IPB
News metal / punk / hardcore / rock - L'agenda concert - Les chroniques

Bienvenue invité ( Connexion | Inscription )

 
Reply to this topicStart new topic
> The Angelic Process - Weighing Souls With Sand
Craipo
posté 29.11.2007 - 17:22
Message #1


nihilol
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14256
Inscrit : 23.03.05 - 21:40
Lieu : Nantes
Membre n° 3679




The Angelic Process - Weighing Souls With Sand



Style: Ambient Drone Doom / Noise

Année: 2007

Tracklist:
1. The promise of snakes
2. Million year summer
3. The resonance of goodbye
4. We all die laughing
5. Dying in a-minor
6. Weighing souls with sand
7. Mouvement - world deafening eclipse
8. Burning in the undertow of god
9. Mouvement - the smoke of her burning
10-16. [silence]
17. How to build a time machine

A Ă©couter: Seul et tout Ă  la musique.


Tout d’abord, cette pochette. Un clair-obscur intrigant. Un paysage irréel. La lumière semble y être rongée par les ténèbres, à moins que cela ne soit l’inverse… et cette aile blanche qui s’y superpose...On ne sait pas exactement à quoi on a à faire mais toujours est il que l’esthétique fait effet.
Premier pari réussi. Bien que l’habit ne fasse pas le moine, la pochette ça compte encore. Le groupe aurait illustré son œuvre par un artwork digne de Manowar, que l’on aurait pas forcément envie d’aller voir plus loin.

Bref passons, place à la musique. On commence par quelques instants de calme sur un premier titre laissant aux éléments de la musique du duo le temps de se mettre en place. Un long et imposant crescendo de près de dix minutes avant que The Angelic Process nous délivre ses premières décharges, dans la continuité de la première piste, sur Million Year Summer : riffing pachydermique et noisy très cru, rythmique lente et ultra lourde martelée par une batterie souvent étouffée derrière un épais mur sonore où guitare et basse se fondent et se confondent au point que l’on ne distinguerait presque plus rien… et là arrive la voix. La délivrance ?
Sûrement pas. Lointaine, éthérée et désabusée, cette voix surnage et se débat au milieu de ce mur de son qui s’est malgré tout quelque peu apaisé. Bientôt elle se mettra à crier. C’est un cri plaintif, étouffé toujours, profond, mais qui pue le désespoir. Malgré cela elle n’entrera jamais en conflit avec la musique. Résignation rageuse, désabusement, détresse, désespoir. Voilà ce qu’elle exprime. Une impression d’immensité, une sensation de vide insondable envahit l’auditeur perdu au milieu de cet univers toujours en mouvement où tout n’est que son sursaturé. Et si cette voix n’était tout simplement pas la sienne ? On est comme happé par ce disque, c’en serait presque inquiétant. Et pourtant c’est beau et prenant.

Le reste de l’album se déclinera sur la même ligne tant musicalement qu’au niveau de l’ambiance : c’est apocalyptique, froid et grandiose, planant, intense sans brutalité, hypnotique et mélancolique, cotonneux et chaleureux mais oppressant. L’auditeur est ébranlé par les attaques Noise telluriques que délivre le duo, apaisé lors de ses accalmies et touché par le chant plaintif et lointain de K.Angylus et M.Dragynfly.

On ressort broyé mais ébahi de l’écoute d’un album si monolithique et intense. Loin de ne proposer qu’un lessivage de cerveau en règle, The Angelic Process se veut beaucoup plus subtil (si si) et a, pour ce faire, su vêtir ses intentions d’un habit de plomb. La caresse Shoegaze d’un My Bloody Valentine distillée au milieu des sombres assauts Post Hardcore d’un Cult Of Luna ou d’un Isis des premières heures couplés au Drone d’un Nadja, à la violence froide de Godfelsh et aux aspirations plus mélodiques de son rejeton, Jesu. En y regardant de plus près, on ne sera que peu surpris de voir que ces groupes sont soit des influences revendiquées, soit des contemporains des débuts du couple, presque tous adeptes, au-delà des barrières stylistiques, d’une musique triturée torturée et intense.

Un album comme une Bombe-H, qui transporterait en son sein ce que chacun de nous connaît de plus précieux et qui n’en dévoilerait jamais mieux la beauté que dans l’immense chaos de son explosion. Ebranler pour mieux toucher. Comme si l’impact ne pouvait être que plus fort lorsque nos repères sont brouillés. L’émerveillement à travers la désolation. Voilà ce que nous propose The Angelic Process.
Weighing Souls With Sand est un disque ambitieux et son écoute est assurément une expérience quelque peu unique. Croisons les doigts pour que le couple enfante malgré tout une suite un de ces jours…


http://myspace.com/theangelicprocess


Craipo.

___________________________________________________

Deuxième chronique de ma courte vie. N'hésitez pas néanmoins à dire ce qui va - ou pas. ^^
Le groupe boxe dans une catégorie que j'affectionne pas particulièrement à la base, et que je connais en fin de compte assez peu. J'ai donc préféré rester sur le terrain du ressenti.

edit: Oups, j'avais oublié de préciser un style vaguement descriptif. ^^

Ce message a été modifié par Craipo - 29.11.2007 - 18:09.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
yoda_superstar
posté 29.11.2007 - 17:55
Message #2


Bassist Master Jockin' Jedi
****

Groupe : Membres
Messages : 19802
Inscrit : 15.04.04 - 19:43
Lieu : Avignon/Paris
Membre n° 420




Elle sent le gnou ta chro !!


















(non en fait elle est très bien =))
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Craipo
posté 30.11.2007 - 12:26
Message #3


nihilol
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14256
Inscrit : 23.03.05 - 21:40
Lieu : Nantes
Membre n° 3679




Merci.

J'ai toujours bien aimé les gnous.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Farfadeath
posté 30.11.2007 - 12:41
Message #4


Phallusophe
****

Groupe : Membres
Messages : 10538
Inscrit : 04.01.04 - 11:26
Lieu : Temporary Residence
Membre n° 254




Tu performes comme Georges Wassouf CraĂŻpo!

Seul le manche que j'respectes t'intinds!

Sinon je suis pas encore trop rentré dans cet album, mais comme je viens juste de passer en dessous de la barre des 500 skeuds en instance d'écoute je devrais pas tarder a m'y pencher avec + de sérieux.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
älva
posté 01.12.2007 - 12:52
Message #5


Chanteur charismatique
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 9212
Inscrit : 16.11.06 - 21:14
Lieu : Nantes
Membre n° 12941




Après la lecture de ta chro et une visite sur le MS je suis conquis. A priori c'est pas un style auquel j'accroche facilement mais pour le coup j'ai été agréablement surpris. wink.gif

Ce message a été modifié par älva - 01.12.2007 - 12:57.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
älva
posté 01.12.2007 - 12:55
Message #6


Chanteur charismatique
***

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 9212
Inscrit : 16.11.06 - 21:14
Lieu : Nantes
Membre n° 12941




Ah, on me signale que j'ai fait un double post!

Ce message a été modifié par älva - 01.12.2007 - 12:56.
Go to the top of the page
 
+Quote Post
Craipo
posté 01.12.2007 - 13:57
Message #7


nihilol
****

Groupe : Equipe Metalorgie
Messages : 14256
Inscrit : 23.03.05 - 21:40
Lieu : Nantes
Membre n° 3679




J'avoue que moi aussi j'ai kiffé après m'être lu cool.gif xD

Et plus sérieusement, c'est aussi loin d'être le style de musique que j'écoute à la base... et c'est probablement le truc que j'ai le plus écouté ces deux derniers mois. Surprise pour moi aussi donc. J'adore ce genre de surprises d'ailleurs smile.gif

Farfa: Bernard Pivot n'a rien compris Ă  ton langage!
Go to the top of the page
 
+Quote Post

Reply to this topicStart new topic

 



Version bas débit Nous sommes le : 21.08.17 - 05:26


Page top
TeamSpeak Servers · Globat Web Hosting