongue.gif).
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Catharsis
posté 14.02.2006 - 11:13
Message #8


Musicien
**

Groupe : Membres
Messages : 235
Inscrit : 19.02.05 - 13:38
Membre n° 3229




Forcément, je regrette aussi le côté plus aventureux de leur passé discographique, mais le dernier a d'autres atouts, et gagne nettement sur la distance. Il garde notamment une grandiloquence et une théâtralité qu'on ne retrouve chez aucun autre groupe. De superbes harmonies, des arrangements jouissifs font que j'adore le dernier, certes moins que les précédents. Et puis des titres aussi grands que Hibernation Sickness Complete, Shipwrecked Frontier Pioneer, Evacuation Code Deciphered ou Hufsa ne peuvent laisser insensibles quand même merde. Ca reste du grand Arcturus^^
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Koma
posté 14.02.2006 - 14:12
Message #9


Star régionale
**

Groupe : Membres
Messages : 906
Inscrit : 01.06.04 - 19:36
Lieu : Suisse
Membre n° 529




CITATION(Tenshinhan @ 13.02.2006 - 15:48)
Ok ok merci du conseil.
En fait le dernier m'attire surtout pour le voix de Vortex que je connais par le biais de Dimmu Borgir, et que je trouve vraiment géniale.
Mais je vais ptet commencer quand meme par La masquerade infernale, vu le bien que tout le monde en dit.

N'oublies pas aussi de passer par la case "Aspera Hiems Symfonia". Même si il n'est pas dans la même veine que La Masquerade... et The Sham Mirrors, il vaut aussi son pesant de cacahouètes!
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Ondoval
posté 14.11.2008 - 11:35
Message #10


SĂ©cu
*

Groupe : Membres
Messages : 10
Inscrit : 06.11.08 - 13:22
Membre n° 22116




Un album qui est dans mon top 3.

Innovant & excellent.
Unique en son genre.
Techniquement irréprochable.

A Ă©couter !

Et jolie chronique.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Sickness
posté 14.11.2008 - 18:32
Message #11


Joie
****

Groupe : Membres
Messages : 14502
Inscrit : 03.06.04 - 17:03
Lieu : Suisse
Membre n° 534




merde ce déterrage quoi ! ^^

mais bon, pour La masquerade infernale, on te pardonne ! wink.gif
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 17.08.17 - 02:47


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting